Classements de lutte féminine

Tynybekova et Mensah pratiquement têtes de série No.1 pour les JO

By Eric Olanowski

*Le plus grand nombre de points qu'un lutteur ou une lutteuse peut gagner si il ou elle remporte la médaille d'or dans un tableau avec plus de vingt compétiteurs à un championnat continental (22 points) et à l'Open de Pologne (18 points) est de 40 points.

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 30 janvier) --- Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) et Tamyra MENSAH (USA), toutes deux médaillées au Matteo Pellicone de Rome en janvier, ont pratiquement scellé leur position en tête de série No.1 pour les Jeux Olympique de Tokyo. 

Comme il est encore possible d'obtenir 40 points de séries de classement cette année (22 aux championnats continentaux et 18 à l'Open de Pologne), les tenantes du titre de championne du monde Tynybekova (62kg) et Mensah (68kg) sont sur le point de sceller leur tête de série No.1 pour Tokyo. C'est la première fois dans l'histoire des JO que les lutteurs et lutteuses sont éligibles en tête de série - quatre par catégorie de poids. 

Tynybekova, médaillée d'or au Matteo Pellicone, a accumulé une confortable avance de 36 points sur la No.2 Taybe YUSEIN (BUL) et il lui suffira de remporter 4 points au championnat d'Asie de New Delhi (18 au 23 février) pour passer tête de série No.1 des 62kg. Tynybekova est l'actuelle championne d'Asie.

Mensah-Stock, à l'orée du championnat panaméricain d'Ottawa programmé du 6 au 9 mars prochain, se trouve dans une situation similaire.

Mensah-Stock (74 points) a gagné 60 points grâce à sa médaille d'or des mondiaux de Noursoultan et 14 points de plus au Matteo Pellicone, où elle a remporté la médaille d'argent. Elle détient une avance de 34 points sur Jenny FRANSSON (SWE) et peut la mettre hors d'atteinte - et devenir tête de série No.1 des 68kg aux JO - si elle obtient juste six points à Ottawa.

Vinesh et Adekuoroye passent en deuxième position 
VINESH Phogat (IND) et Odunayo ADEKUOROYE (NGR) sont reparties avec l'or du Pellicone et passent ainsi en deuxième place du classement en, respectivement, 53 et 57kg.

Vinesh se retrouve avec un point d'avance sur Mayu MUKAIDA (JPN) et quatre sur PANG Qianyu (CHN) - grâce à sa victoire par jeu blanc 4-0 sur Luisa VALVERDE MELENDRES (ECU) en finale du Matteo Pellicone, le premier événement de série de classement (ESC) de l'année. La star indienne est désormais en bonne position pour se saisir de la tête de série No.1 ; la médaille d'or des prochains championnats d'Asie de New Delhi pourrait lui rapporter 20 points.

Vinesh, Mukaida et Pang sont toutes inscrites en 53kg ; la championne du monde en titre Yong Mi PAK (PRK) sera cependant absente de la catégorie.

En cas de victoire au championnat continental, Vinesh est la seule lutteuse du top 4 détenant suffisamment de points pour détrôner Pak ; elle aurait alors un point d'avance sur elle à l'entrée de l'ultime ESC.

Adekuoroye surclasse RONG Ningning (CHN) ; elle est maintenant la seule lutteuse africaine du top 2. La superstar nigériane se situe désormais 17 points derrière la triple championne du monde et championne olympique 2016 Risako KAWAI (JPN).

Alina VUC (ROU) est 6 points derrière Mariya STADNIK (AZE) à l'approche du championnat d'Europe(Photo : Kadir Caliskan)

Médaillée d'argent au Matteo Pellicone, Vuc réduit l'écart ; Hildebrandt fait ses débuts en 50kg
Alina VUC (ROU) s'est emparée de l'argent au Matteo Pellicone, réduisant l'écart qui la sépare de la première du classement mondial Mariya STADNIK (AZE). Menée de 20 points à l'orée de l'ESC de Rome, l'Azérie a reserré la distance à 6 points, se contentant de l'argent dans la finale qui l'opposait à Sarah HILDEBRANDT (USA) dans un combat en accordéon.

Hildebrandt, brièvement No.1 des 53kg l'année passée, a répondu aux nombreuses questions soulevées par son passage en 50kg : elle a décroché le titre de la catégorie par 4-2 et elle se retrouve, avec 16 points, classée 10ème mondiale.

Epp Mäe (EST) est redescendue en septième place du classement de la catégorie des 76kg après que trois lutteuses montées sur le podium du Matteo Pellicone ont rejoint le top 5. (Photo : Gabor Martin)

Mäe tombe en septième position des 76kg
Epp Mäe (EST), qui a échoué à monter sur le podium de Rome, perd trois places au classement de la catégorie des 76kg. ZHOU Qian (CHN), Elmira SYZDYKOVA (KAZ) et Erica WIEBE (CAN) lui passent devant et rejoignent le top 5 du classement mondial.

