Disparitions

Daniel Robin, double médaillé olympique d’argent et lutteur renommé (Hall of Fame), est décédé à 74 ans

By Tim Foley

CORISER-SUR-VEVEY, SUISSE (24 mai) – le lutteur renommé Daniel Robin (FRA), qui a gagné deux médailles d’argent aux Jeux Olympiques de 1968 dans la ville de Mexico, est décédé mercredi à l’âge de 74 ans.

Natif de Bron, France (près de Lyon), Daniel Robin est devenu le tout premier lutteur français champion du monde en 1967. Aux Jeux Olympiques de 1968, Daniel Robin a gagné des médailles d’argent en lutte Greco-Romaine et en lutte libre, les deux en catégorie superléger. Il est le seul lutteur à avoir jamais gagné deux médailles d’argent lors ces mêmes Jeux Olympiques.

Après sa carrière sur les tapis, Daniel Robin est devenu entraîneur en chef de l’équipe nationale de France et plus tard vice-président de la Fédération Française de Lutte. Après sa retraite, Daniel Robin a commencé à travailler pour la FILA et United World Wrestling en tant que délégué technique. En 2010, Daniel Robin a été nommé au comité d’organisation des Jeux olympiques de Londres 2012 en tant que directeur des opérations de la lutte.

Daniel robin a été intronisé au Hall of Fame d’United World Wrestling en 2012.

« Daniel Robin était un grand champion de notre sport et sa passion pour la lutte était infinie », a dit le Président d’United World Wrestling, Nenad Lalovic. « En tant que personne, il a touché les vies de nombreuses personnes par sa gentillesse et sa volonté de partager l’impact positif qu’a eu la lutte dans sa propre vie. J’adresse mes sincères condoléances à sa famille en cette période difficile. »

Daniel Robin était notre présentateur français à l’interne aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro et était le délégué technique des Jeux du Commonwealth 2018 le mois dernier en Australie, Gold Coast.

Les lutteurs du monde entier se souviennent de Daniel Robin avec affection rappelant son attitude positive et sa passion dans le développement du sport.

« Daniel Robin était un ambassadeur de la lutte et son engagement pour améliorer le sport ne s’est jamais arrêté, il était activement impliqué auprès des jeunes lutteurs. Son accomplissement en tant que double médaillé olympique d’argent dépeint sa passion pour le sport de manière unique. » a dit le Secrétaire Général Michel Dusson. « Il a voué sa vie à la lutte et était un champion accompli mais plus encore un grand ami. Il nous manquera profondément, et mes pensées vont à sa famille. »

Disparitions

Frank Andersson, fameux lutteur gréco-romain, nous a quitté.

By United World Wrestling Press

Lutteur suédois et membre du Hall of Fame, Frank Andersson, médaillé de bronze olympique en 1984 et triple champion du monde, est décédé dimanche suite à des complications après une opération du coeur.

Andersson est né à Trollhatten, Suède, en mai 1956. Principalement actif en lutte gréco-romaine, il avait également connu le succès en lutte libre. Andersson a représenté la Suède à trois éditions des Jeux Olympiques en catégorie 90kg. Aux Jeux de Montréal en 1976, il avait obtenu la cinquième place de lutte gréco-romaine et la septième en lutte libre. Puis, à Moscou en 1980, il s'était classé quatrième en GR. Pour sa dernière apparition olympique lors des Jeux de Los Angeles de 1984, Andersson avait décroché le bronze. 

En addition à ses médailles olympiques, Andersson avait remporté cinq médailles aux championnats du monde, dont l'or en 1977, 1979 et 1982, et deux médailles d'argent, en 1978 et 1981, tout en glanant aux championnats d'Europe l'or en 1976, 1978, 1979 et 1981, et l'argent en 1977, 1980 et 1982.

Andersson, tout d'abord lutteur amateur, était devenu professionnel, avant d'apparaître dans plusieurs programmes télévisés. 

Il était entré au Panthéon de la Lutte Amateur Mondiale en 2006.