#Trnava2018

L'équipe japonaise de lutte féminine, six fois médaillée d'or, emporte le titre

By Eric Olanowski

TRNAVA, Slovaquie (le 21 septembre) -  Pour la huitième année d'affilée, le Japon quitte le championnat du monde juniors avec le titre par équipe. La nation dominant la lutte féminine mondiale clôt la compétition avec 55 points d'avance sur la Russie, seconde, et 88 sur la Chine, en troisième place.

Le Japon a récolté quatre médailles d'or de plus le cinquième jour de la compétition, pour un total de six depuis le début du tournoi. C'est la cinquième année d'affilée que le Japon conclut le championnat du monde juniors avec au moins quatre médaillés d'or. C'est également son meilleur résultat depuis ses six médailles d'or au championnat du monde 2016. 

À comptabiliser aussi, une médaille d'argent et trois de bronze ; c'est donc un total de dix médailles que les lutteuses japonaises ont récolté, toutes catégories de poids confondues. 

View this post on Instagram

IMAI (JPN) takes gold at 53kg! 🇯🇵🇯🇵 - #uww

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

En finale des 53kg, Umi IMAI (JPN) a triomphé d'Aktenge KEUNIMJAEVA (UZB) 10-0, donnant au Japon sa troisième médaille d'or de lutte féminine du tournoi. 

En première période, Iami a amené deux fois son adversaire à terre, pour mener 4-0 à la pause. 

La deuxième manche fut de courte durée, Imai se dégageant d'une double prise de souplesse de Keunimjaeva, lançant un ramassement de jambe intérieur et terminant avec un décalage arrière à quatre points. Quelques instants plus tard, c'est par une ceinture en pont par la droite droite qu'Imai obtenait un avantage décisif de 10 points. 

Andoriahanako SAWA (JPN) dominait Qi ZHANG (CHN) en finale des 57kg, donnant au Japon sa quatrième médaille d'or de Trnava. 

Sawa menait 2-0 après une rapide mise à terre, mais se retrouva à la traîne sur critères après que Zhang eut lancé un remarquable décalage arrière. La lutteuse chinoise le transforma en ceinture en pont., prenant la tête 4-2. Sawa coucha Zhang sur son dos au milieu d'une tentative de ceinture en pont chinoise, marquant, toujours en première période, le tombé. 

Atena KODAMA, grâce au forfait pour blessure de Nabira ESENBAEVA (UZB) en finale des 62kg, a ensuite récolté la troisième médaille d'or de la soirée pour le Japon. 

View this post on Instagram

IMAI (JPN) takes gold at 65kg 🇯🇵🇯🇵 - #uww

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

La suivante fut l'oeuvre de Miyu IMAI (JPN), dans une victoire par supériorité technique 13-3 sur Delgermaa ENKHSAIKHAN (MGL) en finale des 65kg. 

La dernière médaille du tournoi de lutte féminine échut à la quadruple championne du monde Koumba LARROQUE (FRA), dominante face à Evgeniia ZAKHARCHENKO (RUS) 6-0. 

Larroque n'aura pas concédé un seul point offensif pendant la durée du tournoi, devançant ses adversaires au championnat du monde juniors 33-0 sur la route de son second titre junior. 

RÉSULTATS

Par équipes 
OR - Japon (215 points)
ARGENT - Russie (160 points)
BRONZE - Chine (127 points)
Quatrième - Ukraine (73 points)
Cinquième - Mongolie (67 points) 

53kg 
OR - Umi IMAI (JPN) df. Aktenge KEUNIMJAEVA (UZB), 10-0 

BRONZE - Enkhtsetseg BATBAATAR (MGL) df. Alisha Sue HOWK (USA), 11-0 
BRONZE - Mariia TIUMEREKOVA (RUS) df. Alicja CZYZOWICZ (POL), 5-2 

57kg 
OR - Andoriahanako SAWA (JPN) df. Qi ZHANG (CHN), par tombé

BRONZE - Sara Johanna LINDBORG (SWE) df. Viktoriia VAULINA (RUS), 3-0 
BRONZE - Mansi MANSI (IND) df. Hannah Fay TAYLOR (CAN), 2-1 

62kg 
OR - Atena KODAMA (JPN) df. Nabira ESENBAEVA (UZB), par forfait pour blessure

BRONZE - Aurora CAMPAGNA (ITA) df. Irina KUZNETSOVA (KAZ), 6-1 
BRONZE - Daria BOBRULKO (RUS) df. Xinyuan SUN (CHN), 9-1 

65kg
OR - Miyu IMAI (JPN) df. Delgermaa ENKHSAIKHAN (MGL), 13-3

BRONZE - Iryna KOLIADENKO (UKR) df. Asli DEMIR (TUR), par tombé 
BRONZE - Albina KHRIPKOVA (RUS) df. Veranika EISMANT (BLR), 9-3

72kg 
OR - Koumba Selene Fanta LARROQUE (FRA) df. Evgeniia ZAKHARCHENKO (RUS), 6-0 

BRONZE - Fanwen SHEN (CHN) df. Kamila Czeslawa KULWICKA (POL, 6-4 
BRONZE - Naruha MATSUYUKI (JPN) df. Anastasiya ZIMIANKOVA (BLR), 3-1 

#Trnava2018

L'équipe de Russie remporte sa cinquième médaille d'or et le titre mondial Junior

By Eric Olanowski

TRNAVA, Slovaquie (le 23 septembre) – L'équipe de Russie a terminé le championnat du monde juniors 2018 en première place et munie de cinq médailles d'or. À la veille du dernier jour du tournoi, la Fédération de Russie menait les États-Unis de 31 points, et clôt la compétition avec 67 points d'avance sur les tenants du titre et dauphins 2018. 

