Classements de lutte féminine

Tynybekova et Mensah pratiquement têtes de série No.1 pour les JO

By Eric Olanowski

*Le plus grand nombre de points qu'un lutteur ou une lutteuse peut gagner si il ou elle remporte la médaille d'or dans un tableau avec plus de vingt compétiteurs à un championnat continental (22 points) et à l'Open de Pologne (18 points) est de 40 points.

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 30 janvier) --- Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) et Tamyra MENSAH (USA), toutes deux médaillées au Matteo Pellicone de Rome en janvier, ont pratiquement scellé leur position en tête de série No.1 pour les Jeux Olympique de Tokyo. 

Comme il est encore possible d'obtenir 40 points de séries de classement cette année (22 aux championnats continentaux et 18 à l'Open de Pologne), les tenantes du titre de championne du monde Tynybekova (62kg) et Mensah (68kg) sont sur le point de sceller leur tête de série No.1 pour Tokyo. C'est la première fois dans l'histoire des JO que les lutteurs et lutteuses sont éligibles en tête de série - quatre par catégorie de poids. 

Tynybekova, médaillée d'or au Matteo Pellicone, a accumulé une confortable avance de 36 points sur la No.2 Taybe YUSEIN (BUL) et il lui suffira de remporter 4 points au championnat d'Asie de New Delhi (18 au 23 février) pour passer tête de série No.1 des 62kg. Tynybekova est l'actuelle championne d'Asie.

Mensah-Stock, à l'orée du championnat panaméricain d'Ottawa programmé du 6 au 9 mars prochain, se trouve dans une situation similaire.

Mensah-Stock (74 points) a gagné 60 points grâce à sa médaille d'or des mondiaux de Noursoultan et 14 points de plus au Matteo Pellicone, où elle a remporté la médaille d'argent. Elle détient une avance de 34 points sur Jenny FRANSSON (SWE) et peut la mettre hors d'atteinte - et devenir tête de série No.1 des 68kg aux JO - si elle obtient juste six points à Ottawa.

Vinesh et Adekuoroye passent en deuxième position 
VINESH Phogat (IND) et Odunayo ADEKUOROYE (NGR) sont reparties avec l'or du Pellicone et passent ainsi en deuxième place du classement en, respectivement, 53 et 57kg.

Vinesh se retrouve avec un point d'avance sur Mayu MUKAIDA (JPN) et quatre sur PANG Qianyu (CHN) - grâce à sa victoire par jeu blanc 4-0 sur Luisa VALVERDE MELENDRES (ECU) en finale du Matteo Pellicone, le premier événement de série de classement (ESC) de l'année. La star indienne est désormais en bonne position pour se saisir de la tête de série No.1 ; la médaille d'or des prochains championnats d'Asie de New Delhi pourrait lui rapporter 20 points.

Vinesh, Mukaida et Pang sont toutes inscrites en 53kg ; la championne du monde en titre Yong Mi PAK (PRK) sera cependant absente de la catégorie.

En cas de victoire au championnat continental, Vinesh est la seule lutteuse du top 4 détenant suffisamment de points pour détrôner Pak ; elle aurait alors un point d'avance sur elle à l'entrée de l'ultime ESC.

Adekuoroye surclasse RONG Ningning (CHN) ; elle est maintenant la seule lutteuse africaine du top 2. La superstar nigériane se situe désormais 17 points derrière la triple championne du monde et championne olympique 2016 Risako KAWAI (JPN).

Alina VUC (ROU) est 6 points derrière Mariya STADNIK (AZE) à l'approche du championnat d'Europe(Photo : Kadir Caliskan)

Médaillée d'argent au Matteo Pellicone, Vuc réduit l'écart ; Hildebrandt fait ses débuts en 50kg
Alina VUC (ROU) s'est emparée de l'argent au Matteo Pellicone, réduisant l'écart qui la sépare de la première du classement mondial Mariya STADNIK (AZE). Menée de 20 points à l'orée de l'ESC de Rome, l'Azérie a reserré la distance à 6 points, se contentant de l'argent dans la finale qui l'opposait à Sarah HILDEBRANDT (USA) dans un combat en accordéon.

Hildebrandt, brièvement No.1 des 53kg l'année passée, a répondu aux nombreuses questions soulevées par son passage en 50kg : elle a décroché le titre de la catégorie par 4-2 et elle se retrouve, avec 16 points, classée 10ème mondiale.

