#WrestleTallinn

L’Inde remporte son premier titre mondial junior depuis 18 ans

By Eric Olanowski

TALLINN, Estonie (le 14 août) – L’Inde remporte son premier titre mondial junior depuis 18 ans grâce à la victoire de Deepak PUNIA en 86kg, tandis que la Russie s’est envolée vers le titre par équipe de lutte libre avec 48 points d’avance sur les États-Unis.

Si Punia, tout au long de la finale de la catégorie des 86kg, a échangé des amenés à terre avec son adversaire Alik SHEBZUKHOV, c’est son attaque en position basse en seconde période qui a permis à l’Inde d’enfin renouer avec le succès depuis les titres de Ramesh KUMAR et Palwinder CHEEMA lors des finales, respectivement, des 69 et 130kg, du championnat du monde juniors de Tashkent en 2001. “Quel bonheur de remporter le premier titre mondial junior de l’Inde en 18 ans !”, a dit Punia. Cette victoire, mercredi soir, marque une amélioration sur la médaille d’argent qu’il avait obtenue l’année dernière.

Punia, actuellement classé cinquième mondial des 86kg seniors, est attendu pour représenter l’Inde lors du championnat du monde de Noursoultan en septembre prochain “C’est bientôt le grand championnat du monde... j’espère devenir champion encore une fois.” 

Alan BAGAEV (RUS) a vaincu Lucas DAVISON (USA) 5-4, offrant ainsi à la Russie sa seconde médaille d’or de lutte libre du championnat du monde juniors 2019. (Photo : Kadir Caliskan)

La Fédération russe a conclu la course par équipe en lutte libre par la victoire d’Alan BAGAEV (RUS) en 92kg. Même si la Russie termine huit fois médaillée en lutte libre, seuls Bagaev et Amkhad TASHUKHADZHIEV ont obtenu un titre. Tashukhadzhiev repart avec celui des 79kg par une victoire 7-1 sur Bagrati GAGNIDZE (GEO).

Bagaev, en finale des 92kg contre Lucas DAVISON (USA), a terminé par 5-4 grâce un amené à terre décisif à 12 secondes de la cloche. Il avait auparavant concédé trois sorties de tapis et un point pour passivité et était mené 4-3. Sa prise a soulevé des exclamations de la part de l’équipe russe, qui termine ainsi avec 48 points d’avance sur les États-Unis, deuxièmes de la compétition, suivis de près par l’Iran à tout juste un point.

David CARR (USA) sort d’un combat à 4-4 contre Jintaro MOTOYAMA (JPN) et repart médaillé d’or des 74kg. (Photo : Kadir Caliskan)

Les États-Unis deuxièmes de justesse
Les États-Unis, médaillés dans les cinq catégories de poids, obtiennent la deuxième place de la compétition - David CARR (USA) et Mason PARRIS (USA) ont remporté leurs finales en 74 et, respectivement, 125kg.

David Carr se défait de justesse de Jintaro MOTOYAMA (JPN) par 4-4 sur critères et devient champion du monde junior des 74kg. Commentaire de l’intéressé sur son titre : “J’y ai songé tout l’été. J’en ai rêvé ; je l’inscris dans mes objectifs tous les jours.” 

Carr a inscrit une attaque en position basse en première période avant de littéralement renverser son adversaire japonais – prenant l’avantage sur critères après avoir concédé un amené au sol et deux sorties de tapis.

Mason PARRIS’ (USA) cloue le tenant du titre de champion du monde cadet Amir ZARE (IRI) en 1 minute et 20 secondes en finale des 125kg. (Photo : Kadir Caliskan) 

Mason Parris est le second Américain titré ce mercredi. Il ne lui aura fallu que 80 secondes pour obtenir le tombé face au champion du monde en titre cadet Amir ZARE (IRI). “J'ai fait cette projection de bras que je fais depuis l'âge de cinq ans et ça a marché. C'était d'enfer,” a commenté Parris drapé du drapeau américain. 

Les USA ont également obtenu trois autres médailles en cette troisième journée de la compétition. Lucas John Davison (92kg) tombe en finale pour l'argent et Gabriel TAGG (61kg) et Trent HIDLAY (86kg) repartent avec le bronze.

