#WrestleUlaanbaatar

L'Iran et la Mongolie vainqueures du premier championnat d'Asie des U23

By Ali Feiz

OULAN-BATOR, Mongolie (le 24 mars) - La Mongolie, pays hôte de la compétition, s'attribue le titre de lutte féminine de la première édition du championnat d'Asie des U23 tandis que l'Iran brille de mille feux et décroche les titres par équipe de lutte libre et de lutte gréco-romaine.

Au dernier jour de la compétition de lutte libre à Oulan-Bator, l'Iran s'est saisi de trois médailles d'or et une d'argent, totalisant 200 points (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze) et prenant la tête du classement par équipe. Avec 177 points, la Mongolie est la dauphine du championnat (3 x or, 1 x argent, 4 x bronze), et le Kazakhstan prend la troisième place avec 146 points (1 x or, 1 x argent, 3 x bronze).

Abbas FOROUTAN, champion du monde junior 2018, et Ahmad BAZRI, double médaillé mondial junior, sont les deux stars au firmament du ciel iranien, vainqueurs respectivement des catégories de poids des 97 et 86kg. Bazri et Foroutan ont chacun remporté trois de leurs quatre combats par supériorité technique.

La finale des 70kg a offert le combat le plus captivant de la compétition, ENKHTUYA Temuulen (MGL) s'y défaisant de Farhad NOURI (IRI) par 11-11 sur critères au grand bonheur des spectateurs réunis pour la dernière rencontre du championnat d'Asie des U23.

TSOGT OCHIR Namuuntsetseg (MGL) a offert à son pays et hôte de la compétition le titre par équipe de lutte féminine grâce à sa victoire en 50kg. (Photo : Sachiko Hotaka) 

En lutte féminine, la Mongolie et l'Inde remportent chacune quatre médailles d'or, et le Kazakhztan et Taïwan se partagent les deux autres catégories restantes.

La Mongolie, médaillée dans les dix catégories, remporte le titre de lutte féminine par équipe avec 200 points (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze). Avec 177 points, la Mongolie est la dauphine du championnat (3 x or, 1 x argent, 4 x bronze), et le Kazakhstan prend la troisième place avec 146 points (1 x or, 1 x argent, 3 x bronze).

En 50kg, TSOGT OCHIR Namuuntsetseg (MGL) a vaincu ses trois rivales par supériorité technique et décroche la médaille d'or de la catégorie.

Le champion du monde en titre Amin KAVIYANINEJAD (IRI), médaillé d'or des 72kg et 35 points contre un. (Photo : Max Rose-Fyne) 

En lutte gréco-romaine, l'Iran et le Kyrgyzstan se sont durement affrontés pour le titre par équipe. Les deux pays avaient chacun engrangé quatre médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, jusqu'à ce que l'Iran décroche une médaille d'argent supplémentaire et le titre avec 202 points (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze). Le Kyrgyzstan se place deuxième avec 182 points (4 x or, 2 x argent, 2 x bronze) et le Kazakhstan troisième avec 167 points (2 x or, 2 x argent, 3 x bronze).

Les stars de la compétition gréco-romaine furent l'Iranien Amin KAVIYANINEJAD et le Kyrgyz Roman KIM.

Kavianinejad, champion du monde junior en 2018, s'est emparé de la médaille d'or de la catégorie des 72kg sans appel, vainquant ses quatre adversaires par supériorité technique et cumulant 35 points contre un seul concédé. 

Entre-temps, le poids lourd Roman Kim aura remporté deux combats sur l'Inde et l'Iran par tombé, et également par supériorité technique sur la Mongolie et le Kazakhstan pour le titre des 130kg.

RÉSULTATS

LUTTE GRÉCO-ROMAINE
(La compétition s'est déroulée, pour toutes les catégories de poids, en tournoi nordique ; chaque athlète d'une catégorie de poids a rencontré tous les autres athlètes de la même catégorie de poids.)