Epp Mäe (EST) est redescendue en septième place du classement de la catégorie des 76kg après que trois lutteuses montées sur le podium du Matteo Pellicone ont rejoint le top 5. (Photo : Gabor Martin)

Mäe tombe en septième position des 76kg
Epp Mäe (EST), qui a échoué à monter sur le podium de Rome, perd trois places au classement de la catégorie des 76kg. ZHOU Qian (CHN), Elmira SYZDYKOVA (KAZ) et Erica WIEBE (CAN) lui passent devant et rejoignent le top 5 du classement mondial.

L'échec de Mäe en quart de finale se révèle lourd de conséquences pour l'Estonienne mais Zhou, Sydykova et Wiebe occupent désormais les 4, 5 et, respectivement, 6èmes places de la série. 

Les prochains événements de série de classement seront les championnats continentaux de février et début mars, où une première place sur le podium équivaudra à 12 points, plus un bonus dépendant du nombre d'inscrits de la catégorie.

Vous pouvez visiter UnitedWorldWrestling.org pour le calendrier actualisé des compétitions et les recommandations pour accumuler des points en ESC.

Top 10 des classements mondiaux de la lutte féminine

50kg 
1. Mariya STADNIK (AZE) - 60
2. Emilia Alina VUC (ROU) - 54
3. Oksana LIVACH (UKR) - 32
4. Valentina Ivanovna ISLAMOVA BRIK (KAZ) - 25
5. Ekaterina POLESHCHUK (RUS) - 25
6. Yanan SUN (CHN) - 20
7. Evin DEMIRHAN (TUR) - 18
8. Yuki IRIE (JPN) - 16
9. Sarah Ann HILDEBRANDT (USA) - 16
10. Ellen RIESTERER (GER) - 14

53kg 
1. Yong Mi PAK (PRK) - 60
2. Vinesh VINESH (IND) - 41
3. Mayu MUKAIDA (JPN) - 40
4. Qianyu PANG (CHN) - 37
5. Luisa Elizabeth VALVERDE MELENDRES (ECU) - 32
6. Maria PREVOLARAKI (GRE) - 20
7. Roksana Marta ZASINA (POL) - 20
8. Lianna de la Caridad MONTERO HERRERA (CUB) - 16
9. Sarah Ann HILDEBRANDT (USA) - 14
10. Vanesa KALADZINSKAYA (BLR) - 12

55kg
1. Jacarra Gwenisha WINCHESTER (USA) - 58
2. Nanami IRIE  (JPN) - 38
3. Iryna HUSYAK (UKR) - 28
4. Bolortuya BAT OCHIR (MGL) - 23
5. Olga KHOROSHAVTSEVA (RUS) - 23
6. Bediha GUN TUR) - 18
7. Marina SEDNEVA (KAZ) - 18
8. Anna LUKASIAK (POL) - 14
9. Vanesa KALADZINSKAYA (BLR) - 14
10. Annika WENDLE (GER) - 12

57kg
1. Risako KAWAI (JPN) - 60
2. Odunayo folasade ADEKUOROYE (NGR) - 43
3. Ningning RONG (CHN) - 40
4. Iryna KURACHKINA (BLR) - 25
5. Jowita Maria WRZESIEN (POL) - 20
6. Anastasia NICHITA (MDA) - 20
7. Marina SIMONYAN (RUS) - 18
8. Giullia RODRIGUES PENALBER DE OLIVEIRA (BRA) - 16
9. Anshu ANSHU (IND) - 16
10. In Sun JONG (PRK) - 14

59kg
1. Linda MORAIS (CAN) - 58
2. Liubov OVCHAROVA (RUS) - 38
3. Anhelina LYSAK (UKR) - 32
4. Shoovdor BAATARJAV (MGL) - 23
5. Xingru PEI (CHN) - 23
6. Pooja DHANDA (IND) - 18
7. Tetiana OMELCHENKO (AZE) - 16
8. Yuzuka INAGAKI (JPN) - 14
9. Sandra PARUSZEWSKI (GER) - 12
10. Yuliya PISARENKA (BLR) - 12

62kg
1. Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) - 76
2. Taybe Mustafa YUSEIN (BUL) - 40
3. Yuliia TKACH OSTAPCHUK (UKR) - 30|
4. Kayla Colleen Kiyoko MIRACLE (USA) - 26
5. Henna Katarina JOHANSSON (SWE) - 25
6. Yukako KAWAI (JPN) - 25
7. Marianna SASTIN (HUN) - 20
8. Jong Sim RIM (PRK) - 20
9. Kriszta Tunde INCZE (ROU) - 14
10. Liubov OVCHAROVA (RUS) - 14