L'échec de Mäe en quart de finale se révèle lourd de conséquences pour l'Estonienne mais Zhou, Sydykova et Wiebe occupent désormais les 4, 5 et, respectivement, 6èmes places de la série. 

Les prochains événements de série de classement seront les championnats continentaux de février et début mars, où une première place sur le podium équivaudra à 12 points, plus un bonus dépendant du nombre d'inscrits de la catégorie.

Vous pouvez visiter UnitedWorldWrestling.org pour le calendrier actualisé des compétitions et les recommandations pour accumuler des points en ESC.

Top 10 des classements mondiaux de la lutte féminine

50kg 
1. Mariya STADNIK (AZE) - 60
2. Emilia Alina VUC (ROU) - 54
3. Oksana LIVACH (UKR) - 32
4. Valentina Ivanovna ISLAMOVA BRIK (KAZ) - 25
5. Ekaterina POLESHCHUK (RUS) - 25
6. Yanan SUN (CHN) - 20
7. Evin DEMIRHAN (TUR) - 18
8. Yuki IRIE (JPN) - 16
9. Sarah Ann HILDEBRANDT (USA) - 16
10. Ellen RIESTERER (GER) - 14

53kg 
1. Yong Mi PAK (PRK) - 60
2. Vinesh VINESH (IND) - 41
3. Mayu MUKAIDA (JPN) - 40
4. Qianyu PANG (CHN) - 37
5. Luisa Elizabeth VALVERDE MELENDRES (ECU) - 32
6. Maria PREVOLARAKI (GRE) - 20
7. Roksana Marta ZASINA (POL) - 20
8. Lianna de la Caridad MONTERO HERRERA (CUB) - 16
9. Sarah Ann HILDEBRANDT (USA) - 14
10. Vanesa KALADZINSKAYA (BLR) - 12

55kg
1. Jacarra Gwenisha WINCHESTER (USA) - 58
2. Nanami IRIE  (JPN) - 38
3. Iryna HUSYAK (UKR) - 28
4. Bolortuya BAT OCHIR (MGL) - 23
5. Olga KHOROSHAVTSEVA (RUS) - 23
6. Bediha GUN TUR) - 18
7. Marina SEDNEVA (KAZ) - 18
8. Anna LUKASIAK (POL) - 14
9. Vanesa KALADZINSKAYA (BLR) - 14
10. Annika WENDLE (GER) - 12

57kg
1. Risako KAWAI (JPN) - 60
2. Odunayo folasade ADEKUOROYE (NGR) - 43
3. Ningning RONG (CHN) - 40
4. Iryna KURACHKINA (BLR) - 25
5. Jowita Maria WRZESIEN (POL) - 20
6. Anastasia NICHITA (MDA) - 20
7. Marina SIMONYAN (RUS) - 18
8. Giullia RODRIGUES PENALBER DE OLIVEIRA (BRA) - 16
9. Anshu ANSHU (IND) - 16
10. In Sun JONG (PRK) - 14

59kg
1. Linda MORAIS (CAN) - 58
2. Liubov OVCHAROVA (RUS) - 38
3. Anhelina LYSAK (UKR) - 32
4. Shoovdor BAATARJAV (MGL) - 23
5. Xingru PEI (CHN) - 23
6. Pooja DHANDA (IND) - 18
7. Tetiana OMELCHENKO (AZE) - 16
8. Yuzuka INAGAKI (JPN) - 14
9. Sandra PARUSZEWSKI (GER) - 12
10. Yuliya PISARENKA (BLR) - 12

62kg
1. Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) - 76
2. Taybe Mustafa YUSEIN (BUL) - 40
3. Yuliia TKACH OSTAPCHUK (UKR) - 30|
4. Kayla Colleen Kiyoko MIRACLE (USA) - 26
5. Henna Katarina JOHANSSON (SWE) - 25
6. Yukako KAWAI (JPN) - 25
7. Marianna SASTIN (HUN) - 20
8. Jong Sim RIM (PRK) - 20
9. Kriszta Tunde INCZE (ROU) - 14
10. Liubov OVCHAROVA (RUS) - 14

65kg
1. Inna TRAZHUKOVA (RUS) - 72
2. Iryna KOLIADENKO (UKR) - 38
3. Elis MANOLOVA (AZE) - 23
4. Xiaoqian WANG (CHN) - 23
5. Yuliana Vasileva YANEVA (BUL) - 18
6. Forrest Ann MOLINARI (USA) - 18
7. Aina TEMIRTASSOVA (KAZ) - 16
8. Kadriye AKSOY (TUR) - 14
9. Malin Johanna MATTSSON (SWE) - 12
10. Oksana KUKHTA HERHEL  (UKR) - 12

