L'Hebdo !

L'Hebdo du 21 mai !

By Eric Olanowski

En revue, Beat the Streets, les résultats du Championnat du Monde Militaire, les camps 'More than Medals' et les qualifications pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse après deux championnats continentaux.  

1. Les champions olympiques reviennent de loin au Beat the Streets 
Les champions olympiques Jordan BURROUGHS (USA) et Kyle SNYDER (USA) ont dû se démener pour décrocher des victoires au “Rumble On The River” de Beat the Streets à New York. 

Burroughs, champion olympique à Londres en 2012, s'est défait 6-5 du double champion du monde Frank CHAMIZO (ITA), dans une des rencontres au sommet les plus attendues des dernières années.

Après avoir été projeté au sol deux fois en début de ce combat de lutteurs de 74kg, Burroughs était à la traîne 4-0 derrière le médaillé italien de bronze olympique de Rio Frank Chamizo. 

Le quadruple champion du monde réalise, à 36 secondes de la fin, un ramassement de jambe simple par la gauche, ramenant le score à 4-2. 

Après s'être fait poussé hors du tapis en début de seconde période, l'Américain a réagi par des projections au sol successives, remportant le match 6-5 et sauvant sa couronne des 74kg. 

En 97kg, Kyle Snyder était à la traîne 8-1 derrière le double médaillé d'argent mondial Reineris SALAS PEREZ (CUB), après avoir subi une projection au sol, une ceinture de côté droit et une projection à terre de grande amplitude à quatre points. 

Le double champion du monde a pu ensuite et jusqu'en fin de première période, marquer un doublé d'actions à un points, réduisant la distance à cinq points pour l'entrée en seconde période.

Dès ce moment, la cadence impitoyable de Snyder s'est révélée trop forte pour Perez, tandis que le champion du monde en titre et champion olympique terminait le combat sur une série de 8 points, remportant le combat 9-8.

RÉSULTATS COMPLETS

Le champion olympique Soslan RAMONOV (RUS) décroche son troisième titre au Championnat du Monde Militaire. 

2. La Russie s'offre sept médailles d'or au Championnat du Monde Militaire 2018
Menée par le champion olympique 2016 Soslan RAMONOV (RUS), la Russie a ramassé sept des dix médailles d'or possibles en lutte libre, ainsi qu'une médaille dans chaque catégorie de poids au championnat du monde militaire 2018 tenu à Moscou. L'Iran termine à la seconde place du tournoi avec deux médailles d'or, suivie par la Mongolie.

Pour sa première compétition depuis la Ligue Pro Indienne de janvier, la superstar russe Soslan Ramonov a épinglé son deuxième titre militaire mondial consécutif - et troisième en tout - par une victoire 12-5 sur l'Allemand Alexander SEMISOROW en finale des 70kg.

Pendant ce temps, Khetik TSABOLOV (RUS), tout juste neuvième au championnat d'Europe, a rebondi pour se saisir de sa quatrième médaille d'or militaire mondial par une victoire sur Bahman TEYMOURI (IRI) en finale des 74kg. 

À noter également que Vladislav BAITSAEV (RUS), récent vainqueur du championnat d'Europe il y a deux semaines, a décroché la médaille d'or des 97kg par une victoire sur le représentant de l'équipe d'Iran au championnat du monde 2017 Amir MOHAMMADI (IRI), tandis que le champion du monde des U23 Nachyin KUULAR (RUS) remportait par tombé son premier titre depuis 2016 sur SONG Sik (KOR) en 65kg. 

Autres titrés, Mehrab REZAZADEH et Yadollah MOHEBBI pour l'Iran, ainsi que KHASH-ERDENE Bekhbayar pour la Mongolie. 

RÉSULTATS COMPLETS

Sahak HOVHANNISYAN (ARM) se défait de Giorgi CHKHIKVADZE (GEO) et qualifie l'Arménie pour une place de grappling en 60kg aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018. (Photo par Gabor Martin) 

3. Qualifications pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse après les championnats d'Asie et d'Europe cadets
Les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018 auront lieu du 12 au 14 octobre à Buenos Aires en Argentine. L'athlète avec le meilleur résultat au championnat continental cadet qualifiera son pays pour une place aux Jeux 2018 à la fois en lutte libre et en lutte gréco-romaine. 

