Oleg Karavaev

Les inscriptions du Oleg Karavaev

By Eric Olanowski

MINSK, Biélorussie (le 19 juillet) --- La saison se termine la semaine prochaine sur l'ultime ESC de lutte gréco-romaine de l'année, le Tournoi Oleg Karavaev. La compétition accueillera pendant deux jours à Minsk, en Biélorussie, 175 athlètes venus de 19 pays différents.

À leur tête, Emrah KUS (TUR), dauphin des mondiaux et No.1 mondial du classement de la catégorie des 82kg, une catégorie qui accueillera 24 lutteurs.

Parmi eux, six lutteurs classés, un record toutes catégories confondues. Deux autres catégories seront aussi parmi les plus courues, celles des 67 et 130kg - chacune accueille au moins 4 lutteurs classés dans le top 20 de leur catégorie.

Les combats débutent jeudi 26 juillet au Palais des Sports et sont diffusés en direct sur www.unitedworldwrestling.org.

INSCRIPTIONS

55kg
Manjeet MANJEET (IND)
Vijay VIJAY (IND)
Maksym VYSOTSKYI (ISR)
Vladimir ZABEYVOROTA RUS)

Emin Narimanovitch SEFERSHAEV (RUS)

60kg
Ihar DROZD (BLR)
Dzmitry BRYCHAK (BLR)
Marat GARIPOV  (BRA)
Gautam YADAV (IND)
Vijay VIJAY (IND)
Manish MANISH (IND)
Kenichiro FUMITA (JPN)
Khorlan ZHAKANSHA  (KAZ)
Amangali BEKBOLATOV (KAZ)
Zhanserik SARSENBIYEV (KAZ)
Seunghak KIM (KOR)
Artur PETROSIAN (RUS)
Sadyk LALAEV(RUS)

Ahmet UYAR   (TUR)
Andriy MARTYNYUK (UKR)
Ihor KUROCHKIN (UKR)
Javokhir MIRAKHMEDOV (UZB)
Ilkhom BAKHROMOV (UZB)

63kg
Yahor BELIAK  (BLR)
Aliaksandr PECHURENKA (BLR)
Erbatu TUO (CHN)
Sailike WALIHAN (CHN)
Juuso Aleksi LATVALA (FIN)
Sagar SAGAR (IND)
Shinobu OTA (JPN)
Aidos SULTANGALI (KAZ)
Mirambek AINAGULOV (KAZ)
Damir ZARLYKHANOV (KAZ)
Justas PETRAVICIUS (LTU)
Roman Aleksandrovich IVANOV (RUS)
Shamil Salauddinovitch MUALIEV (RUS)
Fadis VALITOV (RUS)
Nasrullakh NASIBOV (UKR)
Elmurat TASMURADOV (UZB)
Islomjon BAKHRAMOV (UZB)
Firuz TUKHTAEV (UZB)

Classé No.2 mondial, Hansu RYU (KOR) s'assurera la tête de série No.2 au championnat du monde avec une victoire à Minsk. (Photo : Sachiko Hotaka)

67kg 
Soslan DAUROV (BLR)
Maksim NEHODA (BLR)
Mikita BARANAU (BLR)
Fredrik Holmquist BJERREHUUS (DEN)
Mohamed Ibrahim Elsayed Ibrahi ELSAYED (EGY)
Abouhalima Mohamed Elsaid ABOUHALIMA (EGY)
Manish MANISH (IND)
Tsuchika SHIMOYAMADA (JPN)
Shogo TAKAHASHI (JPN)
Daniyar KALENOV (KAZ)
Ruslan ITEMGENOV (KAZ)
Hansu RYU (KOR)
Aleksandrs JURKJANS (LAT)
Edgaras VENCKAITIS (LTU)
Alen MIRZOIAN (RUS)
Miakhdi Abubakarovitch IAKHIAEV (RUS)
Enes BASAR (TUR)
Murat FIRAT (TUR)
Vasyl SYMONENKO (UKR)
Aram VARDANYAN (UZB)
Makhmud BAKHSHILLOEV (UZB)
Mirzobek RAKHMATOV (UZB)