68kg
1. Tamyra Mariama MENSAH (USA) - 74
2. Anna Jenny Eva Maria FRANSSON  (SWE) - 40
3. Blessing OBORUDUDU (NGR) - 30
4. Danielle Suzanne LAPPAGE (CAN) - 26
5. Anna Carmen SCHELL (GER) - 25
6. Battsetseg SORONZONBOLD (MGL) - 25
7. Alla CHERKASOVA (UKR) - 20
8. Sara DOSHO (JPN) - 20
9. Agnieszka Jadwiga WIESZCZEK KORDUS (POL) - 16
10. Feng ZHOU (CHN) - 16

 72kg
1. Natalia VOROBEVA (RUS) - 58
2. Alina BEREZHNA STADNIK MAKHYNIA (UKR) - 38
3. Paliha PALIHA (CHN) - 23
4. Masako FURUICHI (JPN) - 23
5. Victoria Christine FRANCIS (USA) - 18
6. Zhamila BAKBERGENOVA (KAZ) - 18
7. Beste ALTUG (TUR) - 16
8. Alexandra Nicoleta ANGHEL (ROU) - 14
9. Maria SELMAIER (GER) - 14
10. Komal Bhagwan GOLE (IND) - 12

 76kg
1. Adeline Maria GRAY (USA) - 60
2. Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN) - 40
3. Aline ROTTER FOCKEN (GER) - 37
4. Qian ZHOU (CHN) - 34
5. Elmira SYZDYKOVA (KAZ) - 30
6. Erica Elizabeth WIEBE (CAN) - 30
7. Epp Mäe (EST) - 25
8. Hui Tsz CHANG (TPE) - 18
9. Alla BELINSKA (UKR) - 16
10. Kamile GAUCAITE (LTU) - 12

Nazaryan se pare de l'or européen pour ses débuts en senior

By Eric Olanowski

ROME, Italie (le 11 janvier) --- Le jeune Bulgare Edmond NAZARYAN, qui faisait ses débuts chez les seniors, termine en beauté son improbable course au titre européen par une indiscutable victoire sur le tenant du titre Vitalii KABALOEV (RUS)..

“Je dois dire que je suis très heureux d'avoir remporté la médaille d'or du championnat d'Europe, surtout chez les seniors,” a commenté Nazaryan. “Bien que ce soit ma première fois, mes débuts, j'ai fait tout ce qui était possible pour gagner cette médaille. Et j'ai réussi.” 

Nazaryan, 18 ans, est le fils du double champion olympique Armen NAZARYAN (BUL).  Il a atteint le sommet du podium de Rome grâce à deux victoires par supériorité technique, un tombé sur le champion du monde Eldaniz AZIZLI (AZE) et sa victoire en finale sur Kabloev. 

Nazaryan raconte ce que son père lui a dit : “Tu es un gagnant. Ne t'inquiète pas, lutte, c'est tout. Fais tout ce que tu peux et n'abandonne pas, jusqu'à la fin. Les combats de lutte sont une guerre.”

Nazaryan a suivi l'avis de son père lors de la finale et s'est montré implacable dans sa quête du titre continental, prenant rapidement une avance de 5-0 sur le Russe. Premier point obtenu sur inactivité de son adversaire. Puis deux de plus sur un avertissement à Kabloev pour s'être relevé trop vite - court-circuitant l'arbitre -, et deux autres pour une projection en bascule. Il voit ensuite son avantage réduit à deux points pour une sortie de tapis et un amené au sol, et conclut son combat par en crescendo, inscrivant un point pour un challenge infructueux et un autre sur sortie de tapis. Résultat, un titre européen obtenu avec 4 points d'avance.

Déchaînée, la star bulgare montante a aligné trois sauts périlleux arrière en célébration ! 

Semen NOVIKOV (UKR) vainc le vice-champion du monde Viktor LORINCZ (HUN) par 7-1 en finale des 87kg. (Photo : Gabor Martin)

Semen NOVIKOV (UKR) est lui aussi un nouveau venu qui a dépassé toutes les attentes au championnat d'Europe. 

Il remplaçait le tenant du titre Zhan BELENIUK (UKR) et a décroché la première médaille d'or de l'Ukraine à ce championnat. Âgé de 22 ans, Semen a fièrement marché dans les empreintes de Beleniuk pour écorcher le vice-champion du monde 7-1 lors de la finale.

"Je ne peux pas décrire ce que je ressens, je n'ai que des émotions positives ! Quand vous vous entraînez dur, vous rêvez de la plus grande récompense et quand vous l'obtenez, c'est incroyable," a commenté Novikov.