65kg
1. Inna TRAZHUKOVA (RUS) - 72
2. Iryna KOLIADENKO (UKR) - 38
3. Elis MANOLOVA (AZE) - 23
4. Xiaoqian WANG (CHN) - 23
5. Yuliana Vasileva YANEVA (BUL) - 18
6. Forrest Ann MOLINARI (USA) - 18
7. Aina TEMIRTASSOVA (KAZ) - 16
8. Kadriye AKSOY (TUR) - 14
9. Malin Johanna MATTSSON (SWE) - 12
10. Oksana KUKHTA HERHEL  (UKR) - 12

68kg
1. Tamyra Mariama MENSAH (USA) - 74
2. Anna Jenny Eva Maria FRANSSON  (SWE) - 40
3. Blessing OBORUDUDU (NGR) - 30
4. Danielle Suzanne LAPPAGE (CAN) - 26
5. Anna Carmen SCHELL (GER) - 25
6. Battsetseg SORONZONBOLD (MGL) - 25
7. Alla CHERKASOVA (UKR) - 20
8. Sara DOSHO (JPN) - 20
9. Agnieszka Jadwiga WIESZCZEK KORDUS (POL) - 16
10. Feng ZHOU (CHN) - 16

 72kg
1. Natalia VOROBEVA (RUS) - 58
2. Alina BEREZHNA STADNIK MAKHYNIA (UKR) - 38
3. Paliha PALIHA (CHN) - 23
4. Masako FURUICHI (JPN) - 23
5. Victoria Christine FRANCIS (USA) - 18
6. Zhamila BAKBERGENOVA (KAZ) - 18
7. Beste ALTUG (TUR) - 16
8. Alexandra Nicoleta ANGHEL (ROU) - 14
9. Maria SELMAIER (GER) - 14
10. Komal Bhagwan GOLE (IND) - 12

 76kg
1. Adeline Maria GRAY (USA) - 60
2. Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN) - 40
3. Aline ROTTER FOCKEN (GER) - 37
4. Qian ZHOU (CHN) - 34
5. Elmira SYZDYKOVA (KAZ) - 30
6. Erica Elizabeth WIEBE (CAN) - 30
7. Epp Mäe (EST) - 25
8. Hui Tsz CHANG (TPE) - 18
9. Alla BELINSKA (UKR) - 16
10. Kamile GAUCAITE (LTU) - 12

Lutte Féminine

Lutteuse de l'année, Mensah illumine le classement mondial de lutte féminine

By Andrew Hipps

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 1er avril) – Après une éblouissante année 2019 couronnée par le prix United World Wrestling de Lutteuse de l'année, Tamyra MENSAH (USA) ouvre sa saison 2020 en première place du classement mondial de lutte féminine dans la catégorie des 68kg.

Mensah, championne du monde en titre de la catégorie, détient la plus grande quantité de points (92) toutes catégories de lutte féminine incluses, et est l'une des deux Américaines classées premières mondiales - Adeline GRAY, quintuple championne du monde, est en tête du classement des 76kg.

Dominateur de la lutte féminine mondial, le Japon place 5 athlètes dans le top 10 de leurs catégories de poids respectives, dont les deux championnes olympiques 2016 Risako KAWAI (No.1 en 57kg) et Sara DOSHO (No.10 en 68kg).

Les finalistes des mondiaux de Noursoultan Vuc et Stadnik au sommet des 50kg
50kg, Emilia VUC (ROU) et Mariya STADNIK (AZE), qui avaient disputé la finale des 50kg du championnat du monde de Noursoultan en 2019, sont au sommet de classement mondial. Vuc, vice-championne du monde, avait concédé la défaite face à Stadnik. Début 2020, elle a remporté l'argent au Matteo Pellicone et s'est placée septième au championnat d'Europe. Stadnik, triple médaillée olympique, avait récolté son second titre mondial ainsi que sa sixième médaille en championnat du monde à Noursoultan.

Oksana LIVACH (UKR), médaillée mondiale de bronze en 2018, sortit cinquième en 2019 et est actuellement classée No.3 après avoir médaillé au Matteo Pellicone (bronze) et au championnat d'Europe (argent).