En lutte féminine, les deux meilleurs athlètes du championnat continental qualifieront leur pays pour une place aux Jeux de Buenos Aires. 

Qualifiés après les championnats d'Asie et d'Europe cadets 
Lutte Libre 
48kg – RUS et UZB
55kg - JPN et UKR 
65kg – AZE et IRI 
80kg - IRI et RUS 
110kg – IRI et RUS 

Lutte Gréco-romaine 
45kg – AZE et IRI 
51kg - JPN et RUS 
60kg – ARM et UZB
71kg – JPN et RUS 
92kg - IRI et TUR 

Lutte Féminine 
43kg – AZE, BLR, JPN, et MGL 
49kg – HUN, JPN, SWE, et UZB 
57kg – HUN, IND, JPN, et MDA
65kg – CHN, HUN, JPN, et UKR
73kg – BLR, JPN, TUR, et UZB 

4. Les camps #MoreThanMedals se terminent en Ouzbékistan et au Guatemala 
Deux des camps United World Wrestling “Plus que des Médailles” se sont terminés ce weekend à Tashkent en Ouzbékistan et à Guatemala City. Les camps "Plus que des Médailles" ont été créés pour offrir aux cadets de différents pays une opportunité de divertissement, d'entraînement et d'apprentissage grâce aux adversaires et entraîneurs, tout en travaillant leur technique. 

Après le deuxième championnat continental cadets des dernières semaines, le championnat d'Europe, plus de 65 athlètes et 20 entraîneurs de 11 pays sont restés à Tashkent, en Ouzbékistan, pour améliorer leurs capacités avant les Jeux Olympiques de la Jeunesse.

Plus de 60 athlètes de 10 pays ont fait le voyage jusqu'à Guatemala City pour prendre part aux camps "Plus que des Médailles", en préparation pour le troisième championnat continental de l'année, le championnat panaméricain.

Suples Training Systems s'est aussi déplacé au Guatemala pour livrer du matériel d'entraînement et offrir un cours préparatoire sur son utilisation.

5. Le Championnat Panaméricain Cadets 2018 débute vendredi
Avec vingt places à prendre aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, les championnats panaméricains débutent ce vendredi 25 mai à Guatemala City.

La lutte gréco-romaine débute vendredi au troisième championnat continental cadet de l'année, la lutte féminine samedi, et la lutte libre tirera les rideaux de la compétition dimanche. 

PROGRAMME
Vendredi – 25 mai
10h00 - Tours de Qualification et repêchage GR
18h00 - Cérémonie d'ouverture
19h00 - Finales GR – toutes catégories 

Samedi – 26 mai
10h00 - Tours de Qualification et repêchage LF
17h00 - Finales LF – toutes catégories

Dimanche – 27 mai
10h00 - Tours de Qualification et repêchage LL 
17h00 - Finales LL – toutes catégories

L'Hebdo dans les réseaux ! 

1.@frankchamizo92VS @alliseeisgold ?
Trouvez la légende! 
Придумайте название к фото! ?
@beatthestreets

2. Icho et Snyder! 10x championne du monde et 4x championne olympique, Kaori ICHO (JPN) avec l'un de ses lutteurs favoris, le champion olympique 2016 et 2x champion du monde Kyle SNYDER (USA)

3. More than Medals-Amériques est en cours ! Le programme est tourné vers les lutteurs de niveau Cadet des Amériques et travaille sur le développement de leurs capacités sur le tapis ! #growwrestling

4. On dirait un puzzle...:)
Выглядит как головоломка:)
مثل یک پازل به نظر می رسد
#wrestling#coolpic#wrestlers#sport#ilovewrestling#unitedworldwrestling#puzzle#борьба#борцы#головоломка#яборец

5. Enormes félicitations à  ZOPUNIAN (RUS/48KG) / OSTAPENKO (UKR/55 KG) / BAYRAMOV (AZE/65KG) pour leurs médailles d'or hier soir.

L'Hebdo !

L'Hebdo du 17 mars !

By Eric Olanowski

En revue, les performances historiques de Valencia Escoto et Augustin Destribats au tournoi de qualification olympique panaméricain, la qualification pour Tokyo dans chaque catégorie de poids de l'équipe cubaine de lutte gréco-romaine et les qualifications des championnes olympiques Maroulis et Wiebe.

