L'Hebdo !

L'Hebdo du 26 mars !

By Eric Olanowski

En revue, les sélections russes pour le championnat d'Europe, les 12 champions du monde en titre qui se retrouveront à Bucarest, les résultats du championnat d'Asie des U23, le championnat d'Afrique en cours et 'Hollywood contre Bollywood.'

1. Sadulaev, Sidakov et Uguev feront l'impasse au championnat d'Europe
Les inscriptions pour le championnat d'Europe 2019 sont terminées. La Fédération russe a préféré ne pas sélectionner la majorité de ses champions du monde. La raison semble être que leurs meilleurs lutteurs se prépareront alors pour les Jeux Européens, prévus du 25 au 30 juin à Minsk en Biélorussie.

Les champions du monde Abdulrashid SADULAEV, Zaurbek SIDAKOV et Zaur UGUEV seront donc absents  de Bucarest. Muslim SADULAEV, Magomed KURBANALIEV et Vladislav BAITCAEV remplaceront les tenants du titre en 57, 74 et 97kg respectivement. 

S'il s'agit de la première participation de Muslim Sadulaev au championnat d'Europe, Kurbanaliev et Baitcaev y avaient, l'année passée, déjà représenté la Russie, de plus avec succès puisque tous deux étaient repartis médaillés d'or.

*Le championnat d'Europe est annuel alors que les Jeux Européens sont organisés tous les quatre ans.

Ch/at d'Europe, sélections russes
57kg - Muslim SADULAEV
61kg - Magomedrasul IDRISOV
65kg - Nachyn KUULAR
70kg - Magomedrasul GAZIMAGOMEDOV
74kg - Magomed KURBANALIEV
79kg - Akhmed GADZHIMAGOMEDOV
86kg - Dauren KURUGLIEV
92kg - Magomed KURBANOV
97kg - Vladislav BAITCAEV
125kg - Anzor KHIZRIEV

2. L'Iran et la Mongolie vainqueures du premier championnat d'Asie des U23
La Mongolie, pays hôte de la compétition, s'attribue le titre de lutte féminine de la première édition du championnat d'Asie des U23 tandis que l'Iran brille de mille feux et décroche les titres par équipe de lutte libre et de lutte gréco-romaine.

En lutte féminine, la Mongolie et l'Inde remportent chacune quatre médailles d'or, et le Kazakhztan et Taïwan se partagent les deux autres catégories restantes.

L'équipe d'Iran décroche les titres de lutte libre et de lutte gréco-romaine

En lutte libre, l'Iran a aligné sept finalistes et saisit quatre médailles d'or et d'une d'argent, totalisant 200 points (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze).

En lutte gréco-romaine, l'ran et le Kyrgyzstan se sont livré un combat acharné, au bénéfice de l'Iran. 

Les deux pays avaient chacun engrangé quatre médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, jusqu'à ce que l'Iran décroche une médaille d'argent supplémentaire et le titre avec 202 points (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze). Le Kyrgyzstan se place deuxième avec 182 points (4 x or, 2 x argent, 2 x bronze) et le Kazakhstan troisième avec 167 points (2 x or, 2 x argent, 3 x bronze).

RÉSULTATS COMPLETS

3. Le championnat d'Afrique est en cours en Tunisie
Le championnat d'Afrique a ouvert ses portes lundi à Hammamet en Tunisie, jusqu'à ce dimanche 31 mars

Les cadets et juniors seront sur les tapis jusqu'à jeudi et laisseront leur place à la compétition senior vendredi.

Le championnat d'Afrique est la première compétition continentale de niveau senior où le système de points de classement révisé sera appliqué. Les vainqueurs des championnats continentaux recevront 12 points de série de classement, les 2me, 3me, 5me, 7me et 8me places rapportant respectivement 10, 8, 6, 4 et 2 points. 

En addition aux points de résultat, les lutteurs recevront des points supplémentaires selon la quantité de lutteurs entrée dans les tableaux.