Kaiki YAMAGUCHI (JPN) a inscrit 12 points d'affilée en seconde période de sa finale contre Andrii DZHELEP (UKR) remportée 13-2, catégorie des 61kg. (Photo : Kadir Caliskan)

Yamaguchi et Abe champions du monde 
Kaiki YAMAGUCHI (JPN) était mené d'un point à la pause de la finale des 61kg, avant d'inscrire 12 points d'affilée contre Andrii DZHELEP (UKR), rejoignant ainsi son compatriote Toshiya ABE (JPN) dans le cercle des champions du monde juniors.

Yamaguchi a obtenu un point pour passivité à une minute de la première cloche, pour rapidement concéder ensuite un amené au sol. Yamaguchi a encore plongé derrière Dzhelep mais sans réussir à mettre son adversaire à genou, entrant ainsi en seconde période à 1-2. 

Le message du personnel japonais a fait son effet durant la pause, Yamaguchi passant ensuite en phase offensive et inscrivant 12 points sans appel : tout d'abord un ramassement de jambe intérieur pour passer à 5-2, puis un ramassement de jambe simple suivi d'un triple croisillon. Yamaguchi obtient ainsi sa première médaille de classe internationale - rien moins qu'un titre mondial.

View this post on Instagram

Highlights from the Finals on Day 3! #uww #wrestletallinn

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

Les combats reprennent jeudi à 10h30 heure locale et sont diffusés en direct sur www.unitedworldwrestling.org.

RÉSULTATS 

Par équipe - Lutte Libre 
OR - Russie  (168 points)
ARGENT - États-Unis (120 points)
BRONZE - Iran (119 points)
4me - Japon (84 points)
5me- Inde (80 points)

61kg
OR - Kaiki YAMAGUCHI (JPN) df. Andrii DZHELEP (UKR), 13-2 
BRONZE - Gabriel Robert TAGG (USA) df. Goderdzi DZEBISASHVILI (GEO), 15-4 
BRONZE - Alik KHADARTSEV (RUS) df. Asgar MAMMADALIYEV (AZE), 6-0 

74kg
OR - David CARR (USA) df. Jintaro MOTOYAMA (JPN), 4-4 
BRONZE - Abdulvasi BALTA (TUR) df. Bat-Erdene BYAMBASUREN (MGL), par tombé 
BRONZE - Khadzhimurad GADZHIYEV (AZE) df. Devid BETANOV (RUS), 7-0

86kg 
OR - Deepak PUNIA (IND) df. Alik SHEBZUKHOV (RUS), 2-2 
BRONZE - Trent Niemond HIDLAY (USA) df.  Ivars SAMUSONOKS (LAT), 9-0
BRONZE - Hunter Jeffery LEE (CAN) vs. Miriani MAISURADZE (GEO), 4-2 

92kg
OR - Alan BAGAEV (RUS) df. Lucas DAVISON (USA), 5-4 
BRONZE - Ertugrul AGCA (GER) df. Ali ABDOLLAHI (IRI), 8-6
BRONZE - Viky VIKY (IND) df. Batmagnai ENKHTUVSHIN (MGL), 4-3 

125kg
OR - Mason PARRIS (USA) df. Amir ZARE (IRI)
BRONZE - Alen KHUBULOV (RUS) df. Hovhannes MAGHAKYAN (ARM), 14-3
BRONZE - Pasa Ekrem KARABULUT (TUR) df. Vasil KHVISTANI (GEO), 4-1 

L'Hebdo !

L'Hebdo du 15 octobre !

By Eric Olanowski

En revue : Snyder change de Centre d'entraînement, les champions du monde U23 en titre à Budapest, les lieux des Événements de Série de Classement en 2020, les résultats des World Beach Games de l'ANOC, le Dmitri Korkin et la Coupe Continentale.

1. Champion du monde et champion olympique, Snyder déménage 
En fin de semaine passée, la scène d'entraînement américaine a subi un changement monumental de centre de gravité suite au plus gros transfert de l'histoire récente.

Kyle SNYDER (USA), double champion du monde et champion olympique, a annoncé sur les réseaux sociaux qu'il déménagera vers un autre centre d'entraînement, ajoutant que “la simple vérité est que je dois m'améliorer. Pour remplir mes obligations en tant que membre de Team USA et en tant que champion olympique en titre, je dois m'investir complètement et assumer toute la responsabilité du processus.” 

