#Règles&Réglementation

Modification des règles de lutte

By United World Wrestling Press

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 2 février) -- United World Wrestling a annoncé une modification des règles de lutte, effective dès le 1er février 2021.

En lutte gréco-romaine, des modifications ont été apportées à la gestion de la passivité, qui incorpore désormais une option pour une troisième position parterre. 

La procédure suivante entre en vigueur :

  • 1ère passivité dans un match (indépendamment du lutteur), le combat est arrêté, le lutteur actif reçoit 1 point et peut choisir entre la position parterre ou debout (P).
  • 2ème passivité dans un match (indépendamment du lutteur), le combat est arrêté, le lutteur actif reçoit 1 point et peut choisir entre la position parterre ou debout (P).
  • 3ème et toutes les prochaines passivités dans un match (indépendamment du lutteur), le combat est arrêté et le lutteur actif peut choisir entre la position parterre ou debout (P). Le lutteur actif ne recevra pas un point.

D'autres modifications ont été apportées aux critères de classement individuel dans les compétitions individuelles de moins de 8 athlètes (tournoi nordique) et de classement par équipe  dans les compétitions individuelles.

Pour les compétitions individuelles de moins de 8 athlètes (tournoi nordique), si deux lutteurs d'un même groupe ont un nombre égal de victoires, leur rencontre direct déterminera le classement.

Pour le classement par équipe dans les compétitions individuelles, si deux équipes ont un nombre égal de points d'équipe, leur rencontre direct déterminera le classement. 

Pour les règles de lutte complètes, vous pouvez visiter le site web de l'UWW.
 

Disparitions

Décès d'Iván Kruj, célèbre arbitre de neuf éditions des Jeux Olympiques

By United World Wrestling Press

Iván Kruj, qui a officié comme arbitre lors de neuf édition des Jeux Olympiques, est décédé à l'âge de 87 ans.

Iván Kruj, natif de Hongrie, a servi comme arbitre officiel lors de neuf éditions des Jeux Olympiques, de Münich 1972 jusqu'à Athènes en 2004, où il a conclu ses 35 années de carrière sur les tapis. Il fut également l'entraîneur national de lutte libre de Hongrie.  

Il fut intronisé en 2009 au Panthéon de la lutte internationale.