Pour les catégories de poids comprenant 10 ou moins d'entrées, six points supplémentaires seront ajoutés. Pour les catégories avec de 11 à 20 lutteurs 8 points supplémentaires seront ajoutés. 10 points seront ajoutés dans le cas où plus de 20 lutteurs sont entrés dans une même catégorie de poids.

PROGRAMME 

4. 'Hollywood contre Bollywood' débute dimanche !
Les stars américaines et indiennes de la lutte féminine se feront face, ce dimanche 31 mars, dans le mythique théâtre Wiltern de Los Angeles pour 'Hollywood contre Bollywood.'

Selon www.beatthestreets-la.org, "le duel se distinguera de la cinquième édition annuelle de la compétition de charité internationale du festival Beat the Streets de Los Angeles."

Onze des quinzes meilleures lutteuses classées seront sur les tapis, avec six d'entre elles venues du top 5 toutes catégories de poids confondues (les classements les plus récents sont disponibles sur la page d'accueil de www.unitedworldwrestling.org). 

Des dix combats de stars, le plus intrigant semble être celui qui opposera, en 53kg, la dauphine du championnat du monde et première du classement Sarah HILDEBRANDT (USA) à la No.11 Vinesh VINESH (IND). 

Ce sera un remake des demi-finales du Dan Kolov du mois passé, où Vinesh avait sonné Hildebrant pour ce retrouver en finale de cet événement de série de classement et finalement chuter face à la Chinoise PANG Qianyu. 

Le duel débute à 15h le 31 mars. 

USA vs. India 
50kg: No. 15 Whitney CONDER vs. Sheetal TOMAR 
53kg: No. 1 Sarah HILDEBRANDT vs. No. 11 Vinesh VINESH
55kg: No. 6 Jacarra WINCHESTER vs. Pinki PINKI
57kg: Jenna BURKERT vs. No. 6 Pooja DHANDA
59kg: Alli RAGAN vs. No. 4 Sarita SARITA
62kg: No. 5 Mallory VELTE vs. Sakshi MALIK  
65kg: No. 2 Forrest MOLINARI vs. Navjot KAUR 
68kg: No. 2 Tamyra MENSAH vs. Divya KAKRAN 
72kg: Rachel WATTERS vs. No. 12 (at 76kg) Kiran KIRAN 
76kg: No. 1 Adeline GRAY vs. Sudesh SUDESH

La championne du monde en titre et championne d'Europe Petra Maarit OLLI (FIN) sera sur les tapis du championnat d'Europe 2019, dans sa catégorie de championne du monde des 65kg. 

5. Le championnat d'Europe ouvre le 8 avril prochain 
Le continent dominant la lutte mondiale, l'Europe, organise son championnat continental à partir du 8 avril prochain. Les pré-inscriptions sont terminées et des 18 champions du monde venus d'Europe l'année passée, 12 se retrouveront en Roumanie sur les tapis de Bucarest . 

Si les trois lutteuses championnes du monde en 2018 combattront, seuls deux des cinq champions du monde de lutte libre se sont inscrits. Comme annoncé plus haut, les Russes et tenants de titre mondial Abdulrashid Sadualev, Zaurbek Sidakov et Zaur Uguev seront absents de Bucarest.

Des dix champions d'Europe de lutte gréco-romaine, sept lutteront cette année. Les trois absents seront Peter BACSI (HUN), Aleksander CHEKHIRKIN (RUS) et Frank STAEBLER (GER). 

Bien que la Russie se retrouve sans le champion du monde de lutte gréco-romaine des 77kg Aleksander Chekhirkin, c'est le double champion olympique Roman VLASOV (RUS) qui le remplacera - pour son retour à la compétition après avoir subi une opération du genou et fait l'impasse sur les mondiaux en 2018.