Résultats par équipe :
1- Iran 202 pts (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze)
2- Kyrgyzstan 182 pts (4 x or, 2 x argent, 2 x bronze)
3- Kazakhstan 167 pts (2 x or, 2 x argent, 3 x bronze)
4- Inde 128 pts (1 x argent, 2 x bronze)
5- Mongolie 120 pts (1 x argent, 1 x bronze)
6- Tadjikistan 20 pts (1 x argent)

55kg 
OR - Sardarbek KONUSHBAEV (KGZ)
ARGENT - Poya DAD MARZ (IRI)
BRONZE - MUNKH ERDENE Davaabandi (MGL)

60kg
OR - Zholaman SHARSHENBEKOV (KGZ)
ARGENT - Dastan ZARLYKHANOV (KAZ)
BRONZE - Mehdi MOHSEN NEJAD (IRI)

63kg
OR - Meysam DALKHANI (IRI)
SILVER- Elmar TALANBEK UULU (KGZ)
BRONZE- Vijay VIJAY (IND)

67kg
OR - Nurbek KYZYROV (KAZ)
ARGENT - Khanburged GANKHUYAG (MGL)
BRONZE - Amantur ISMAILOV (KGZ)

72kg
OR - Amin KAVIYANINEJAD (IRI)
ARGENT - Daler REZAZADE (TJK)
BRONZE - Bek KONURBAEV (KGZ)

77kg
OR - Renat ILIAZ UULU (KGZ)
ARGENT - Mohammadreza GERAEI (IRI)
BRONZE- Kaharman KISSYMETOV (KAZ)

82kg
OR - Mahdi EBRAHIMI (IRI)
ARGENT - Kuanyshbek DOSZHANOV (KAZ)
BRONZE- Sanjeet SANJEET (IND)

87kg
OR - Mohammad Hadi SARVI (IRI)
ARGENT - Kalidin ASYKEEV (KGZ)
BRONZE - Meirbek KORDABAY (KAZ)

97kg
OR - Olzhas SYRLYBAY (KAZ)
ARGENT - Ravi RAVI (IND)
BRONZE - Hassan ARYANEZHAD (IRI)

130kg
OR - Roman KIM (KGZ)
ARGENT - Aliakbar YOUSOFI (IRI)
BRONZE - Sarkis PSHENICHNIKOV (KAZ)

LUTTE LIBRE

Résultats par équipe
1- Iran 200 pts (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze)
2- Mongolie 177 pts (3 x or, 1 x argent, 4 x bronze)
3- Kazakhstan 146 pts (1 x or, 1 x argent, 3 x bronze)
4- Indie 140 pts (1 x or, 2 silver, 1 x bronze)
5- Kyrgyzstan 114 pts (1 x or, 1 x argent, 1x bronze)
6- Turkménistan 75 pts (2 x argent)
7- Chine 29 pts
8- Singapour 10 pts
9- Yémen 8 pts

57kg (Tournoi nordique, un groupe)
OR - Rahul RAHUL (IND)
ARGENT - Bekbolot MYRZANAZAR UULU (KGZ)
BRONZE - Chinzorig TSERMAA (MGL)

61kg (Tournoi nordique, deux groupes)
OR - Ulukbek ZHOLDOSHBEKOV (KGZ) df. Sonba Tanaji GONGANE (IND, 13 – 2
BRONZE - Mohammad NAMJOU MOTLAGH (IRI) df. Assyl AITAKYN (KAZ), 3 - 0

65kg
OR - Tulga TUMUR OCHIR (MGL) df. Amirmohammad YAZDANICHERATI (IRI) par tombé
BRONZE - Parveen PARVEEN (IND) df. Weilesu WEILESU (CHN), 6 – 3
BRONZE - Ilyas ZHUMAY (KAZ) df. Zi Xyan LIM (SGP), 10 – 0

70kg (Tournoi nordique, deux groupes)
OR - Temuulen ENKHTUYA (MGL) df. Farhad Jafar NOURI KHORJESTAN (IRI), 11 - 11
BRONZE - Aidyn TAZHIGALI (KAZ) df. Islambek OROZBEKOV (KGZ), 12 – 2

74kg (Tournoi nordique, deux groupes)
OR - Otgonbayar BATSUURI (MGL) df. Navid Morad ZANGANEH (IRI) par tombé
BRONZE - Darkhan YESSENGALI (KAZ) df. Bekzhan DZHAMBULOV (KGZ), 5 – 2

79kg (Tournoi nordique, un groupe)
OR - Ali SAVADKOUHI (IRI)
ARGENT - Veer Dev GULIA (IND)
BRONZE - Atai IZABEKOV (KGZ)

86kg (Tournoi nordique, un groupe)
OR - Ahmad BAZRI (IRI)
ARGENT - Dovletmyrat ORAZGYLYJOV (TKM)
BRONZE - Gankhuyag GANBAATAR (MGL)

92kg (Tournoi nordique, un groupe)
OR - Arashk MOHEBI (IRI)
ARGENT - Azat GAJYYEV (TKM)
BRONZE - Tsogtgerel MUNKHBAATAR (MGL)

97kg (Tournoi nordique, un groupe)
OR - Abbas FOROUTAN (IRI)
ARGENT - Zhassulan YERMENBET (KAZ)
BRONZE - Mungunshagai TUMURBAT (MGL)

