#Trnava2018

Betschart prêt à récrire l'histoire de la lutte suisse

By Eric Olanowski

TRNAVA, Slovaquie (18 septembre) - Ramon BETSCHART (SUI) montera sur le tapis mardi soir avec la possibilité de récrire l'histoire de la lutte gréco-romaine suisse, en lice pour la première médaille d'or junior de son pays. 

Son parcours historique à Trnava suit d'une année sa 15me place au championnat du monde juniors 2017 de Tampere, en Finlande. “Je ne regrette rien de ce championnat, et très peu de choses ont changé dans ma vie depuis. J'attribue mon succès de cette année aux récents changements de règles, surtout celui du par terre.” 

Avant sa victoire en demi-finale lundi, le meilleur résultat de la Suisse en lutte gréco-romaine était celui de Thomas ROETHISBERGER lors du championnat du monde de 1992, où il avait terminé quatrième.

“Je n'étais pas au courant de l'histoire derrière ma demi-finale,” a dit Betschart. “En me rendant sur le tapis, je ne pensais pas à écrire l'histoire, juste à me concentrer pour la rencontre. Je pensais au combat et à rien d'autre. Qu'il s'agisse de moi ou d'un autre lutteur suisse, cela m'aurait tout autant réjoui.”

Après cette victoire, entouré de ses co-équipiers, Betschart disait : “C'est une sensation formidable, du bonheur pur. Je n'ai pas les mots pour décrire ce que je ressens. J'espère juste décrocher l'or demain.” 

Mardi matin, au lever, rien ne sera différent pour Betchart : “En ce qui concerne ma préparation, je ne changerai rien. Une préparation normale et me concentrer sur mon échauffement, tout est là.”  

Betschart se retrouvera face au champion d'Asie 2018 Mohammadhadi SARAVI (IRI) en finale des 87kg. 

 “Je sais que je combattrai Mohammadhadi Saravi dans la finale de demain. Mais je ne pense pas beaucoup à mon adversaire. J'ai ma méthode, la méthode suisse ! et c'est à ça que je pense.”

Si Betschart décroche l'or mardi soir, il rejoindra son oncle Hugo DIETSCHE (SUI) dans l'histoire de la lutte gréco-romaine suisse. Dietsche avait remporté la première médaille olympique suisse depuis 36 ans en obtenant le bronze aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1992. C'est également la dernière médaille de lutte gréco-romaine que la Suisse a pu accrocher à son tableau de médailles olympiques.