La Russie a réussi un triplé de médailles d'or le sixième jour de la compétition, obtenant le titre le septième jour grâce à Abasgadzhi MAGOMEDOV (RUS) et Soslan KHINCHAGOV (RUS) à la Salle des Sports Municipale de Trnava. 

Abasgadzhi Magomedov a amélioré son résultat de 2015 - une seconde place chez les cadets, finissant la finale des 61kg de façon prématurée grâce à une victoire par supériorité technique sur le Géorgien Ramaz TURMANIDZE. 

C'est avec tact et une technique irréprochable que le champion d'Europe junior 2016 a marqué trois amenés au sol sur de courtes tirades, et deux ceintures en pont, terminant le combat en 2:50. 

Soslan KHINCHAGOV (RUS), combattant pour la première fois en championnat junior depuis sa médaille d'argent au championnat du monde cadets 2015, a vaincu Aly BARGHOUT (CAN) 7-0 lors de la finale des 125kg, donnant à la Russie sa cinquième et ultime médaille d'or du tournoi. 

La Russie sort du championnat du monde juniors 2018 avec en tout sept médailles, cinq d'or, une d'argent et une de bronze. Bien que médaillée autant de fois que l'année dernière, c'est aujourd'hui avec une médaille d'or de plus que la Russie s'en va. 

Pendant ce temps et pour le troisième tournoi de lutte libre de sa carrière, Mekhi LEWIS (USA) a obtenu la seconde place pour l'équipe des États-Unis par une victoire 5-1 sur Abubakr ABAKAROV (AZE) en finale des 74kg.

Lewis était mené 1-0 en première période, concédant un point de passivité avant de marquer un amené à terre et une poussée hors du tapis, se retrouvant en tête 3-1 pour la deuxième période. Lewis a ensuite emporté un point pour brutalité et réalisé une autre poussée hors du tapis, donnant à l'Amérique son premier champion du monde juniors 2018 toutes divisions confondues. 

En finale des 86kg, Arif OZEN (TUR) s'est imposé face à Deepak PUNIA (IND), empêchant l'Inde de décrocher ce qui aurait été sa première médaille d'or junior de lutte libre depuis 2001. 

Le lutteur turc a pris l'avantage rapidement par un amené au sol, qui se révélera comme la mise à terre décisive du combat. Ozen a ensuite concédé une poussée hors du tapis, mais remporta le combat 2-1, donnant ainsi à la Turquie sa première médaille d'or de lutte libre de la compétition.

Abbas Ali FOROUTANRAMI (IRI) était en exercice d'application de mises à terre pour la finale des 92kg, anéantissant Alisher YERGALI (KAZ) 11-0.

Après trois minutes, Foroutanrami menait 3-0 et décrochait quatre amenés au sol d'affilée en deuxième période, remportant la victoire par supériorité technique.   

RÉSULTATS 

Par équipes 
OR – Russie (182 points)
ARGENT – États-Unis (115 points)
BRONZE –  Iran (98 points)
Quatrième – Azerbaïdjan (91 points)
Cinquième – Indie (84 points)

61kg
OR – Abasgadzhi MAGOMEDOV (RUS) df. Ramaz TURMANIDZE (GEO), 10-0 

BRONZE - Vazgen TEVANYAN (ARM) df. Abbos RAKHMONOV (UZB), 9 - 3
BRONZE - Syrbaz TALGAT (KAZ) df. Minsu CHO (KOR), 10-4 

74kg
OR - Mekhi Kevin LEWIS (USA) df. Abubakr ABAKAROV (AZE), 5-1 

BRONZE - Devid BETANOV (RUS) df. Sachin RATHI (IND), 11 - 1
BRONZE - Bat-Erdene BYAMBASUREN (MGL) df. Erik REINBOK (EST)

86kg
OR - Arif OZEN (TUR) df. Deepak PUNIA (IND), 2-1 

BRONZE - Seyedabolfazl HASHEMIJOUYBARI (IRI) df. Demur MEGENEISHVILI (GEO), 6 - 5
BRONZE - Patrik SZUROVSZKI (HUN) df. Ivan NEDEALCO (MDA)  

92kg 
OR - Abbas Ali FOROUTANRAMI (IRI) df. Alisher YERGALI (KAZ), 11-0 

BRONZE - Askhab HAMZATOV (AZE) df. Makhsud VEYSALOV (UZB), 9 - 3
BRONZE - Erhan YAYLACI (TUR) df. Khokh KHUGAEV (RUS), 7-3

125kg 
OR - Soslan KHINCHAGOV (RUS) df. Aly Medhat Abde BARGHOUT (CAN), 7-0 

BRONZE - Khasanboy RAKHIMOV (UZB) df. Amir Nader YARI (IRI), 6 - 4
BRONZE - Samhan JABRAILOV (MDA) df. Rahid HAMIDLI (AZE), 3-1