Egalement médaillée mondiale de bronze en 2019, Valentina ISLAMOVA BRIK (KAZ) est classée No.4 grâce à la médaille de bronze qu'elle a obtenue au championnat d'Asie 2020.

Top 10 des 50kg
1. Emilia VUC (ROU) - 66
2. Mariya STADNIK (AZE) - 60
3. Oksana LIVACH (UKR) - 50
4. Valentina ISLAMOVA BRIK (KAZ) - 39
5. Evin DEMIRHAN (TUR) - 32
6. Victoria ANTHONY (USA) - 30
7. Devi NIRMALA (IND) - 26
8. Ekaterina POLESHCHUK (RUS) - 25
--- hors concours du top 4 ---
9. Yanan SUN (CHN) - 20
10. Miglena SELISHKA (BUL) - 20

La championne du monde Pak reste No.1 des 53kg, Mukaida deuxième
La championne du monde PAK Yong (PRK) a vaincu deux fois Mukaida en 2019, dernièrement en victoire par supériorité technique lors de la finale des mondiaux de Noursoultan. Pak et Mukaida sont classées respectivement première et deuxième de la catégorie de poids des 53kg, séparées de quatre points seulement ; Mukaida s'est saisie de l'argent d'Asie lors du championnat de cette année.

Médaillée mondiale de bronze, VINESH (IND) fait une saison remarquable et a médaillé au Matteo Pellicone et au championnat d'Europe ; elle se place à la troisième place du classement mondial.

Luisa VALVERDE MELENDRES (ECU), classée 4ème, a récemment remporté l'or du championnat panaméricain d'Ottawa après une médaille d'argent au Matteo Pellicone. Médaillée mondiale de bronze à Noursoultan et de bronze aussi au Matteo Pellicone, Qianyu PANG (CHN) clôt le top 5 des 53kg.

Top 10 des 53kg
1. Yong PAK (PRK) - 60
2. Mayu MUKAIDA (JPN) - 56
3. Vinesh VINESH (IND) - 55
4. Luisa VALVERDE MELENDRES (ECU) - 50
5. Qianyu PANG (CHN) - 37
6. Maria PREVOLARAKI (GRE) - 32
7. Vanesa KALADZINSKAYA (BLR) - 32
--- hors concours du top 4 ----
8. Lianna de la Caridad MONTERO HERRERA (CUB) - 30
9. Roksana ZASINA (POL) - 20
10. Tatyana AKHMETOVA AMANZHOL (KAZ) - 18

Kawai sécurise la tête de série No.1 pour les JO de Tokyo
Kawai, championne du monde et championne olympique en titre, s'est assurée la tête de série No.1 pour les Jeux Olympiques de Tokyo en remportant sa quatrième médaille d'or d'Asie. La star japonaise de 25 ans a également remporté son troisième titre mondial en se défaisant de la championne du monde Ningning RONG (CHN).

Médaillée de bronze à Noursoultan, Odunayo ADEKUOROYE (NGR) occupe largement la seconde place du classement mondial des 57kg mais reste à 17 points derrière Kawai. Adekuoroye, trois fois médaillée mondiale, a réalisé un beau début de saison 2020, remportant l'or du Pellicone et son sixième titre africain.

Iryna KURACHKINA (BLR), médaillée de bronze en 2017 et 2019, n'est qu'à un seul point de Rong pour la troisième place de la catégorie. Kurachkina s'était emparée du bronze au championnat d'Europe de février dernier, sa troisième médaille européenne d'affilée.

Top 10 des 57kg
1. Risako KAWAI (JPN) - 78
2. Odunayo ADEKUOROYE (NGR) - 61
3. Iryna KURACHKINA (BLR) - 41
4. Ningning RONG (CHN) - 40
5. Giullia RODRIGUES PENALBER DE OLIVEIRA (BRA) - 34
6. Marina SIMONYAN (RUS) - 32
7. Grace BULLEN (NOR) - 32
8. Anshu ANSHU (IND) - 30
9. Alina AKOBIIA (UKR) - 30
--- hors concours du top 4 ---
10. Jowita WRZESIEN (POL) - 20

La première championne du monde kirghizeTynybekova reste No.1 des 62kg
Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) avait écrit l'histoire en septembre dernier, devenant la première lutteuse kirghize à décrocher un titre senior mondial par sa médaille d'or en catégorie des 62kg. Tynybekova a continué sur sa lancée en 2020, remportant le Pellicone ainsi que le bronze du championnat d'Asie. Elle détient la seconde place en quantité de points récoltés toutes lutteuses confondues et a sécurisé la tête de série No.1 pour les JO de Tokyo. 