La décision de Snyder intervient juste un mois après le 'pire' Championnat du Monde de l'histoire de "Captain America" : vaincu par un autre champion olympique - Sharif SHARIFOV (AZE) - par 5-2 en demi-finale, c'est la première fois que Snyder n'atteint pas les finales. Le lot de consolation, la médaille de bronze - une cinquième médaille mondiale ou olympique d'affilée tout de même - n'a pas l'air de l'avoir satisfait. Snyder détient désormais une médaille d'or olympique, deux titres mondiaux, une médaille mondiale d'argent et une de bronze.

Au Centre d'Entraînement de Nittany Lion, Snyder pourra s'entraîner avec le champion du monde 2018 David TAYLOR (USA), entre autres médaillés mondiaux, et sous les instructions des entraîneurs et champions olympiques Cael SANDERSON (USA) et Jake VARNER (USA), titrés en 2004 et, respectivement, 2012. 

 L'Italie avait accueilli le Matteo Pellicone à Sassari en 2019. (Photo : Gabor Martin)

2. Lieux établis pour les ESC 2020
United World Wrestling a annoncé que Rome et Varsovie accueilleront les Événements de Série de Classement (ESC) en 2020. Les deux compétitions comprendront les trois styles de lutte : lutte libre, lutte gréco-romaine et lutte féminine, et leurs résultats seront décisifs pour l'établissement des têtes de série des Jeux Olympiques de Tokyo.

Rome est programmée du 15 au 18 janvier et Varsovie du 4 au 7 juin - un mois avant l'ultime tournoi qualificatif olympique de Sofia.

“Nous avons le plaisir d'annoncer les villes hôtes des Séries de Classement 2020,” a déclaré le Président de l'UWW M. Lalovic. “La participation fut exceptionnelle aux événements 2019, et a aidé à faire monter la tension autour de nos lutteurs et du championnat du monde de Noursoultan. Nous remercions les comités organisateurs de Rome et Varsovie d'accueillir ces événements.”

Cliquez ICI pour l'article complet.

Le tenant du titre mondial senior Nugzari TSURTSUMIA (GEO) mène un groupe de 10 champions du monde qui remettront leur titre U23 sur le tapis de Budapest(Photo : Tony Rotundo) 

3. Dix tenants du titre des U23 sur les tapis de Budapest
Le Championnat du Monde des U23 ouvre dans moins de deux semaines à Budapest ; le champion du monde en titre de la catégorie senior Nugzari TSURTSUMIA (GEO) y mènera un groupe comprenant pas moins du tiers des champions du monde U23 élus l'année dernière.

Selon les dernières inscriptions (encore non officielles), 631 athlètes venus de 64 pays monteront sur les tapis hongrois du 28 octobre au 3 novembre prochain, et 10 d'entre eux défendront leur titre de champions du monde.

Cinq brilleront en lutte gréco-romaine avec à leur tête le champion du monde senior Nugzari Tsurtsumia, récemment élu à Nousoultan dans la catégorie de poids des 55kg et accompagné par son compatriote géorgien Zviadi PATARIDZE (GEO), déjà six fois champion du monde em cadets/juniors. 

Les trois autres tenants du titre des U23 sont Mohamed ELSAYED (EGY), Katsuaki ENDO (JPN) et Semen NOVIKOV (UKR). 

El Sayed, qui a qualifié l'Égypte pour les Jeux Olympiques en 67kg, luttera dans cette catégorie, comme Katsuaki Endo, tandis que Novikov se battra avec 20kg de plus face à lui. 

Trois titres seront remis en jeu en lutte libre, par Taimuraz SALKAZANOV (SVK), Kamran GHASEMPOUR (IRI) et Shamil ZUBAIROV (AZE) en, respectivement, 74, 86 et 92kg. 

En lutte féminine, c'est la Japonaise Saki IGARASHI (55kg) et la Chinoise Paliha PALIHA (76kg) qui tenteront de conserver leur titre. 