1. Valencia Escoto, première Mexicaine de l'histoire qualifiée pour les JO
Alma Jane VALENCIA ESCOTO (MEX) est devenue la première Mexicaine de l'histoire à parvenir à se qualifier pour les Jeux Olympiques, grâce à sa médaille d'or des 57kg obtenue au tournoi de qualification olympique panaméricain. Elle a remporté ses quatre combats d'Ottawa - dont un par tombé sur la championne du monde Linda MORAIS (CAN) et un par forfait d'Helen MAROULIS (USA).

Valencia Escoto a commencé sa journée par deux victoire décisives sur Betzabeth SARCO COLMENAREZ (VEN) et Nes RODRIGUEZ TIRADO (PUR), qui l'ont placée en demi-finale face à la Canadienne championne du monde en titre des 59kg Linda Morais. 

Lors de cette demi-finale, Valencia Escoto a stoppé un précoce double ramassement de jambe par une projection en contre-offensive. Elle réussit à s'insérer par la droite pour une prise de bras lors de sa tentative et étala son adversaire au sol, prenant la tête 4-0.

Son opposante s'est cependant rapidement remise sur pied, obtenant pratiquement un amené au sol en glissade. Malgré cela, la fraîche olympienne a vu la championne du monde se relever pour la seconde fois de cette première période.

Les marées vont vite, et ce fut au tour de Valencia Escoto de tout faire pour se relever - quand fut sifflée la fin de la première période, qu'elle termine sur un score de 6-2.

Après la reprise, Valencia Escoto para un ramassement de jambe intérieur gauche et étalait Morais en tombé - devenant la première Mexicaine qualifiée en lutte aux Jeux Olympiques.

Agustin DESTRIBATS (ARG) a terminé deuxième des 65kg au tournoi de qualification olympique panaméricain - et qualifie ainsi l'Argentine pour les Jeux Olympiques. (Photo : Tony Rotundo)

2. Destribats met fin à une absence olympique argentine de 24 ans
Agustin DESTRIBATS (ARG) a mis fin à l'absence olympique de l'Argentine depuis 24 ans et qualifie son pays pour les JO de Tokyo suite à sa victoire par tombé sur l'Américain Zain RETHERFORD (USA) en demi-finale des 65kg. Destribats devient ainsi le premier lutteur argentin de lutte libre à obtenir la qualification pour les Jeux Olympiques depuis celle de Paulo IBIRE (ARG) en 1996 pour les Jeux d'Atlanta.

Dans ce combat, Destribats a concédé un double ramassement de jambe et était à un cheveu de subir un croisillon, mais il su parer pour mpiéger l'Américain sur son dos, le maintenant ainsi pendant 25 secondes pour obtenir le tombé en première  période et une place à Tokyo.

Helen MAROULIS (USA) a qualifié les Etats-Unis pour les JO en 57kg grâce à sa médaille d'argent au qualificatif olympique panaméricain. (Photo : Tony Rotundo)

3. Les championnes olympiques Maroulis et Wiebe qualifient leurs pays pour les JO 
Les championnes olympiques Helen MAROULIS (USA) et Erica WIEBE (CAN) ont obtenu la qualification pour leurs pays pour les Jeux OLympiques de Tokyo après avoir terminé dans les deux premières places de leurs catégories respectives au tournoi panaméricain de qualification olympique, et toutes les deux restent en course pour défendre leurs médailles d'or de Rio 2016.

Maroulis, pour qui il s'agissait de la première compétition internationale depuis le championnat du monde de 2018, a remporté quatre combats avant de déclarer forfait pour blessure pour lesa finale - après avoir qualifié les Etats-Unis en 57kg en demi-finale.

Pour son premier combat, Maroulis s'est facilement défaite de la Canadienne Linda Morias par 10-2, dans ce duel entre une championne olympique et une championne du monde.

Maroulis a ensuite vaincu Giullia RODRIGUES (BRA) et Lissette ANTES (ECU) aux deux tours suivants et n'était alors qu'à un pas d'une seconde place olympique pour les Etats-Unis.

Lors de la demi-finale, Maroulis a écrasé Nes RODRIGUEZ (PUR) 10-0 et obtenu la qualification des USA en 57kg.

