Disparitions

Magomed Aliomarov, pionnier du développement de la lutte féminine, est décédé à l'âge de 67 ans

By United World Wrestling Press

MAKHACHKALA, Russie (le 13 mai) -- Magomed ALIOMAROV, entraîneur en chef du programme renaissant de lutte féminine en Russie, est décédé mercredi après un bref combat contre le covid-19.

Né dans le petit village de Tlyarosh au Daghestan, Magomed Aliomarov commença à lutter encore enfant. Après ses années de compétition, il travailla de 1978 à 1992 comme entraîneur dans un club du Daghestan avant de tenir, de 2008 à 2017, un rôle administratif en tant que vice-président de la Fédération  azerbaïdjanaise de lutte. Ce pays obtint de grandes réussites lors des mandats de Magomed Aliomarov, dont le titre de lutte féminine par équipe du championnat du monde en 2009. En 2011, Magomed Aliomarov devint l'entraîneur en chef de l'équipe azerbaïdjanaise de lutte féminine, position qu'il tint jusqu'en 2015.

La Fédération russe de lutte l'engagea à nouveau en 2019 pour qu'il dirige son programme de lutte féminine. Les résultats furent immédiats : la Russie remportait le titre par équipe du championnat d'Europe de Rome en 2020 et terminait dauphine du championnat du monde de Noursoultan en septembre 2019. Ces réussites rendirent Magomed et la Fédération russe de lutte pleins d'espoir pour le futur du programme de lutte féminine.
 
"Je suis sans voix. Il était plein d'énergie et de projets. Notre équipe de lutte féminine l'écoutait, et cela donna d'excellents résultats," a déclaré Mikhail Mamiashvili, le Président de la Fédération russe de lutte. "Nos plus sincères condoléances aux parents et amis de Magomed Aliomarovich et à toute la communauté de la lutte."

Connu pour être le féroce avocat de ses athlètes, Magomed Aliomarov était grandement respecté par ses entraîneurs concurrents, et faisait aussi l'objet de l'admiration de ses athlètes.

"C'est difficile à croire," a déclaré Inna Trazhukova, championne du monde à Noursoultan. "Son décès constitue une grande perte pour notre équipe. Il croyait en moi avant les mondiaux de Noursoultan de 2019 et j'ai obtenu le meilleur résultat de ma carrière sportive."

"Nous avions de grands projets pour les Jeux Olympiques et je suis très triste qu'ils ne se réaliseront pas."

Le Président d'United World Wrestling, M. Nenad Lalovic, a également envoyé ses condoléances à la Fédération russe de lutte et à la famille et aux amis de M. Aliomarov.

"Cette nouvelle nous attriste beaucoup. La mort de Magomed Aliomarov est une grande perte pour le sport et notre communauté."

Disparitions

Zhaksylyk Ushkempirov, premier médaillé d'or olympique de l'histoire du Kazakhstan, décède à 69 ans

By United World Wrestling Press

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 3 août) -- Zhaksylyk Ushkempirov, champion olympique de lutte gréco-romaine pour l'URSS aux Jeux de Moscou en 1980, est décédé à l'âge de 69 ans.

Ushkempirov fut le premier représentant du peuple kazakh champion olympique de lutte et il devint une star nationale après sa performance. En honneur à son succès, le tournoi junior éponyme "Zhaksylyk Ushkempirov" de lutte gréco-romaine est organisé chaque année au Kazakhstan. Ushkempirov avait également été intronisé au Panthéon de l'UWW en 2014.

Ushkempirov fut aussi champion du monde en 1981, médaillé européen d'argent en 1980, champion d'URSS en 1975 et 1980 et il reçut le Prix d'Honorable Maître Sportif de l'URSS en 1980. 

Il avair également reçu le Prix du Travail du Kazakhstan ainsi que les honneurs du "Barys", du "Badge d'Honneur" et du "Parasat".

Ushkempirov