#WrestleAlger

Championnat d'Afrique, les inscriptions

By Eric Olanowski

ALGER, Algérie (le 27 janvier) ---Le championnat d'Afrique ouvrira ses rideaux du 4 au 9 février prochain à Alger, capitale de l'Algérie, où 23 des 30 tenants du titre continental le défendront sur les tapis

Odunayo ADEKUOROYE (NGR), classée deuxième mondiale, sera la vedette des neufs championnes du monde revenues prétendre à la couronne. 

Adama DIATTA (SEN), en quête d'un dixième titre africain de lutte libre, sera lui la tête d'affiche d'un groupe de huit tenants du titre.

Les deux lutteurs égyptiens classés dans le top 5 Mohamed ELSAYED et Abdellatif MOHAMED feront partie des six lutteurs gréco-romains en quête d'un nouvel adoubement.

Le championnat d'Afrique ouvrira ses rideaux sur les cadets et juniors mardi prochain à 10h30 heure locale et sera transmis en direct sur www.unitedworldwrestling.org

Lutte féminine

50kg
Ibtissem DOUDOU (ALG)
Nadine NDAYISHIMIYE (BDI)
Nde Caroline YAPI (CIV)
Nada Medani Ashour Abdalla MOHAMED (EGY)
Debora Valeria TURE (GBS)
Fatiha SAHMANI (MAR)
Miesinnei Mercy GENESIS (NGR)
Nahamie SAMBOU (SEN)
Sarra HAMDI (TUN)

53kg
Kheira Chaimaa YAHIAOUI (ALG)
Joseph Emilienne ESSOMBE TIAKO (CMR)
Kholod Ahmed Allam AHMED (EGY)
Elisa Emma Patricia RASOANANTENAINA NOMENJANAHARY (MAD)
Bose SAMUEL (NGR)
Chaima RAOUAFI (TUN)

55kg
Lamia CHEMLAL (ALG)
Faten Ramadan Shamndy AHMED (EGY)
Esther Omolayo KOLAWOLE (NGR)
Dorssaf GHARSSI (TUN)
Faten HAMMAMI (TUN)

57kg
Cheima CHEBILA (ALG)
Eman Essam Guda EBRAHIM (EGY)
Fatoumata Yarie CAMARA (GUI)
Odunayo Folasade ADEKUOROYE (NGR)
Siwar BOUSETTA (TUN)

59kg
Rayane HOUFAF (ALG)
Fatma Ramadan Gomaa Ahmed ELKELINY (EGY)
Bisola MAKANJUOLA (NGR)
Siwar LOUATI BEN ALI (TUN)
Khouloud EL OUNI (TUN)

62kg
Kenza ISMAIL (ALG)
Berthe Emilienne ETANE NGOLLE (CMR)
Amina Kamal Elsebaee IBRAHIM (EGY)
Winrose ALIVISA (KEN)
Aminat Oluwafunmilayo ADENIYI (NGR)
Marwa AMRI (TUN)

65kg
Amel HAMMICHE(ALG)
Donia Mohamed Abdelgawwad ABOUZEID(EGY)
Hannah Amuchechi RUEBEN(NGR)
Lilia MEJRI(TUN)

68kg
Drifa AREZKI (ALG)
Mona Reda Abdelkhalek AHMED (EGY)
Blessing OBORUDUDU (NGR)
Anta SAMBOU (SEN)
Rihem AYARI (TUN)

72kg
Melissa SALHI (ALG)
Ornella Terancia Oswaldie SEREBOUSSO (CAF)
Eman Hany Hefny MOHAMED (EGY)
Sunmisola Idowu BALOGUN (NGR)
Zaineb SGHAIER (TUN)

76kg
Tassadit AMER (ALG)
Yvette ZIE (BUR)
Amy YOUIN (CIV)
Samar Amer Ibrahim HAMZA (EGY)
Blessing Joy ONYEBUCHI (NGR)
Nour JELJELI (TUN)

Adama DIATTA (SEN) est en quête de son dixième titre continental depuis 2007. (Photo : Max Rose-Fyne)

Lutte libre

57kg
Abdelhak KHERBACHE (ALG)
Jean-Claude NDAYIZEYE (BDI)
Gamal Abdelnaser Hanafy MOHAMED (EGY)
Diamantino IUNA FAFE (GBS)
Mohamed Ismaele CAMARA (GUI)
Soufiane KABIL (MAR)
Ebikewenimo WELSON (NGR)
Jakobo Tanki TAU (RSA)
Fathi Mohammed Yagoub Nasir NASIR (SUD)