Il lui faudra cependant sortir vainqueure des sélections olympiques pour représenter la bannière étoilée aux JO.

La Canadienne Erica Wiebe est la seconde championne olympique qui a obtenu la qualification pour les JO ce weekend. Wiebe, qui luttait dans sa ville natale d'Ottawa, a remporté le tableau des 76kg et la possibilité de renouveler son titre.

Elle a commencé sa journée par une victoire de justesse par 2-1 sur Aline DA SILVA FERREIRA (BRA), pour enchaîner par deux claires victoires sur Milaimys de la Caridad MARIN POTRILLE (CUB) et Andrimar LAZARO (VEN) et rejoindre Genesis REASCO (ECU) en demi-finale.

Wiebe a vaincu Reasco Valdez par 6-0 en demi-finale, obtenant ainsi une place olympique, puis a déclaré forfait pour blessure pour sa finale contre Aline Da Silva Ferreira, se contentant d'une médaille d'argent.

Wiebe avait remporté les sélection solympiques canadiennes en décembre dernier et représentera le Canada aux Jeux Olympiques de Tokyo en 76kg.

Yosvanys PENA FLORES (CUB) est l'un des six athlètes cubains de lutte gréco-romaine qui représenteront leur pays aux JO de Tokyo. (Photo : Tony Rotundo) 

4. Cuba envoie ses six lutteurs de GR aux JO ! 
L'équipe cubaine de lutte gréco-romaine s'est rendue au tournoi panaméricain de qualification olympique en quête de quatre places de qualification , car elle en avait déjà remporté deux lors du championnat du monde de Noursoultan grâce aux performances d'Ismael BORRERO MOLINA (CUB) et de'scar PINO HINDS (CUB). Ce weekend, trois Cubains ont décroché l'or et un l'argent, d'où le total des catégories qualifiées.

Les trois champions cubains au panaméricain sont Luis Alberto ORTA SANCHEZ (CUB), Yosvanys PENA FLORES (CUB) and Gabriel Alejandro ROSILLO KINDELAN (CUB), tandis que Daniel GREGORICH HECHAVARRIA (CUB) est vice-champion.

En addition à ce succès gréco-romain, les lutteuses cubaines ont également brillé à Ottawa. 

Jusqu'à cette date, Katherine VIDIAUX (CUB) était la seule lutteuse cubaine à avoir lutté aux Jeux Olympiques. Elle sera rejointe par Lianna MONTERO (CUB) et Yusneylis GUZMAN (CUB), chacune vainqueure, en respectivement 50 et 53kg, et qualifiée pour Tokyo.

Athlètes cubains qualifiés en catégories olympiques, lutte gréco-romaine
60kg - Luis Alberto ORTA SANCHEZ (CUB) – Qualificatif OG panaméricain, médaille d'or 
67kg - Ismael BORRERO MOLINA (CUB) –  Championnat du monde, médaille d'or
77kg - Yosvanys PENA FLORES (CUB) – Qualificatif OG panaméricain, médaille d'or 
87kg - Daniel GREGORICH HECHAVARRIA (CUB) – Qualificatif OG panaméricain, médaille d'argent
97kg - Gabriel Alejandro ROSILLO KINDELAN (CUB) – Qualificatif OG panaméricain, médaille d'or 
130kg - Oscar PINO HINDS (CUB) – Championnat du monde, médaille d'argent

5. Les tournois de qualification olympique européens et mondiaux reportés
Le tournoi européen de qualification olympique pour les JO 2020, initialement prévu du 19 au 22 mars prochain à Budapest en Hongrie, de même que le tournoi mondial "de la dernière chance" de qualification prévu à Sofia en Bulgarie du 30 avril au 30 mai, ont été reportés à une date ultérieure.

Les deux événements seront reprogrammés, le qualificatif européen probablement pour la mi-mai et le qualificatif mondial début juin.

"Nous suivons attentivement la réponse gouvernementale au COVID-19 et informons nos athlètes, entraîneurs et fans au fur et à mesure," a déclaré M. Nenad Lalovic, Président d'United World Wrestling.

"La procédure de sélection de nos participants olympiques se fera en compétition mais nous devons rester patients et vigilants dans ce combat mondial contre la pandémie. La santé et le bien-être de nos athlètes est une priorité absolue."