L'Hebdo !

L'Hebdo du 25 juin !

By Eric Olanowski

En revue, les Jeux Européens, le championnat d'Europe cadets du weekend dernier, les classements mondiaux de lutte féminine, Alili qui écrit l'histoire pour la Macédoine du Nord et l'ouverture de la vente des billets pour le championnat du monde de #WrestleNurSultan.

1. Les Jeux Européens sont en cours à Minsk, en Biélorussie
La seconde édition des Jeux Européens a débuté ce matin à Minsk, en Biélorussie, où Stevan MICIC (SRB) et Ali SHABANAU (BLR) ont créé la surprise. Tous deux ont vaincu leurs opposants, deux lutteurs turcs classés No.1 mondiaux dans leurs catégories respectives.

Micic, premier lutteur serbe de l'histoire médaillé d'Europe (le bronze en 2018), a remporté une victoire à l'arrachée par 6-5 sur le champion d'Europe en titre Suleyman ATLI (TUR). Micic a inscrit tous ses points en seconde période, soit deux amenés au sol et une mise en danger, brisant les espoirs de médaille d'or du No.1 mondial dans la catégorie des 57kg.

Micic fera face à Taras MARKOVYCH (UKR) en demi-finale, et le vainqueur de ce combat tombera ensuite très probablement sur le champion du monde en titre Zavur UGUEV (RUS). 

Ali Shabanau a également contré avec succès un lutteur classé No.1 mondial, le Turc Faith ERDIN, alors qu'il était mené 3-1 à seulement quelques secondes de la cloche. Il a pris la tête 3-3 sur critères par une prise de bras au dernier instant.

Shabanau sera opposé à Ahmed DUDAROV (GER) pour une demi-finale dont le vainqueur rencontrera soit Alexander GOSTIYEV (AZE), soit Dauren KURUGLIEV (RUS), adversaires dans la seconde demi-finale de la catégorie. 

En 74kg, le champion du monde en titre Zaurbek SIDAKOV (RUS) a rejoint les demi-finales grâce à une victoire par 5-3 sur son adversaire de la finale des mondiaux Avtandil KENTCHADZE (GEO). Il y rencontrera Azamat NURYKAU (BLR) pour une place en finale, une finale dans laquelle la partie opposée sera représentée par le vainqueur de la rencontre Soner DEMIRTAS (TUR) vs. Vasyl MYKHAILOV (UKR). 

La dernière catégorie de cette première journée était celle des 125kg, pour des demi-finales dans lesquelles le champion du monde des U23 Givi MATCHARASHVILI (GEO) sera opposé au double médaillé mondial Jammaladdin MAGOMEDOV (AZE) en haut du tableau, tandis qu'Anzor KHIZRIEV (RUS), deux fois cinquième, rencontrera le médaillé européen de bronze Oleksandr KHOTSIANIVSKYI (UKR) dans le bas du tableau.

Les demi-finales du premier jour sont prévues à 18h heure locale.

RÉSULTATS
57kg 
Demi-Finale - Mahir AMIRASLANOV (AZE) vs. Zavur UGUEV (RUS) 
Demi-Finale - Taras MARKOVYCH (UKR) vs. Stevan MICIC (SRB)

74kg 
Demi-Finale - Soner DEMIRTAS (TUR) vs. Vasyl MYKHAILOV (UKR) 
Demi-Finale - Zaurbek SIDAKOV (RUS) vs. Azamat NURYKAU (BLR)

86kg 
SEMIFINAL -Alexander GOSTIYEV (AZE) vs. Dauren KURUGLIEV (RUS) 
SEMIFINAL -Ali SHABANAU (BLR) vs. Ahmed DUDAROV (GER)

125kg
Demi-Finale - Givi MATCHARASHVILI (GEO) vs. Jammaladdin MAGOMEDOV (AZE)
Demi-Finale - Anzor KHIZRIEV (RUS) vs. Oleksandr KHOTSIANIVSKYI (UKR)

lga KOZYREVA (RUS) agite le drapeau russe après sa victoire par 12-2 sur Jennifer ROESLER (GER) en finale des 73kg. (Photo : Kadir Caliskan)