72kg 
Ruslan AHAMALYIEU (BLR)
Anton KORABAU (BLR)
Uladzislau MANKEVICH (BLR)
Gaoquan ZHANG (CHN)
Hassan Hassan Ahmed MOHAMED (EGY)
Miras AKHMETZHANOV (KAZ)
Meiirzhan SHERMAKHANBET (KAZ)
Kristupas SLEIVA (LTU)
Magomed YARBILOV (RUS)
Narek OGANIAN (RUS)
Arslan ZUBAIROV (RUS)
Andrii KULYK (UKR)

77kg 
Pavel LIAKH (BLR)
Tsimur BERDYIEU (BLR)
Anton SAKHNO (BLR)
Ridong ZHANG (CHN)
Hujun ZHANG  (CHN)
Jakub BIELESZ (CZE)
Mohamed Ehab Mohamed Zahab KHALIL (EGY)
Sakke Petteri PUROLAINEN (FIN)
Niko Olavi Oskari ERKKOLA (FIN)
Yogesh YOGESH (IND)
Sajan SAJAN (IND)
Naotsugu SHOJI (JPN)
Shohei YABIKU (JPN)
Ibragim MAGOMADOV (KAZ)
Paulius GALKINAS (LTU)
Rafael IUNUSOV (RUS)
Islam OPIEV (RUS)
Akhmed KAYTSUKOV  (RUS)
Serkan AKKOYUN (TUR)
Ivan KRAICHEV (UKR)
Yasaf ZEINALOV (UKR)


Premier mondial, Emrah KUS (TUR) mène la division des 82kg et ses six lutteurs classés. (Photo : Gabor Martin) 

82kg 
Viktar SASUNOUSKI (BLR)
Stanislau SHAFARENKA (BLR)
Mikita KLIMOVICH (BLR)
Haitao QIAN (CHN)
Bin YANG (CHN)
Oldrich VARGA (CZE)
Rajbek Alvievich BISULTANOV (DEN)
Singh GURPREET (IND)
Singh HARPREET (IND)
Igor PETRISHIN (ISR)
Maxat YEREZHEPOV (KAZ)
Askhat ZHANBIROV (KAZ)
Miras BARSHYLYKOV (KAZ)
Milad Valerikovitch ALIRZAEV (RUS)
Emrah KUS (TUR)
Ruslan KONIEV (UKR)
Jalgasbay BERDIMURATOV (UZB)
Bilan NALGIEV (UZB)
Nurbek KHASHIMBEKOV (UZB)

87kg
Radzik KULIYEU (BLR)
Mikalai STADUB (BLR)
Kiryl MASKEVICH (BLR)
Junjie NA (CHN)
Mohamed Moustafa Ahmed Abdall METWALLY (EGY)
Kumar SUNIL (IND)
Takahiro TSURUDA (JPN)
Masato SUMI  (JPN)
Azamat KUSTUBAYEV (KAZ)
Baurzhan MUSSIN (KAZ)
Laimutis ADOMAITIS (LTU)
Martynas NEMSEVICIUS (LTU)
Julius MATUZEVICIUS (LTU)
Vaag MARGARIAN (RUS)
Gazi KHALILOV (RUS)
Dogan GOKTAS (TUR)
Muhammadali SHAMSIDDINOV (UZB)
Rustam ASSAKALOV (UZB)

97kg
Aliaksandr HRABOVIK (BLR)
Siarhei STARADUB (BLR)
Dzmitry KAMINSKI (BLR)
Yanan CHEN (CHN)
Yan LIU (CHN)
Artur OMAROV (CZE)
Ondrej DADAK (CZE)
Mathias BAK (DEN)
Ravi RAVI (IND)
Yuta NARA (JPN)
Olzhas SYRLYBAY (KAZ)
Yerulan ISKAKOV (KAZ)
Alimkhan SYZDYKOV (KAZ)
Vilius LAURINAITIS (LTU)
Ruslan BEKUZAROV (RUS)
Fatih BASKOY (TUR)
Suleyman DEMIRCI (TUR)
Ibrahim TIGCI (TUR)
Zielimkhan DZIHASOV (UKR)
Oleksandr SHYSHMAN (UKR)
Jahongir TURDIEV (UZB)

KIM Minseok (KOR), médaillé de bronze à Budapest en 2018, n'a besoin que d'un seul point supplémentaire pour s'assurer la quatrième tête de série au championnat du monde. (Photo : Max Rose-Fyne)