61kg
Abdelghani BENATALLAH (ALG)
Oussama LARIBI (ALG)
Rosian Ronald NGUIGAZA (CAF)
Christ Emmanuel NDRI (CIV)
Yousef Mohamed Yousef EISSA (EGY)
Fisayo KOLAWOLE (NGR)
Hermanus Nicolaas VAN DEN BERG (RSA)
Habib Mohamed El Tegani AHMED (SUD)
Dhia Eddine BAALOUCHI (TUN)

65kg
Amar LAISSAOUI (ALG)
Maxime Anicet Nazaire SIALO MAKAKE (CAF)
Fathi Tarek Fathi Attia ISMAIL (EGY)
Mbunde CUMBA MBALI (GBS)
Faly Hery Sedra RANDRIANANTOANDRO (MAD)
Otmane EL BAHJA (MAR)
Amas DANIEL (NGR)
Reynhardt LOUW (RSA)
Adama DIATTA (SEN)
Fakhireldin Antar Obaid SORIEN (SUD)
Farouk JELASSI (TUN)

70kg
Ibrahim MOKHTARI (ALG)
Lionel Patrick NGBO BAMBOU ASSANA (CAF)
Ahmed Mohamed Elsayed ELMADBOH (EGY)
Abubakar ALHASSAN (GHA)
Sampson CLACKSON (NGR)
Haithem DAKHLAOUI (TUN)

74kg
Ishak BOUKHORS (ALG)
Baki TCHANI (BEN)
Djibrine Garba NGAMBONGO (CAF)
Mahamad Mansour IDRISS (CAF)
Amr Reda Ramadan HUSSEN (EGY)
Augusto MIDANA (GBS)
Mathayo Matonya MAHABILA (KEN)
Mohamed CHAKIR (MAR)
Ogbonna Emmanuel JOHN (NGR)
Jaundre VAN RIEL (RSA)
Jean Bernard Diadia DIATTA (SEN)
Mohamed SESAY (SLE)
Maher GHANMI (TUN)

79kg
Mohammed BOUDRAA (ALG)
Saifeldin Shokry Mohamed Mahmoud ELKOUMY (EGY)
Foday KARGBO (SLE)
Ali Abdelwahab Osman BAKHET (SUD)
Ayoub BARRAJ (TUN)

86kg
Fateh BENFERDJALLAH (ALG)
Amoussou Nicolas CAKPO (BEN)
Nziga We Dieu Beni ZOZO (CAF)
Ulrich Elyse MANOUAN (CIV)
Khaled Masoud Ismail ELMOATAMADAWI (EGY)
Bedopassa BUASSAT DJONDE (GBS)
Roman MANITRA RAHARISON (MAD)
Oussama REGANI (MAR)
Ekerekeme AGIOMOR (NGR)
Zander GERINGER (RSA)
Blaise DIATTA (SEN)
Guma Babiker Adam BASHIR (SUD)
Sabri MNASRIYA (TUN)

92kg
Mohammed FARDJ (ALG)
Mohamed Abdalla Abdelmoneim ABDALLA (EGY)
Rachid OURIBI (MAR)
Mohamed Saifeldoula Mohamed MOHAMEDAIN (SUD)
Imed KADDIDI (TUN)

97kg
Oualid BOUAZIZI (ALG)
Hosam Mohamed Mostafa MERGHANY (EGY)
Fahd NAJI (MAR)
Angula Matheus SHIKONGO (NAM)
Soso TAMARAU (NGR)
Martin ERASMUS (RSA)
Mohamed SAADAOUI (TUN)
Amir ALAWAD (UWW)

125kg
Djahid BERRAHAL (ALG)
Diaaeldin Kamal Gouda ABDELMOTTALEB (EGY)
Anas LAMKABBER (MAR)
Johannes Jacobus KRIEL (RSA)
Thiacka FAYE (SEN)
Abdelmoneim ADOULI (TUN)

Le deux fois champion du monde des U23 Mohamed ELSAYED (EGY) est la vedette des athlètes de lutte gréco-romaine inscrits au championnat d'Afrique. Il est classé 5ème mondial de la catégorie de poids des 67kg. (Photo : Sachiko Hotaka)

Lutte gréco-romaine

55kg
Abdelkarim FERGAT (ALG)
Youssef Mohamed Harbi THABET (EGY)
Romio Ricardo GOLIATH (NAM)
Dhia Eddine BAALOUCHI (TUN)