2. Rideau sur le Championnat d'Europe Cadets et rafle de l'équipe russe
Le championnat d'Europe cadets s'est clôt à Faenza, en Italie, ce weekend et pour leur deuxième championnat de type cadet/junior d'affilée, l'équipe de la Fédération de Russie a régné en maître.  Leur équipe junior avait déjà remporté les titres de lutte libre, de lutte féminine et de lutte gréco-romaine il y a deux semaines à Pontevedra en Espagne. Au total et dans les derniers championnats d'Europe cadets, juniors et seniors, la Russie aura remporté huit des neufs titres par équipe - seul celui de la lutte féminine seniors lui a échappé lors du dernier championnat d'Europe.

En lutte libre, sept pays se sont partagé les médailles d'or, dont la Russie, en tête avec quatre médailles et 190 points, 37 d'avance sur l'Azerbaïdjan, deuxième, et 50 sur la Géorgie, troisième de la compétition. 

L'équipe russe gréco-romaine avait ouvert les hostilités en amenant six lutteurs en finale, pour trois médailles d'or. Comme en lutte libre, l'Azerbaïdjan et la Géorgie ont pris la deuxième et troisième place.

La performance la plus impressionnante de la Russie fut celle de l'équipe féminine, avec 10 médailles et 220 points au compteur ; six médailles d'or pour huit finalistes. Les équipes de lutte féminine d'Ukraine (140 points) et de Biélorussie (83 points) terminent respectivement deuxième et troisième. 

Alla CHERKASOVA (UKR) est l'une des cinq lutteuses assurées d'une tête de série No.1 au championnat du monde. (Photo : Max Rose-Fyne) 

3. Les têtes de série des mondiaux de lutte féminine seront déterminées au Yasar Dogu 
Le quatrième et dernier événement de série de classement de l'année, le Yasar Dogu, aura de sérieuses conséquences sur l'établissement des têtes de série des catégories de lutte féminine du championnat du monde de Noursultan de septembre prochain. La date du tournoi d'Istanbul se rapproche à grands pas et 25 des 40 places en tête de série (quatre par catégorie) sont à prendre. Combiné avec le fait que 23 places sont encore indéterminées en lutte libre, le Yasar Dogu définira à lui seul 48 des 80 têtes de série de lutte libre et de lutte féminine.

Si 40 lutteuses et lutteurs seront classés dans le top 4 de leur catégorie pour Noursultan, 15 seulement sont, pour l'instant, certains de leur positionnement. Pour les 25 places restantes, 74 athlètes en route pour Istanbul ont la possibilité de renverser un autre ahlète actuellement dans le top 4 de sa catégorie.

Cliquez ici pour le classement détaillé (en anglais)


Besir ALILI (MKD) devient le premier champion d'Europe, classe des cadets, de la Macédoine du Nord. (Photo : Kadir Caliskan) 

4. Alili remporte l'or d'Europe et écrit l'histoire de la Macédoine du Nord
La Macédoine du Nord avait placé trois athlètes en finale du championnat d'Europe samedi dernier. Jusque-là, aucun luteur de cette contrée n'avait réussi à remporter un titre continental dans quelque style que ce fût. Besir ALILI (MKD) a donc inversé la vapeur, dans une victoire à l'arrachée remportée 7-6 sur Harutyun HOVHANNISYAN (ARM), catégorie des 48kg.

Le début du combat n'aurait pas pu être pire pour Alili, mais celui-ci n'était pas venu pour rien... Son adversaire arménien a tenté une glissade dès le commencement. Alili a relevé le défi, pour subir un enfourchement, se retrouvant le bras coincé, puis projeté magistralement par Hovhannisyan. Les arbitres ont attribué 5 points à Hovhannisyan pour sa projection de grande amplitude, moins de 30 secondes après le début du combat. Finissant l'échange, Alili a tout de même pu récolter un petit point en repassant dessus.