125kg (Tournoi nordique, deux groupes)
OR - Yusup BATIRMURZAEV (KAZ) df. Lkhagvagerel MUNKHTUR (MGL) par tombé
BRONZE - Mohammad MORADI (IRI) df. Muzafar ZHAPPUEV (KGZ), 11 – 9

LUTTE FÉMININE

Résultats par équipe
1- Mongolie 200 pts (4 x or, 2 x argent, 4 x bronze)

2- Indie 190 pts (4 x or, 3 x argent, 2 x bronze)
3- Kazakhstan 162 pts (1 x or, 4 x argent, 3 x bronze)
4- Taïwan 37 pts (1 x or)
5- Kyrgyzstan 32 pts (1 x argent)


50kg
OR - Namuuntsetseg TSOGT OCHIR (MGL)
ARGENT - Svetlana ANKICHEVA (KAZ)
BRONZE -Jyoti JYOTI (IND)

53kg
OR - Khaliunaa BAYARAA (MGL)
ARGENT - Reena REENA (IND)
BRONZE - Ellada MAKHYADDINOVA (KAZ)

55kg
OR - Marina SEDNEVA (KAZ)
ARGENT - Anju ANJU (IND)
BRONZE - Bolortuya BAT OCHIR (MGL)

57kg
OR - Khongorzul BOLDSAIKHAN (MGL)
ARGENT - Nuraida ANARKULOVA (KGZ)
BRONZE - Yekaterina FIRSTOVA (KAZ)

59kg
OR - Kumari MANJU (IND)
ARGENT - Madina BAKBERGENOVA (KAZ)
BRONZE - Otgonbayar PUREV (MGL)

62kg
OR - Purevsuren ULZIISAIKHAN (MGL)
ARGENT - Irina KUZNETSOVA (KAZ)
BRONZE - Radhika RADHIKA (IND)

65kg
OR - Tina TINA (IND)
ARGENT - Bolortuya KHURELKHUU (MGL)
Tina TINA (IND) df. Bolortuya KHURELKHUU (MGL), 13 – 2

68kg
OR - Divya KAKRAN (IND)
ARGENT - Delgermaa ENKHSAIKHAN (MGL)
BRONZE - Valeriya GONCHAROVA (KAZ)

72kg
OR - Naina NAINA (IND)
ARGENT - Alexandra ZAITSEVA (KAZ)
BRONZE - Tsogzolmaa DORJSUREN (MGL)

76kg
OR - Hui Tsz CHANG (TPE)
ARGENT - Pooja POOJA (IND)
BRONZE - Zagardulam NAIGALSUREN (MGL)

L'Hebdo !

L'Hebdo du 16 juillet !

By Eric Olanowski

En revue, les changements de têtes de série des mondiaux suite au Yasar Dogu, les éliminatoires du Japon, la lancée de Wiebe, les résultats du championnat d'Asie des juniors et l'envol du Karavaev la semaine prochaine.

1. Quatre nouvelles têtes de série suite au Yasar Dogu 
Quatre nouvelles têtes de série sont apparues après l'ultime événement de série de classement de l'année, le Yasar Dogu, qui s'est clôt ce weekend à Istanbul en Turquie.

Frank CHAMIZO (ITA) et Kyle SNYDER (USA) sont désormais au sommet des 74 et 97kg respectivement, tandis que la Turquie réussit un doublé féminin grâce à Buse TOSUN et Yasemin ADAR, têtes de série des 72 et 76kg. 

Frank Chamizo, double champion du monde, avait quatre points de retard sur le champion du monde en titre Zaurbek SIDAKOV (RUS) à l'ouverture du Yasar Dogu, mais sa médaille d'argent lui permet de passer devant. Son adversaire pour une possible demi-finale des mondiaux sera peut-être le dauphin des mondiaux de Budapest Avtandil KENTCHADZE, classé quatrième des 74kg. 

Kyle Snyder était à deux points de son rival Abdulrashid SADUALEV (RUS) ; sa médaille d'or d'Istanbul lui permet de se positionner devant le blindé russe dans la catégorie des 97kg.

Buse Tosun était, elle, à neuf point de la championne du monde en titre Justina DI STASIO (CAN). Ses 14 points de série obtenus au Yasar Dogu la classent dorénavant No.1 des 72kg. 

