Discipline

Sanctions disciplinaires pour un entraîneur et un athlète iraniens

By United World Wrestling Press

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (16 février) – La Commission Disciplinaire de United World Wrestling a transmis cette semaine sa décision concernant le lutteur Alireza KARIMACHIANI (lutte libre) et l’entraîneur Hamidreza JAMSHIDI, suite à leur comportement au Championnat du Monde U23 de Bydgoszcz en Pologne le 23 novembre 2017.

La Commission a établi que Karimachiani, sur instruction de son entraîneur Jamshidi, a volontairement perdu son combat en 1/8 de finale contre Alikhan ZHABRILOV (RUS). Il est avéré que le lutteur et l’entraîneur ont tous deux agi en violation directe du Règlement International de Lutte (Article 15) et du Règlement Disciplinaire UWW (Articles 3, 7.2, 9.2).

Karimachiani est exclu de toute compétition pour une durée de six mois à compter de la date de l’infraction, et pourra remonter sur le tapis à partir du 23 mai 2018. L’entraîneur Jamshidi est exclu pour deux ans, jusqu’au 23 novembre 2019.

La Hongrie annonce de nouveaux investissements substantiels et l'expansion des opportunités de lutte

By United World Wrestling Press

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 1er octobre) -- La Fédération hongroise de lutte a récemment annoncé un investissement substantiel dans le programme national, avec pour objectif l'augmentation de la participation au niveau national, l'optimisation de son réservoir de talents et l'expansion de sa troupe d'entraîneurs.

Le centre de gravité de cette nouvelle initiative sera l'Académie Hongroise de Lutte Kozma Istvan et ses neufs tapis répartis sur deux étages, qui offrira toute l'année aux jeunes lutteurs et lutteuses âgés de 14 à 18 ans l'entraînement dont ils ont besoin. Les athlètes cadets et juniors sélectionnés logeront dans un dortoir adjacent au centre d'entraînement. D'autres lutteurs juniors et U23 seront en plus accueillis pour des camps d'entraînement nationaux et internationaux.


La salle de lutte a ouvert ses portes au début du mois et la mise en fonction du dortoir est prévue pour 2022.

"C'est une étape très importante. Nous sommes déterminés à offrir la possibilité aux jeunes lutteuses et lutteurs de se préparer dans les meilleures conditions possibles et de continuer à s'améliorer sur les fortes bases traditionnelles et les résultats de notre pays," a déclaré M. Peter Bacsi, membre du Bureau de l'UWW et Président de la Fédération hongroise de lutte.

"L'infrastructure nous est également très utile durant la pandémie, car nous sommes capable de nous y entraîner dans des conditions sanitaires très strictes."


L'académie servira aussi de centre international de lutte pour les programmes de Solidarité Olympique, ainsi que de centre régional d'entraînement aligné sur les objectifs d'United World Wrestling et du Comité International Olympique.

Pour atteindre les objectifs ambitieux de ce centre, la Fédération nationale a recruté trois coachs hautement qualifiés. Diletta GIAMPICCOLO sera la coach à plein temps de l'équipe nationale de lutte féminine et la première à remplir ce rôle. Olympienne en 2004,  Mme Giampiccolo supervisera toutes les catégories d'âge et travaillera au Centre. Elle bénéficie du soutien de l'UWW et d'une bourse pour entraîneurs du CIO via Solidarité Olympique dans le cadre du programme WSLA.