À trente seconde de la fin de la première période cette fois, Alili met la tête d'Hovhannisyan au tapis, enchaîne sur une ceinture de tête frontale et retourne trois fois son adversaire. Six points pour cette attaque donne à Alili la tête du combat 7-5 avant la pause.

Rien d'éblouissant ensuite de la part d'Alili, juste une solide défense et un positionnement parfait, jusqu'à la cloche, et victoire finale.

5. Les billets pour le championnat du monde de Noursultan sont disponibles
United World Wrestling a officiellement annoncé l'ouverture de la vente des billets du championnat du monde de lutte seniors 2019, prévu du 14 au 22 septembre prochain à la salle Barys de Noursultan, la capitale du Kazakhstan.

Le championnat du monde 2019 devrait attirer encore plus de monde, car il s'agit du premier événement qualificatif pour les Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020. Les six meilleurs lutteurs de chacune des catégories olympiques de Noursultan garantiront une qualification olympique à leur pays. Les autres places seront attribuées lors des compétitions continentales et du "qualificatif de la dernière chance" durant l'année 2020.

Les passes pour toute la compétition et les billets à la journée pour le championnat du monde seniors 2019 sont disponibles dès maintenant  sur : https://kassir.kz/category/chempionat-mira-po-borbe.

Programme du Championnat du Monde Seniors 2019

Samedi 14 septembre
GR – 55-63-72-82kg 

Dimanche 15 septembre 
GR – 55-63-72-82kg 
GR – 67-87-97kg 

Lundi 16 septembre
GR – 67-87-97kg 
GR – 60-77-130kg 

Mardi 17 septembre
GR – 60-77-130kg 
WW – 50-53-55-72kg 

Mercredi 18 septembre
WW – 50-53-55-72kg 
WW – 57-59-65-76kg 

Jeudi 19 septembre
WW – 57-59-65-76kg 
WW – 62-68kg 
FS – 57-65kg 

Vendredi 20 septembre
WW – 62-68kg 
FS – 57-65kg 
FS – 70-74-92-125kg 

Samedi 21 septembre
FS – 70-74-92-125kg 
FS – 61-79-86-97kg 

Dimanche 22 septembre
FS – 61-79-86-97kg 

L'Hebdo dans les réseaux ! 
1. 
Wrestling 360 : le roi Vlas à la poursuite de l'or olympique
2. #best10, J.6, Ch/at d'Europe Cadets #WrestleFaenza
3. Big Moves J.6, Ch/at d'Europe Cadets Faenza 2019
4. Big Moves J.4, Ch/at d'Europe Cadets Faenza 2019
5. Big Move J.3, Ch/at d'Europe Cadets Faenza 2019

View this post on Instagram

Big Move From Day 3// Cadet European Championships Faenza2019

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

L'Hebdo !

L'Hebdo du 9 juillet !

By Eric Olanowski

En revue, le Yasar Dogu et les résultats du championnat de Russie, les éliminatoires du Japon et le retour de Dake, le passage de Staebler en 67kg...

1. L'ultime ESC de l'année, le Yasar Dogu, commence jeudi 
La 47me édition annuelle du Yasar Dogu débute cette semaine à Istanbul en Turquie. Les tableaux de lutte féminine et de lutte libre de l'ultime événement de série de classement (ESC) de l'année seront publiés mercredi et la compétition de quatre jours lancée jeudi.

Le Yasar Dogu constitue la dernière opportunité des athlètes pour collecter des points de série de classement. Les quatre athlètes de chaque catégorie de poids qui auront accumulé le plus de points seront placés en tête de série - quatre par catégorie - du championnat du monde de Noursoultan au Kazakhstan, en septembre. 