Six fois médaillée mondiale, Taybe YUSEIN (BUL), vice-championne à Noursoultan face à Tynybekova, est classée deuxième des 62kg. Championne du monde en 2018, elle est repartie avec le bronze du championnat d'Europe 2020, sa septième médaille européenne en tout.

Yuliia TKACH OSTAPCHUK (UKR), championne du monde en 2014 et quatre fois médaillée mondiale, est classée No.3 des 62kg après l'or du championnat d'Europe. Yukako KAWAI (JPN), médaillée mondiale de bronze, avait vaincu Tynybekova pour s'approprier l'or du championnat d'Asie.

Top 10 des 62kg
1. Aisuluu TYNYBEKOVA (KGZ) - 90
2. Taybe YUSEIN (BUL) - 56
3. Yuliia TKACH OSTAPCHUK (UKR) - 50
4. Yukako KAWAI (JPN) - 43
5. Kayla MIRACLE (USA) - 26
6. Mariana CHERDIVARA ESANU (MDA) - 26
7. Henna JOHANSSON (SWE) - 25
--- hors concours du top 4 ---
8. Marianna SASTIN (HUN) - 20
9. Jong RIM (PRK) - 20
10. Marwa AMRI (TUN) - 18

Mensah tête de série No.1 pour les JO en 68kg
La championne du monde en titre Tamyra Mensah a vérouillé la tête de série No.1 pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Médaillée d'or à Noursoultan, Mensah a enchaîné sur l'argent du Matteo Pellicone et l'or du panaméricain, où sa performance fut récompensée par le prix de Lutteuse d'exception grâce à trois victoires par tombé et une par supériorité technique.

Classée No.2 des 68kg, la Nigérianne Blessing OBORUDUDU (NGR) a remporté cette année son dixième titre de championne d'Afrique, écrasant ses adversaires 40 à rien. Oborududu a également obtenu le bronze au championnat d'Europe 2020. Championne du monde et médaillée olympique, Jenny FRANSSON (SWE), vice-championne face à Mensah au championnat du monde de Noursoultan, occupe la troisième place du classement mondial de la catégorie.

Top 10 des 68kg
1. Tamyra MENSAH (USA) - 92
2. Blessing OBORUDUDU (NGR) - 48
3. Jenny FRANSSON (SWE) - 40
4. Anna SCHELL (GER) - 39
5. Alla CHERKASOVA (UKR) - 36
6. Divya KAKRAN (IND) - 28
7. Danielle LAPPAGE (CAN) - 26
8. Battsetseg SORONZONBOLD (MGL) - 25
9. Koumba LARROQUE (FRA) - 24
--- hors concours du top 4 ---
10. Sara DOSHO (JPN) - 20

La quintuple championne du monde Adeline Gray toujours No.1 des 76kg
Gray, quintuple championne du monde, est classée No.1 des 76kg et part en quête de sa première médaille olympique. Elle a atteint la finale du championnat panaméricain au mois de mars, où elle a dû déclarer forfait pour blessure et se contenter de l'argent.

Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN), médaillée d'argent au championnat du monde de Noursoultan, a décroché l'or d'Asie lors du championnat et détient la deuxième place derrière Gray.

Aline ROTTER FOCKEN (GER), championne du monde en 2014, est depuis plusieurs années au sommet du classement mondial et se situe actuellement en troisième place du classement des 76kg. Elle s'est saisi du bronze à Noursoultan et obtient cette année de bons résultats : bronze au Matteo Pellicone, ainsi qu'au championnat d'Europe.

Médaillée de bronze du championnat d'Asie, Elmira SYZDYKOVA (KAZ) occupe la quatrième place tandis que Qian ZHOU (CHN), vice-championne au Pellicone, clôt le top 5 de la catégorie.

Top 10 des 76kg
1. Adeline GRAY (USA) - 76
2. Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN) - 58
3. Aline ROTTER FOCKEN (GER) - 53
4. Elmira SYZDYKOVA (KAZ) - 44
5. Qian ZHOU (CHN) - 34
6. Erica WIEBE (CAN) - 30
--- hors concours du top 4 ---
7. Epp MAEE (EST) - 25
8. Vasilisa MARZALIUK (BLR) - 24
9. Ekaterina BUKINA (RUS) - 20
10. Hui Tsz CHANG (TPE) - 18