Disparitions

Frank Andersson, fameux lutteur gréco-romain, nous a quitté.

By United World Wrestling Press

Lutteur suédois et membre du Hall of Fame, Frank Andersson, médaillé de bronze olympique en 1984 et triple champion du monde, est décédé dimanche suite à des complications après une opération du coeur.

Andersson est né à Trollhatten, Suède, en mai 1956. Principalement actif en lutte gréco-romaine, il avait également connu le succès en lutte libre. Andersson a représenté la Suède à trois éditions des Jeux Olympiques en catégorie 90kg. Aux Jeux de Montréal en 1976, il avait obtenu la cinquième place de lutte gréco-romaine et la septième en lutte libre. Puis, à Moscou en 1980, il s'était classé quatrième en GR. Pour sa dernière apparition olympique lors des Jeux de Los Angeles de 1984, Andersson avait décroché le bronze. 

En addition à ses médailles olympiques, Andersson avait remporté cinq médailles aux championnats du monde, dont l'or en 1977, 1979 et 1982, et deux médailles d'argent, en 1978 et 1981, tout en glanant aux championnats d'Europe l'or en 1976, 1978, 1979 et 1981, et l'argent en 1977, 1980 et 1982.

Andersson, tout d'abord lutteur amateur, était devenu professionnel, avant d'apparaître dans plusieurs programmes télévisés. 

Il était entré au Panthéon de la Lutte Amateur Mondiale en 2006.
 

Dernier combat pour Bayram Şit, champion olympique en 1952

By United World Wrestling Press

Bayram Şit, médaillé d'or olympique de lutte libre en 1952, est décédé mercredi 29 mai, à l'âge de 89 ans. 

B. Şit concourait pour la Turquie dans la catégorie des poids plumes. Médaillé d'or des Jeux d' Helsinki, il fut également médaillé d'argent au championnat du monde en 1954. Il sortit quatrième des Jeux de Melbourne en 1956.


Şit devint ensuite entraîneur de l'équipe nationale turque et mena également l'équipe de France pendant deux ans reécompnsés de plusieurs médailles.

Şit est enterré au cimetière commémoratif de Karşıyaka.