PROGRAMME

Tenants du titre mondial inscrits
55kg (GR) - Eldaniz AZIZLI(AZE)
60kg (GR) - Sergey EMELIN (RUS) 
62kg (WW) - Taybe Mustafa YUSEIN (BUL) 
63kg (GR) - Stepan MARYANYAN (RUS) 
65kg (WW) - Petra Maarit OLLI (FIN) 
67kg (GR) - Artem SURKOV (RUS) 
68kg (WW) - Alla CHERKASOVA (UKR) 
70kg (FS) - Magomedrasul GAZIMAGOMEDOV
82kg (GR) - Metehan BASAR (TUR) 
97kg (GR) - Musa EVLOEV (RUS)
125kg (FS) - Geno PETRIASHVILI (GEO) 
130kg - (GR) - Sergey SEMENOV (RUS) 

L'Hebdo dans les réseaux !

1. Big Move Monday -- Vladen KOZLIUK (UKR) -- U23 Europe
2. Moments forts de la coupe du monde 2019 de lutte libre #wrestleyakutsk #uww #wrestling
3. Les U23 de lutte libre ont commencé aujourd'hui #U23AsianChampionship en Mongolie.🥇61 kg - Ulukbek Zholdoshbekov🇰🇬 🥇92 kg - Arashk Mohammadkazem Mohebi🇮🇷
4. L'Égyptien Yassar NASR passe en finale des 65kg ; impressionnant #wrestling #uww#unitedworldwrestling#WrestleHammamet
5. Les lutteurs se préparent à monter sur les tapis au premier jour du championnat d'Afrique 2019  #wrestling #uww#unitedworldwrestling#WrestleHammamet

View this post on Instagram

Big Move Monday -- Vladen KOZLIUK (UKR) -- U23 Europe

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

L'Hebdo !

L'Hebdo du 16 juillet !

By Eric Olanowski

En revue, les changements de têtes de série des mondiaux suite au Yasar Dogu, les éliminatoires du Japon, la lancée de Wiebe, les résultats du championnat d'Asie des juniors et l'envol du Karavaev la semaine prochaine.

1. Quatre nouvelles têtes de série suite au Yasar Dogu 
Quatre nouvelles têtes de série sont apparues après l'ultime événement de série de classement de l'année, le Yasar Dogu, qui s'est clôt ce weekend à Istanbul en Turquie.

Frank CHAMIZO (ITA) et Kyle SNYDER (USA) sont désormais au sommet des 74 et 97kg respectivement, tandis que la Turquie réussit un doublé féminin grâce à Buse TOSUN et Yasemin ADAR, têtes de série des 72 et 76kg. 

Frank Chamizo, double champion du monde, avait quatre points de retard sur le champion du monde en titre Zaurbek SIDAKOV (RUS) à l'ouverture du Yasar Dogu, mais sa médaille d'argent lui permet de passer devant. Son adversaire pour une possible demi-finale des mondiaux sera peut-être le dauphin des mondiaux de Budapest Avtandil KENTCHADZE, classé quatrième des 74kg. 

Kyle Snyder était à deux points de son rival Abdulrashid SADUALEV (RUS) ; sa médaille d'or d'Istanbul lui permet de se positionner devant le blindé russe dans la catégorie des 97kg.

Buse Tosun était, elle, à neuf point de la championne du monde en titre Justina DI STASIO (CAN). Ses 14 points de série obtenus au Yasar Dogu la classent dorénavant No.1 des 72kg. 

Yasemin Adar déborde la championne du monde de Budapest Adeline GRAY (USA) chez les 76kg grâce à une troisième place à Istanbul. Adar devra faire face à la championne olympique 2016 et tête de série No.4 Erica WIEBE (CAN) - si toutes deux atteignent les demi-finales des mondiaux de Noursoultan.Erica WIEBE (CAN) vainc la championne du monde Yasemin ADAR (TUR) sur son chemin du titre au Yasar Dogu. (Photo : Gabor Martin)

2. Wiebe au-dessus de championnes du monde et olympiques pour la troisième fois
La championne olympique canadienne Erica Wiebe a vaincu la championne du monde 2017 Yasemin Adar ; c'est la troisième compétition consécutive où elle a le dessus sur des championnes du monde ou olympiques. Wiebe renverse la classée No.1 mondiale Yasemin Adar 6-2 en 1/4 de finale du Yasar Dogu.