Champions du Monde U23 2018 inscrits : 
Lutte libre 
74kg - Taimuraz SALKAZANOV (SVK) 
86kg - Kamran Ghorban GHASEMPOUR (IRI) 
92kg - Shamil ZUBAIROV (AZE) 

Lutte gréco-romaine 
55kg - Nugzari TSURTSUMIA (GEO) 
67kg - Mohamed ELSAYED (EGY) 
67kg - Katsuaki ENDO (JPN) 
87kg - Semen NOVIKOV (UKR) 
130kg - Zviadi PATARIDZE (GEO) 

Lutte féminine 
55kg - Saki IGARASHI (JPN)
76kg - Paliha PALIHA (CHN) 

4. Inam sort le médaillé de bronze olympique Marsagishvili des finales des World Beach Games de l'ANOC
Muhammad INAM (PAK) a pris la revanche de sa défaite aux World Series de Rio de Janeiro en inscrivant un formidable 5-2 sur le médaillé olympique de bronze (Londres 2012) Dato MARSAGISHVILI (GEO) en finale des 90kg à Doha. 

Favori des World Beach Games de l'ANOC (Association des Comités Olympiques Nationaux), le Géorgien restait invaincu en World Series après s'être emparé de l'or à Chaves, Rio de Janeiro et au championnat du monde de Beach wrestling de Zagreb en septembre dernier.

Inam, dauphin des World Series à Rio de Janeiro, récolte la première médaille d'or de Beach wrestling de sa carrière.

Cliquez ICI pour les résultats du premier jour des World Beach Games de Doha. 

Alexander BOGOMOEV (RUS) remporte le titre des 61kg au Dmitri Korkin (Photo : Sachiko Hotaka)

5. Le Dmitri Korkin et la Coupe Continentale s'achèvent en Russie
La 12me édition annuelle du Dmitri Korkin et la Coupe Continentale se sont achevés en Russie le weekend dernier ; la Russie raffle huit des 10 titres disponibles à chacune des compétitions.

Le Dmitri Korkin, organisé par la République de Sakha en Yakoutie, dans l'est de la Sibérie, a couronné huit athlètes russes.

Les deux seuls champions non russes sont Peter IANULOV (MDA) et Daniel LIGETI (HUN). Ianulov, 15me des mondiaux de Noursoultan, vainc le trois fois dauphin européen Alexander GOSTIEV (AZE) en finale des 86kg. Ligeti, également 15me à Noursoultan, se défait de Pavel KRIVTSOV (RUS), qui repart avec la médaille de bronze de leur catégorie poids lourd de 125kg. 

Second tournoi d'où la Russie repart également huit fois titrée, la Coupe Continentale de  Khasavyurt dans le Nord-Caucase, à l'ouest de la capitale du Daghestan. 

Deux lutteurs non russes se parent du titre : Azamat DAULETBEKOV (KAZ) et Georgy RUBAEV (MDA). Dauletbekov, dauphin des mondiaux U23 en 2017, décroche celui des 86kg face à Arsenali MUSALALIEV (RUS), tandis que Rubaev, cinquième des mondiaux de Noursoultan cette année en 92kg, a arrêté Gadzhimagomed NAZMUDINOV (RUS) en finale de cette même catégorie. 

RÉSULTATS du Dmitri Korkin
57kg 
OR - Zhargal DAMDINOV (RUS)
ARGENT - Arıyan TYUTRIN (RUS)
BRONZE - Aldar BALZINIMAEV (RUS)
BRONZE - Parviz IBRAGIMOV (AZE) 

61kg
OR - Alexander BOGOMOEV (RUS)
ARGENT - Kazuya KOYANAGI (JPN)
BRONZE – Eduard GRIGORIEV (RUS)
BRONZE – Peter PAVLOV (RUS)

65kg 
OR - Victor RASSADIN (RUS) 
ARGENT - Nʹurgun SCRAIABIN (BLR) 
BRONZE - Genghis ERDOGAN (TUR) 
BRONZE - Bulat BATOEV (RUS)

70kg
OR - Evgeny ZHERBAEV (RUS)
ARGENT - Arbak SAT (RUS)
BRONZE - Revolii SAMSONOV (RUS)
BRONZE - Timur NINKOLAEV (RUS)

74kg
OR - Nadirbeg HIZRIEV (RUS)
ARGENT - Nikita KNOTS (RUS)
BRONZE - Caballero GARZON (CUB) 
BRONZE - Hadzhimurad HAJIYEV (AZE)