60kg
Abdennour LAOUNI (ALG)
Haithem Mahmoud Ahmed Fahmy MAHMOUD (EGY)
Abderrazak ROUINBI (MAR)
Ikechukwu Valentine ROBINSON (NGR)
Mehdi DHEKER (TUN)

63kg
Abdeldjebar DJEBBARI (ALG)
Mostafa Hassan Abdelaal MOHAMED (EGY)
Hamed Moustapha TCHOUFON (RSA)
Fakhireldin Antar Obaid SORIEN (SUD)

67kg
Ishak GHAIOU (ALG)
Abdelmalek MERABET (ALG)
Mohamed Ibrahim Elsayed Ibrahi ELSAYED (EGY)
Mouad LACHKAR (MAR)
Alfred Ebilade PARKISTAN (NGR)
Gert Cornelius Johannes COETZEE (RSA)
Radhwen TARHOUNI (TUN)

72kg
Tarek Aziz BENAISSA (ALG)
Abouhalima Mohamed Elsaid ABOUHALIMA (EGY)
Mohamed SESAY (SLE)
Lamjed MAAFI (TUN)

77kg
Abd Elkrim OUAKALI (ALG)
Wael Hamdy Mohamed ABDELRAHMAN (EGY)
Aziz BOUALEM (MAR)
Emmanuel Chinonso NWORIE (NGR)
Richard FERREIRA (RSA)
Foday KARGBO (SLE)
Ibrahim Mohamed Bashir AHMED (SUD)
Mohamed Aziz LANDOLSI (TUN)

82kg
Fadi ROUABAH (ALG)
Chawki DOULACHE (ALG)
Mohamed Mahmoud Elsayed Ahmed SELIM (EGY)
Ali Abdelwahab Osman BAKHET (SUD)
Ghaith HANNACHI (TUN)

87kg
Bachir SID AZARA (ALG)
Mohamed Moustafa Ahmed Abdall METWALLY (EGY)
Mohamed FAIQ (MAR)
Tochukwu Micheal OKEKE (NGR)
Edward Louwis LESSING (RSA)
Guma Babiker Adam BASHIR (SUD)
Mohamed Skander MISSAOUI (TUN)

97kg
Adem BOUDJEMLINE (ALG)
Noureldin Hany Mohamed Gomaa HASSAN (EGY)
Choucri ATAFI (MAR)
Mohamed Saifeldoula Mohamed MOHAMEDAIN (SUD)
Haikel ACHOURI (TUN)
Amir ALAWAD (UWW)

130kg
Hichem KOUCHIT (ALG)
Hemza HALOUI (ALG)
Abdellatif Mohamed Ahmed MOHAMED (EGY)
Soufiane RAMANI (MAR)
Amine GUENNICHI (TUN)

Les inscriptions restent officieuses et sujettes à modifications jusqu'à 24 heures avant le début de la compétition.

Lutte Féminine

Lutteuse de l'année, Mensah illumine le classement mondial de lutte féminine

By Andrew Hipps

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 1er avril) – Après une éblouissante année 2019 couronnée par le prix United World Wrestling de Lutteuse de l'année, Tamyra MENSAH (USA) ouvre sa saison 2020 en première place du classement mondial de lutte féminine dans la catégorie des 68kg.

Mensah, championne du monde en titre de la catégorie, détient la plus grande quantité de points (92) toutes catégories de lutte féminine incluses, et est l'une des deux Américaines classées premières mondiales - Adeline GRAY, quintuple championne du monde, est en tête du classement des 76kg.

Dominateur de la lutte féminine mondial, le Japon place 5 athlètes dans le top 10 de leurs catégories de poids respectives, dont les deux championnes olympiques 2016 Risako KAWAI (No.1 en 57kg) et Sara DOSHO (No.10 en 68kg).

Les finalistes des mondiaux de Noursoultan Vuc et Stadnik au sommet des 50kg
50kg, Emilia VUC (ROU) et Mariya STADNIK (AZE), qui avaient disputé la finale des 50kg du championnat du monde de Noursoultan en 2019, sont au sommet de classement mondial. Vuc, vice-championne du monde, avait concédé la défaite face à Stadnik. Début 2020, elle a remporté l'argent au Matteo Pellicone et s'est placée septième au championnat d'Europe. Stadnik, triple médaillée olympique, avait récolté son second titre mondial ainsi que sa sixième médaille en championnat du monde à Noursoultan.