Novikov a ajouté qu'il avait pour but, cette saison 2020, de devenir champion olympique et remporter son troisième titre mondial des U23. Mais il est probable que Novikov doive encore attendre avant de tenter le flush aux JO, car Beleniuk occupe la même catégorie. "Il est mon plus fort rival en Ukraine. Je veux le vaincre, c'est un sport de compétition."

Bien que Lorincz a concédé sa finale, le Lutteur de l'Année 2019 (lutte gréco-romaine) se retrouve désormais, grâce aux 18 points obtenus pour sa médaille d'argent, en première place du classement mondial devant Beleniuk, sur lequel il détient une avance de 14 points sur le chemin du prochain et ultime ESC de la saison, l'Open de Pologne.

Nehoda remporte un tie-break de 17 points en finale des 63kg 
En 63kg, Maksim NEHODA (BLR) est sorti vainqueur de la fusillade qui l'a opposé à Ibragim LABAZANOV (RUS), se dépatouillant finalement d'un combat en accordéon. Nehoda avait inscrit les deux premiers et seuls points de la première période, prenant la tête après trois minutes sur le tapis. 

C'est ensuite une autre histoire, une combinaison de 15 points avec quatre changements de premier rôle surmontés par Nehoda grâce à sa ténacité et une concentration sans faille jusqu'à la victoire par 9-8. Classé 19ème mondial à son arrivée au championnat d'Europe, il collecte 20 points et passe en quinzième place de la catégorie de poids des 63kg grâce à ce premier titre européen

Sanan SULEYMANOV (AZE) s'est défait de Zotlan LEVAI (HUN) par 3-1 en finale des 72kg. (Photo : Kadir Caliskan)

Suleymanov vainc Levai mais le Hongrois passe dans le top 3
Sanan SULEYMANOV (AZE) contre avec succès une tentative d'amené au sol en deuxième période et remporte la victoire par 3-1 sur Zotlan LEVAI (HUN) en finale des 77kg, mais le Hongrois passe tout de même en troisième place du classement mondial.

Levai, récent champion du Matteo Pellicone (ESC), détenait 16 points lors de son arrivée au championnat d'Europe et occupait la onzième place du classement. Il repart de Rome avec vingt points de classement supplémentaires - qui le placent devant Mohammadali GERAEI (IRI) en troisième position.

La Hongrie a dorénavant deux lutteurs dans le top 3 du classement mondial des 77kg, Tamas LORINCZ (HUN) en première place, Levai en troisième. 


Alin ALEXUC CIURARIU (ROU) célèbre sa victoire par 6-1 sur Levan ARABULI (GEO). (Photo : Kadir Caliskan)

Alexuc Ciurariu, second champion d'Europe de lutte gréco-romaine en dix ans pour la Roumanie
Alin ALEXUC CIURARIU (ROU) s'est emparé mardi soir de la cinquième médaille d'or en jeu et rejoint Mihai Radu MIHUT (ROU) 10 ans après au palmarès européen de lutte gréco-romaine des lutteurs roumains. Le poids lourd - 130kg - avait dû se contenter de la médaille de bronze l'année dernière ; il vainc cette fois Levan ARABULI (GEO) par 6-1.

RÉSULTATS

55kg 
OR - Edmond Armen NAZARYAN (BUL) df. Vitalii KABALOEV (RUS), 7-3 
BRONZE - Nugzari TSURTSUMIA (GEO) df. Florin TITA (ROU), 9-0
BRONZE - Eldaniz AZIZLI (AZE) df. Giovanni FRENI (ITA), 9-0 

63kg
OR - Maksim NEHODA (BLR) df. Ibragim LABAZANOV (RUS), 9-8
BRONZE - Lenur TEMIROV (UKR) vs. Stig-Andre BERGE (NOR), 3-3
BRONZE - Erik TORBA (HUN) df. Mihai Radu MIHUT (ROU), 6-3 

77kg 
OR - Sanan SULEYMANOV (AZE) df. Zotlan LEVAI (HUN), 3-1 
BRONZE - Karapet CHALYAN (ARM) df. Aik MNATSAKANIAN (BUL), forfait pour blessure
BRONZE - Alex KESSIDIS (SWE) df. Volodymyr YAKOVLIEV (UKR), 5-2 

87kg
OR - Semen NOVIKOV (UKR) vs. Viktor LORINCZ (HUN), 7-1 
BRONZE - Islam ABBASOV (AZE) df. Eividas STANKEVICIUS (LTU), 6-2 
BRONZE - Aleksandr KOMAROV (RUS) df. Metehan BASAR (TUR), 3-1 

130kg
OR - Alin ALEXUC CIURARIU (ROU) df. Levan ARABULI (GEO), 6-1
BRONZE - Jello KRAHMER (GER) df. Arvi Martin SAVOLAINEN (FIN), 1-1
BRONZE - Mykola KUCHMII (UKR) df. Zurabi GEDEKHAURI (RUS), 2-2