Bien que les inscriptions ne soient officialisées que 24 heures avant le début de la compétition, les pré-inscriptions montrent que quatre champions olympiques et trois des lutteurs les meilleurs classés mondiaux seront sur les tapis : Taha AKGUL (TUR), Jordan BURROUGHS (USA), Sharif SHARIFOV (AZE) et Erica WIEBE (CAN), et J’den COX (USA), Faith ERDIN (TUR) et Bajrang PUNIA (IND). 

Voici les listes complètes pour la lutte libre et pour la lutte féminine

La compétition est bien sûr diffusée en direct sur www.unitedworldwrestling.org

2. Kawai sort Icho en play-off pour les mondiaux; Otoguro sélectionnée, Susaki dehors 
Risako KAWAI a donné un coup mortel à la quête d'un historique cinquième titre olympique  de Kaori ICHO. Kawai a maintenant deux mois pour finir le travail.

Kawai a désarmé sa compatriote et championne olympique pour la seconde fois en trois semaines, par 3-3 sur critères pour la place des 57kg de l'équipe des mondiaux de lutte féminine japonaise.

"Je ne me rappelle pas de grand-chose, mais je suis contente d'avoir gagné," a commenté Kawai lors de la conférence de presse suivant le combat. "Cette année, des choses que je n'aurais pas pu imaginer me sont arrivées. J'avais fais pas mal de changements autour de moi et, en décembre, je songeais à quitter la lutte et m'occuper de ma famille. Je suis heureuse de n'en avoir rien fait !"

Cette confrontation était l'une des six prévues pour une journée spéciale dédiée aux éliminatoires des catégories olympiques du championnat du monde. Takuto OTOGURO a su garder sa couronne de lutte libre des 65kg, remportée l'année passée, tandis que Yui SUSAKI s'est vue abandonner tout espoir d'un troisième titre mondial consécutif de lutte féminine, catégorie 50kg.

Les séries éliminatoires, tenues à Wako dans la préfecture de Saitama Prefecture, à environ 20km au nord de Tokyo, ont réuni les vainqueurs des deux compétitions qualificatives pour le championnat du monde. Les athlètes des 12 autres catégories olympiques avait automatiquement obtenu leurs places grâce à leurs doubles victoires lors de la Coupe de l'Empereur et de la Meiji.

Cliquez ici pour l'article complet de Ken Marantz (en anglais). 

3. Fin du championnat de Russie de Sotchi et dates établies pour les éliminatoires
Le championnat de Russie a fermé ses rideaux à Sotchi sur la Mer Noire et la Fédération russe a déterminé les dates des éliminatoires de l'équipe russe de lutte libre pour le championnat du monde.

Six lutteurs daghestanais et quatre lutteurs ossètes sont repartis médaillés d'or : Ramiz GAMZATOV, Magomedrasul IDRIVSOV, Gadzhimurad RASHIDOV, Magomed KURBANALIEV, Haji NABIYEV et Alikhan JABRAILOV pour le Daghestan et, pour l'Ossétie, David BAYEV, Artur NAIFONOV, Vladislav BAITSAEV et Alan KHUGAEV.

Passé le championnat de Russie, des éliminatoires spéciaux seront tenus entre les vainqueurs du weekend dernier et les médaillés des Jeux Européens lors de l'Open de Pologne, du 2 au 4 août à Varsovie. La Fédération russe de lutte annoncera ses sélections pour les mondiaux de Noursoultan à la mi-août

FINALES
57kg - Ramiz GAMZATOV df. Muslim SADULAEV, 9-4
61kg - Magomedrasul IDRIVSOV df.  Ramazan FERZALYEV, 6-4 
65kg - Gadzhimurad RASHIDOV df. Nachyn KUULAR, 5-2
70kg - David BAYEV df. Razambek ZHAMALOV, 10-10

74kg - Magomed KURBANALIEV df. Khetik TSABOLOV, 5-4
79kg - Haji NABIYEV df. Atsamaz SANAKOEV, par forfait 
86kg - Artur NAIFONOV df. Vladislav VALIEV, 4-2
92kg - Alikhan JABRAILOV df. Magomed KURBANOV, 2-1
97kg - Vladislav BAITSAEV df. Igor OVSIANNIKOV, 3-0
125kg - Alan KHUGAEV df. Said HAMIDOV, 3-1