Oksana LIVACH (UKR), médaillée mondiale de bronze en 2018, sortit cinquième en 2019 et est actuellement classée No.3 après avoir médaillé au Matteo Pellicone (bronze) et au championnat d'Europe (argent).

Egalement médaillée mondiale de bronze en 2019, Valentina ISLAMOVA BRIK (KAZ) est classée No.4 grâce à la médaille de bronze qu'elle a obtenue au championnat d'Asie 2020.

Top 10 des 50kg
1. Emilia VUC (ROU) - 66
2. Mariya STADNIK (AZE) - 60
3. Oksana LIVACH (UKR) - 50
4. Valentina ISLAMOVA BRIK (KAZ) - 39
5. Evin DEMIRHAN (TUR) - 32
6. Victoria ANTHONY (USA) - 30
7. Devi NIRMALA (IND) - 26
8. Ekaterina POLESHCHUK (RUS) - 25
--- hors concours du top 4 ---
9. Yanan SUN (CHN) - 20
10. Miglena SELISHKA (BUL) - 20

La championne du monde Pak reste No.1 des 53kg, Mukaida deuxième
La championne du monde PAK Yong (PRK) a vaincu deux fois Mukaida en 2019, dernièrement en victoire par supériorité technique lors de la finale des mondiaux de Noursoultan. Pak et Mukaida sont classées respectivement première et deuxième de la catégorie de poids des 53kg, séparées de quatre points seulement ; Mukaida s'est saisie de l'argent d'Asie lors du championnat de cette année.

Médaillée mondiale de bronze, VINESH (IND) fait une saison remarquable et a médaillé au Matteo Pellicone et au championnat d'Europe ; elle se place à la troisième place du classement mondial.

Luisa VALVERDE MELENDRES (ECU), classée 4ème, a récemment remporté l'or du championnat panaméricain d'Ottawa après une médaille d'argent au Matteo Pellicone. Médaillée mondiale de bronze à Noursoultan et de bronze aussi au Matteo Pellicone, Qianyu PANG (CHN) clôt le top 5 des 53kg.

Top 10 des 53kg
1. Yong PAK (PRK) - 60
2. Mayu MUKAIDA (JPN) - 56
3. Vinesh VINESH (IND) - 55
4. Luisa VALVERDE MELENDRES (ECU) - 50
5. Qianyu PANG (CHN) - 37
6. Maria PREVOLARAKI (GRE) - 32
7. Vanesa KALADZINSKAYA (BLR) - 32
--- hors concours du top 4 ----
8. Lianna de la Caridad MONTERO HERRERA (CUB) - 30
9. Roksana ZASINA (POL) - 20
10. Tatyana AKHMETOVA AMANZHOL (KAZ) - 18

Kawai sécurise la tête de série No.1 pour les JO de Tokyo
Kawai, championne du monde et championne olympique en titre, s'est assurée la tête de série No.1 pour les Jeux Olympiques de Tokyo en remportant sa quatrième médaille d'or d'Asie. La star japonaise de 25 ans a également remporté son troisième titre mondial en se défaisant de la championne du monde Ningning RONG (CHN).

Médaillée de bronze à Noursoultan, Odunayo ADEKUOROYE (NGR) occupe largement la seconde place du classement mondial des 57kg mais reste à 17 points derrière Kawai. Adekuoroye, trois fois médaillée mondiale, a réalisé un beau début de saison 2020, remportant l'or du Pellicone et son sixième titre africain.

Iryna KURACHKINA (BLR), médaillée de bronze en 2017 et 2019, n'est qu'à un seul point de Rong pour la troisième place de la catégorie. Kurachkina s'était emparée du bronze au championnat d'Europe de février dernier, sa troisième médaille européenne d'affilée.

Top 10 des 57kg
1. Risako KAWAI (JPN) - 78
2. Odunayo ADEKUOROYE (NGR) - 61
3. Iryna KURACHKINA (BLR) - 41
4. Ningning RONG (CHN) - 40
5. Giullia RODRIGUES PENALBER DE OLIVEIRA (BRA) - 34
6. Marina SIMONYAN (RUS) - 32
7. Grace BULLEN (NOR) - 32
8. Anshu ANSHU (IND) - 30
9. Alina AKOBIIA (UKR) - 30
--- hors concours du top 4 ---
10. Jowita WRZESIEN (POL) - 20

La première championne du monde kirghizeTynybekova reste No.1 des 62kg
Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) avait écrit l'histoire en septembre dernier, devenant la première lutteuse kirghize à décrocher un titre senior mondial par sa médaille d'or en catégorie des 62kg. Tynybekova a continué sur sa lancée en 2020, remportant le Pellicone ainsi que le bronze du championnat d'Asie. Elle détient la seconde place en quantité de points récoltés toutes lutteuses confondues et a sécurisé la tête de série No.1 pour les JO de Tokyo. 