130kg
Kiryl HRYSHCHANKA (BLR)
Georgi CHUGOSHVILI (BLR)
Javid HAMZATAU (BLR)
Yasmani ACOSTA FERNANDEZ (CHI)
Di XIAO (CHN)
Lingzhe MENG (CHN)
Stepan DAVID (CZE)
Abdellatif Mohamed Ahmed MOHAMED (EGY)
Konsta Johannes MAEENPAEAE (FIN)
Tuomas Heikki Juhani LAHTI (FIN)
Naveen NAVEEN (IND)
Damir KUZEMBAYEV (KAZ)
Mansur SHADUKAYEV (KAZ)
Minseok KIM (KOR)
Romas FRIDRIKAS (LTU)
Oleg Kahaberovitch AGAKHANOV (RUS)
Osman YILDIRIM (TUR)
Muminjon ABDULLAEV (UZB)

#WrestleTallinn

L’Inde remporte son premier titre mondial junior depuis 18 ans

By Eric Olanowski

TALLINN, Estonie (le 14 août) – L’Inde remporte son premier titre mondial junior depuis 18 ans grâce à la victoire de Deepak PUNIA en 86kg, tandis que la Russie s’est envolée vers le titre par équipe de lutte libre avec 48 points d’avance sur les États-Unis.

Si Punia, tout au long de la finale de la catégorie des 86kg, a échangé des amenés à terre avec son adversaire Alik SHEBZUKHOV, c’est son attaque en position basse en seconde période qui a permis à l’Inde d’enfin renouer avec le succès depuis les titres de Ramesh KUMAR et Palwinder CHEEMA lors des finales, respectivement, des 69 et 130kg, du championnat du monde juniors de Tashkent en 2001. “Quel bonheur de remporter le premier titre mondial junior de l’Inde en 18 ans !”, a dit Punia. Cette victoire, mercredi soir, marque une amélioration sur la médaille d’argent qu’il avait obtenue l’année dernière.

Punia, actuellement classé cinquième mondial des 86kg seniors, est attendu pour représenter l’Inde lors du championnat du monde de Noursoultan en septembre prochain “C’est bientôt le grand championnat du monde... j’espère devenir champion encore une fois.” 

Alan BAGAEV (RUS) a vaincu Lucas DAVISON (USA) 5-4, offrant ainsi à la Russie sa seconde médaille d’or de lutte libre du championnat du monde juniors 2019. (Photo : Kadir Caliskan)

La Fédération russe a conclu la course par équipe en lutte libre par la victoire d’Alan BAGAEV (RUS) en 92kg. Même si la Russie termine huit fois médaillée en lutte libre, seuls Bagaev et Amkhad TASHUKHADZHIEV ont obtenu un titre. Tashukhadzhiev repart avec celui des 79kg par une victoire 7-1 sur Bagrati GAGNIDZE (GEO).

Bagaev, en finale des 92kg contre Lucas DAVISON (USA), a terminé par 5-4 grâce un amené à terre décisif à 12 secondes de la cloche. Il avait auparavant concédé trois sorties de tapis et un point pour passivité et était mené 4-3. Sa prise a soulevé des exclamations de la part de l’équipe russe, qui termine ainsi avec 48 points d’avance sur les États-Unis, deuxièmes de la compétition, suivis de près par l’Iran à tout juste un point.

David CARR (USA) sort d’un combat à 4-4 contre Jintaro MOTOYAMA (JPN) et repart médaillé d’or des 74kg. (Photo : Kadir Caliskan)

Les États-Unis deuxièmes de justesse
Les États-Unis, médaillés dans les cinq catégories de poids, obtiennent la deuxième place de la compétition - David CARR (USA) et Mason PARRIS (USA) ont remporté leurs finales en 74 et, respectivement, 125kg.

David Carr se défait de justesse de Jintaro MOTOYAMA (JPN) par 4-4 sur critères et devient champion du monde junior des 74kg. Commentaire de l’intéressé sur son titre : “J’y ai songé tout l’été. J’en ai rêvé ; je l’inscris dans mes objectifs tous les jours.” 

Carr a inscrit une attaque en position basse en première période avant de littéralement renverser son adversaire japonais – prenant l’avantage sur critères après avoir concédé un amené au sol et deux sorties de tapis.