Éliminatoires 
57kg - Zaur UGUEV vs. Ramiz GAMZATOV
65kg - Akhmed CHAKAEV vs. Gadzhimurad RASHIDOV
74kg - Zaurbek SIDAKOV vs. Magomed KURBANALIEV
86kg - Dauren KURUGLIEV vs. Artur NAIFONOV
97kg - Abdulrashid SADULAEV vs. Vladislav BAITSAEV
125kg - ANZOR KHIZRIEV vs. Alan KHUGAEV

View this post on Instagram

Thanks to all who serve #USA 📸: @robbert_wijtman

A post shared by Kyle Dake (@kyledake444) on

4. Kyle Dake fait son retour et remporte le titre du Grand Prix d'Espagne
Kyle DAKE (USA) a fait son retour le weekend dernier à l'occasion du Grans Prix d'Espagne et a aligné 5 victoires jusqu'à l'obtention du titre des 79kg. Champion du monde en titre, Dake subissait les conséquences d'une blessure et n'avait pas concouru depuis sa victoire au championnat du monde de Budapest en octobre dernier.

Le combat le plus difficile de Dake fut le premier, remporté avec deux points d'avance seulement sur Dauletmurat ORAZGYLYOV (TKM) (7-5), mais il fallait s'attendre à ce que le méchanisme soit quelque peu grippé après huit mois d'arrêt forcé. Dake a ensuite obtenu trois victoires par supériorité technique sur Carlos GILABERT (ESP), Sarmat TSARAKHOV (RUS) et Max BUDGEY (CAN), avant de finir en beauté 5-0 contre Batyr ORAZGYLYJOV (TKM). 

USA Wrestling avait annoncé la semaine dernière que dynamite-Dake fera face à Alex DIERINGER (USA) en éliminatoire le 17 août prochain à Austin au Texas pour la place de la catégorie des 79kg des mondiaux. Cette rencontre au meilleur des trois sera diffusée en direct sur www.flowrestling.org.  

RÉSULTATS
‪1er tour : df. Dauletmurat ORAZGYLYOV (TKM), 7-5
2me tour : df. Carlos GILABERT (ESP), 10-0 
1/4 de finale : df. Sarmat TSARAKHOV (RUS), 12-0
‪1/2 finale : df. Max BUDGEY (CAN), 12-2 
‪FINALE: df. Batyr ORAZGYLYJOV (TKM), 5-0 

5. Staebler vise le Grand Prix d'Allemagne pour son premier test en 67kg
Le triple champion du monde allemand Frank STAEBLER a informé United World Wrestling qu'il rejoignait la catégorie des 67kg en vue des Jeux Olympiques de Tokyo et qu'il ne vise pas moins que le Grand Prix d'Allemagne pour son retour sur les tapis, après avoir jusque-là concouru avec les 66kg.

Cette compétition sera la première de Staebler en 66kg depuis sa septième place obtenue aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. Il tentera d'obtenir son quatrième titre du Grand Prix d'Allemagne - le dernier remonte également à 2016. Il n'avait pas participé à l'édition 2017 mais avait échoué en finale l'année passée face à Toni OJALA (FIN). 

Le Grand Prix d'Allemagne se déroulera à Dortmund les 3 et 4 août prochain. 

L'Hebdo dans les réseaux !

1. Big Move Monday -- Nouri Khorje F. (IRI) -- Ch/at d'Asie U23 2019
2. Quel est votre lutteur favori pour le Yasar Dogu 2019 ?
3. Quelle est votre lutteuse favorite pour le Yasar Dogu 2019 ?
4. @vinaysiwach@bajrangpunia60, le N0.1 mondial des 65kg, sera en 70kg au #YasarDogu.
5. Big Moves, Jour1 // Ch/at d'Asie Juniors Chon_Buri2019