Yasemin Adar déborde la championne du monde de Budapest Adeline GRAY (USA) chez les 76kg grâce à une troisième place à Istanbul. Adar devra faire face à la championne olympique 2016 et tête de série No.4 Erica WIEBE (CAN) - si toutes deux atteignent les demi-finales des mondiaux de Noursoultan.Erica WIEBE (CAN) vainc la championne du monde Yasemin ADAR (TUR) sur son chemin du titre au Yasar Dogu. (Photo : Gabor Martin)

2. Wiebe au-dessus de championnes du monde et olympiques pour la troisième fois
La championne olympique canadienne Erica Wiebe a vaincu la championne du monde 2017 Yasemin Adar ; c'est la troisième compétition consécutive où elle a le dessus sur des championnes du monde ou olympiques. Wiebe renverse la classée No.1 mondiale Yasemin Adar 6-2 en 1/4 de finale du Yasar Dogu.

Lors du Sassari, Wiebe avait vaincu en première période la championne olympique Natalia VOROBIEVA (RUS), et enchaînait avec une victoire sur la championne du monde en titre Justina Di Stasio en finale de la Coupe du Canada il y a trois semaines.

Après son quart remporté sur Adar au Yasar Dogu, Wiebe a vaincu la classée No.2 mondiale Aline ROTTER FOCKEN (GER), avant de se saisir de l'or du Yasar dans une victoire 2-1 sur Aline DA SILVA FERREIRA (BRA). 

La Canadienne est désormais tête de série No.4 pour les mondiaux de Noursoultan et retrouvera à nouveau Adar en demi-finale - si toutes deux résistent jusque-là.

Haruna OKUNO (JPN) sera aux éliminatoires des 55kg. (Photo : Sachiko Hotaka)

3. Okuno et Ota en éliminatoire de l'équipe du Japon pour des catégories non-olympiques
La championne du monde Haruna OKUNO et la médaillée olympique d'argent de Rio 2016 Shinobu OTA, qui n'ont pas été sélectionnées cette année dans les catégories de poids olympiques pour les mondiaux de Noursoultan, sont en lice pour des classes non-olympiques de l'équipe du Japon, a annoncé la Fédération japonaise de lutte.

Okuno, championne du monde des 53kg à Budapest, passe en 55kg - la classe dans laquelle elle avait obtenu l'or à Paris en 2017. Okuno a été vaincue en 53kg par Mayu Mukaida, championne du monde des 53kg passée dans la catégorie olympique.

De même, la championne d'Asie Ota n'a su faire face à la championne du monde 2017 Kenichiro FUMITA en 60kg - lutte gréco-romaine, et tentera d'obtenir une place dans l'équipe dans la catégorie non-olympique des 63kg lors des éliminatoires prévus le 21 juillet prochain au Centre national d'entraînement de Tokyo.

Amir Hossein Abbas ZARE (IRI) est l'un des six athlètes titrés lors championnat d'Asie juniors de Chon Buri en Thaïlande. (Photo : Sachiko Hotaka)

4. Rideau sur le championnat d'Asie des juniors de Chon Buri
Le rideau est tombé sur le championnat d'Asie des juniors de Chon Buri en Thaïlande. Les titres de lutte libre et de lutte gréco-romaine reviennent à l'Iran, celui de lutte féminine au Japon.

Comme elle l'avait fait la veille en lutte gréco-romaine, l'Iran remporte trois médaille d'or en lutte libre et termine avec 201 points et 55 d'avance sur le Japon. L'Inde est troisième avec 129 points.

L'Iran s'est encore saisi de quatre médaille d'or en lutte gréco-romaine, pour un total de sept titres sur deux jours. 

218 points récoltés par l'Iran en GR, largement suffisants pour remporter le titre par équipe avec 72 points d'avance sur le Kazakhstan. L'Inde est à nouveau troisième, à un tout petit point du  Kazakhstan.

Le Japon médaille dans toutes les catégories de lutte féminine et termine la compétition avec 200 points : quatre d'or, deux d'argent et quatre de bronze. L'équipe de Chine est deuxième avec 157 points, l'Inde troisième ! avec 123 points

Médaillé mondial de bronze, le Biélorusse Viktar SASUNOUSKI est en quête de son troisième titre au. (Photo : Gabor Martin)

5. Oleg Karavaev Begins Next Friday
La saison de lutte gréco-romaine se termine la semaine prochaine avec l'ultime ECS de lutte gréco-romaine de l'année, le Oleg Karavaev. Le tournoi d'une durée de deux jours débute à Minsk, en Biélorussie, le 26 juillet et sera diffusé en direct sur www.unitedworldwrestling.org

Bien qu'encore non officielles, les inscriptions du Oleg Karavaev comptent 175 athlètes venus de 19 pays. Les inscriptions officielles seront publiées en fin de semaine.