79kg
OR - Tazhidin AKAYEV (RUS)
ARGENT - Abubakr ABAKAROV (AZE)
BRONZE - Akhmad TASHUKHADZHIEV (RUS) 
BRONZE - Logan MASSA (USA)

86kg
OR - Peter IANULOV (MDA)
ARGENT - Alexander GOSTIEV (AZE)
BRONZE - Krzysztof SADOVIK (POL)

92kg
OR - Guram CHERTKOEV (RUS) 
ARGENT - Anzor URISHEV (RUS)
BRONZE - Marzapet GALSTYAN (ARM) 
BRONZE - Ivan YANKOSKY (BRL)

97kg
OR - Igor OVSANNIKOV (RUS)
ARGENT - Maksoud VEJSALOV (UZB) 
BRONZE - George DIMITROV (BUL)

125kg
OR - Daniel LIGETI (HUN) 
ARGENT - Pavel KRIVTSOV (RUS) 
BRONZE - Baldan TSYZHIPOV (RUS)
BRONZE - Zelimkhan KHIZRIEV (RUS)

Azamat DAULETBEKOV (KAZ), l'un des deux seuls lutteurs non russes médaillés d'or de la Coupe Continentale. (Photo : Gabor Martin)

Coupe Continentale RÉSULTATS
57kg
OR - Abubakar MUTALIEV (RUS)
ARGENT - Hasanhuseyn BADRUDINOV (RUS)
BRONZE - Thomas GILMAN (USA) 
BRONZE - Azamat TUSHKAEV (RUS) 

61kg 
OR - Ibrahim ABDURAKHMANOV (RUS)
ARGENT - Rustam KARAKHANOV (RUS)
BRONZE - Artem GEBEKOV (RUS)
BRONZE - Kilyab HANIPAEV (RUS)

65kg
OR  - Ramadan FERZALIEV (RUS)
ARGENT - Evan HENDERSON (USA) 
BRONZE - Alibek OSMONOV (KGZ) 
BRONZE - Vazgen TEYANYAN (ARM)

70kg
OR - Aznaur TAVAEV (RUS)
ARGENT - Frank MOLINARO (USA) 
BRONZE - Gitinomagomed HAJIYEV (AZE) 
BRONZE - Umar MUTALIEV (RUS)

74kg
OR - Magomed KHIZRIEV (RUS)
ARGENT - Magoma DIBIRGADZHIEV (RUS)
BRONZE - Gadzhimurad ALIKHMAEV (RUS)
BRONZE - Amanula RASULOV (RUS)

79kg 
OR - Atsamaz SANAKOEV (RUS)
ARGENT - Isaiah MARTINEZ (USA)
BRONZE - Adam KHASIEV (RUS)
BRONZE - Magomed MUTALIBOV (RUS)

86kg
OR - Azamat DAULETBEKOV (KAZ) 
ARGENT - Arsenali MUSALALIEV (RUS)
BRONZE - Zhavrail SHAPIEV (UZB) 
BRONZE - Khabib HAJIYEV (RUS)

92kg
OR - Georgy RUBAEV (MDA) 
ARGENT - Gadzhimagomed NAZMUDINOV (RUS)
BRONZE - Muslim MAGOMEDOV (RUS)
BRONZE - Ramadan SHABANOV (RUS)

97kg
OR - Rasul MAGOMEDOV (RUS)
ARGENT - Hayden ZILMER (USA) 
BRONZE - Magomed TAGIROV (RUS)
BRONZE - Tai WALTZ (USA)

125kg
OR - Batraz GAZZAYEV (RUS)
ARGENT - Magomedgadzhi NURASULOV (RUS)
BRONZE - Alan KHUGAEV (RUS)
BRONZE - Shamil SHARIPOV (RUS)

L'Hebdo dans les réseaux ! 

1. Big Move Monday -- Sharshenbekov T. (KGZ) -- Mondiaux Seniors 2019
2. C'est dimanche ! 😃
3. Quelques moments exceptionnels, d'après nous, des Championnats du Monde. 
4. Les meilleurs actions des combats de médailles du sixième jour des Championnats du Monde des Vétérans 2019.
5. Magnifique enchaînement de Murat Ozkan (TUR). | #beachwrestling #wrestling

View this post on Instagram

Sunday smiles! 😃

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on