Six fois médaillée mondiale, Taybe YUSEIN (BUL), vice-championne à Noursoultan face à Tynybekova, est classée deuxième des 62kg. Championne du monde en 2018, elle est repartie avec le bronze du championnat d'Europe 2020, sa septième médaille européenne en tout.

Yuliia TKACH OSTAPCHUK (UKR), championne du monde en 2014 et quatre fois médaillée mondiale, est classée No.3 des 62kg après l'or du championnat d'Europe. Yukako KAWAI (JPN), médaillée mondiale de bronze, avait vaincu Tynybekova pour s'approprier l'or du championnat d'Asie.

Top 10 des 62kg
1. Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) - 90
2. Taybe YUSEIN (BUL) - 56
3. Yuliia TKACH OSTAPCHUK (UKR) - 50
4. Yukako KAWAI (JPN) - 43
5. Kayla MIRACLE (USA) - 26
6. Mariana CHERDIVARA ESANU (MDA) - 26
7. Henna JOHANSSON (SWE) - 25
--- hors concours du top 4 ---
8. Marianna SASTIN (HUN) - 20
9. Jong RIM (PRK) - 20
10. Marwa AMRI (TUN) - 18

Mensah tête de série No.1 pour les JO en 68kg
La championne du monde en titre Tamyra Mensah a vérouillé la tête de série No.1 pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Médaillée d'or à Noursoultan, Mensah a enchaîné sur l'argent du Matteo Pellicone et l'or du panaméricain, où sa performance fut récompensée par le prix de Lutteuse d'exception grâce à trois victoires par tombé et une par supériorité technique.

Classée No.2 des 68kg, la Nigérianne Blessing OBORUDUDU (NGR) a remporté cette année son dixième titre de championne d'Afrique, écrasant ses adversaires 40 à rien. Oborududu a également obtenu le bronze au championnat d'Europe 2020. Championne du monde et médaillée olympique, Jenny FRANSSON (SWE), vice-championne face à Mensah au championnat du monde de Noursoultan, occupe la troisième place du classement mondial de la catégorie.

Top 10 des 68kg
1. Tamyra MENSAH (USA) - 92
2. Blessing OBORUDUDU (NGR) - 48
3. Jenny FRANSSON (SWE) - 40
4. Anna SCHELL (GER) - 39
5. Alla CHERKASOVA (UKR) - 36
6. Divya KAKRAN (IND) - 28
7. Danielle LAPPAGE (CAN) - 26
8. Battsetseg SORONZONBOLD (MGL) - 25
9. Koumba LARROQUE (FRA) - 24
--- hors concours du top 4 ---
10. Sara DOSHO (JPN) - 20

La quintuple championne du monde Adeline Gray toujours No.1 des 76kg
Gray, quintuple championne du monde, est classée No.1 des 76kg et part en quête de sa première médaille olympique. Elle a atteint la finale du championnat panaméricain au mois de mars, où elle a dû déclarer forfait pour blessure et se contenter de l'argent.

Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN), médaillée d'argent au championnat du monde de Noursoultan, a décroché l'or d'Asie lors du championnat et détient la deuxième place derrière Gray.

Aline ROTTER FOCKEN (GER), championne du monde en 2014, est depuis plusieurs années au sommet du classement mondial et se situe actuellement en troisième place du classement des 76kg. Elle s'est saisi du bronze à Noursoultan et obtient cette année de bons résultats : bronze au Matteo Pellicone, ainsi qu'au championnat d'Europe.

Médaillée de bronze du championnat d'Asie, Elmira SYZDYKOVA (KAZ) occupe la quatrième place tandis que Qian ZHOU (CHN), vice-championne au Pellicone, clôt le top 5 de la catégorie.

Top 10 des 76kg
1. Adeline GRAY (USA) - 76
2. Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN) - 58
3. Aline ROTTER FOCKEN (GER) - 53
4. Elmira SYZDYKOVA (KAZ) - 44
5. Qian ZHOU (CHN) - 34
6. Erica WIEBE (CAN) - 30
--- hors concours du top 4 ---
7. Epp MAEE (EST) - 25
8. Vasilisa MARZALIUK (BLR) - 24
9. Ekaterina BUKINA (RUS) - 20
10. Hui Tsz CHANG (TPE) - 18