Lors du Sassari, Wiebe avait vaincu en première période la championne olympique Natalia VOROBIEVA (RUS), et enchaînait avec une victoire sur la championne du monde en titre Justina Di Stasio en finale de la Coupe du Canada il y a trois semaines.

Après son quart remporté sur Adar au Yasar Dogu, Wiebe a vaincu la classée No.2 mondiale Aline ROTTER FOCKEN (GER), avant de se saisir de l'or du Yasar dans une victoire 2-1 sur Aline DA SILVA FERREIRA (BRA). 

La Canadienne est désormais tête de série No.4 pour les mondiaux de Noursoultan et retrouvera à nouveau Adar en demi-finale - si toutes deux résistent jusque-là.

Haruna OKUNO (JPN) sera aux éliminatoires des 55kg. (Photo : Sachiko Hotaka)

3. Okuno et Ota en éliminatoire de l'équipe du Japon pour des catégories non-olympiques
La championne du monde Haruna OKUNO et la médaillée olympique d'argent de Rio 2016 Shinobu OTA, qui n'ont pas été sélectionnées cette année dans les catégories de poids olympiques pour les mondiaux de Noursoultan, sont en lice pour des classes non-olympiques de l'équipe du Japon, a annoncé la Fédération japonaise de lutte.

Okuno, championne du monde des 53kg à Budapest, passe en 55kg - la classe dans laquelle elle avait obtenu l'or à Paris en 2017. Okuno a été vaincue en 53kg par Mayu Mukaida, championne du monde des 53kg passée dans la catégorie olympique.

De même, la championne d'Asie Ota n'a su faire face à la championne du monde 2017 Kenichiro FUMITA en 60kg - lutte gréco-romaine, et tentera d'obtenir une place dans l'équipe dans la catégorie non-olympique des 63kg lors des éliminatoires prévus le 21 juillet prochain au Centre national d'entraînement de Tokyo.

Amir Hossein Abbas ZARE (IRI) est l'un des six athlètes titrés lors championnat d'Asie juniors de Chon Buri en Thaïlande. (Photo : Sachiko Hotaka)

4. Rideau sur le championnat d'Asie des juniors de Chon Buri
Le rideau est tombé sur le championnat d'Asie des juniors de Chon Buri en Thaïlande. Les titres de lutte libre et de lutte gréco-romaine reviennent à l'Iran, celui de lutte féminine au Japon.

Comme elle l'avait fait la veille en lutte gréco-romaine, l'Iran remporte trois médaille d'or en lutte libre et termine avec 201 points et 55 d'avance sur le Japon. L'Inde est troisième avec 129 points.

L'Iran s'est encore saisi de quatre médaille d'or en lutte gréco-romaine, pour un total de sept titres sur deux jours. 

218 points récoltés par l'Iran en GR, largement suffisants pour remporter le titre par équipe avec 72 points d'avance sur le Kazakhstan. L'Inde est à nouveau troisième, à un tout petit point du  Kazakhstan.

Le Japon médaille dans toutes les catégories de lutte féminine et termine la compétition avec 200 points : quatre d'or, deux d'argent et quatre de bronze. L'équipe de Chine est deuxième avec 157 points, l'Inde troisième ! avec 123 points

Médaillé mondial de bronze, le Biélorusse Viktar SASUNOUSKI est en quête de son troisième titre au. (Photo : Gabor Martin)

5. Oleg Karavaev Begins Next Friday
La saison de lutte gréco-romaine se termine la semaine prochaine avec l'ultime ECS de lutte gréco-romaine de l'année, le Oleg Karavaev. Le tournoi d'une durée de deux jours débute à Minsk, en Biélorussie, le 26 juillet et sera diffusé en direct sur www.unitedworldwrestling.org

Bien qu'encore non officielles, les inscriptions du Oleg Karavaev comptent 175 athlètes venus de 19 pays. Les inscriptions officielles seront publiées en fin de semaine.