Mason PARRIS’ (USA) cloue le tenant du titre de champion du monde cadet Amir ZARE (IRI) en 1 minute et 20 secondes en finale des 125kg. (Photo : Kadir Caliskan) 

Mason Parris est le second Américain titré ce mercredi. Il ne lui aura fallu que 80 secondes pour obtenir le tombé face au champion du monde en titre cadet Amir ZARE (IRI). “J'ai fait cette projection de bras que je fais depuis l'âge de cinq ans et ça a marché. C'était d'enfer,” a commenté Parris drapé du drapeau américain. 

Les USA ont également obtenu trois autres médailles en cette troisième journée de la compétition. Lucas John Davison (92kg) tombe en finale pour l'argent et Gabriel TAGG (61kg) et Trent HIDLAY (86kg) repartent avec le bronze.

Kaiki YAMAGUCHI (JPN) a inscrit 12 points d'affilée en seconde période de sa finale contre Andrii DZHELEP (UKR) remportée 13-2, catégorie des 61kg. (Photo : Kadir Caliskan)

Yamaguchi et Abe champions du monde 
Kaiki YAMAGUCHI (JPN) était mené d'un point à la pause de la finale des 61kg, avant d'inscrire 12 points d'affilée contre Andrii DZHELEP (UKR), rejoignant ainsi son compatriote Toshiya ABE (JPN) dans le cercle des champions du monde juniors.

Yamaguchi a obtenu un point pour passivité à une minute de la première cloche, pour rapidement concéder ensuite un amené au sol. Yamaguchi a encore plongé derrière Dzhelep mais sans réussir à mettre son adversaire à genou, entrant ainsi en seconde période à 1-2. 

Le message du personnel japonais a fait son effet durant la pause, Yamaguchi passant ensuite en phase offensive et inscrivant 12 points sans appel : tout d'abord un ramassement de jambe intérieur pour passer à 5-2, puis un ramassement de jambe simple suivi d'un triple croisillon. Yamaguchi obtient ainsi sa première médaille de classe internationale - rien moins qu'un titre mondial.

View this post on Instagram

Highlights from the Finals on Day 3! #uww #wrestletallinn

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

Les combats reprennent jeudi à 10h30 heure locale et sont diffusés en direct sur www.unitedworldwrestling.org.

RÉSULTATS 

Par équipe - Lutte Libre 
OR - Russie  (168 points)
ARGENT - États-Unis (120 points)
BRONZE - Iran (119 points)
4me - Japon (84 points)
5me- Inde (80 points)

61kg
OR - Kaiki YAMAGUCHI (JPN) df. Andrii DZHELEP (UKR), 13-2 
BRONZE - Gabriel Robert TAGG (USA) df. Goderdzi DZEBISASHVILI (GEO), 15-4 
BRONZE - Alik KHADARTSEV (RUS) df. Asgar MAMMADALIYEV (AZE), 6-0 

74kg
OR - David CARR (USA) df. Jintaro MOTOYAMA (JPN), 4-4 
BRONZE - Abdulvasi BALTA (TUR) df. Bat-Erdene BYAMBASUREN (MGL), par tombé 
BRONZE - Khadzhimurad GADZHIYEV (AZE) df. Devid BETANOV (RUS), 7-0

86kg 
OR - Deepak PUNIA (IND) df. Alik SHEBZUKHOV (RUS), 2-2 
BRONZE - Trent Niemond HIDLAY (USA) df.  Ivars SAMUSONOKS (LAT), 9-0
BRONZE - Hunter Jeffery LEE (CAN) vs. Miriani MAISURADZE (GEO), 4-2 

92kg
OR - Alan BAGAEV (RUS) df. Lucas DAVISON (USA), 5-4 
BRONZE - Ertugrul AGCA (GER) df. Ali ABDOLLAHI (IRI), 8-6
BRONZE - Viky VIKY (IND) df. Batmagnai ENKHTUVSHIN (MGL), 4-3 

125kg
OR - Mason PARRIS (USA) df. Amir ZARE (IRI)
BRONZE - Alen KHUBULOV (RUS) df. Hovhannes MAGHAKYAN (ARM), 14-3
BRONZE - Pasa Ekrem KARABULUT (TUR) df. Vasil KHVISTANI (GEO), 4-1