MOU, ISF, Lalovic, Signing, School Sport Federation

United World Wrestling signe un Mémorandum d'entente avec International School Sport Federation

By United World Wrestling Press

CORSIER-SUR-VEVEY (11 septembre) – Le président d’United World Wrestling Nenad LALOVIC et le président de la International School Sports Federation Laurent PETRYKNA, de France, ont signé un Mémorandum d’entente pour garantir le développement et la supervision de la lutte par l’ISF grâce à la portée internationale dont jouit cette fédération. Ils ont signé l’accord aux Championnats du Monde de lutte Senior de 2017 qui ont été organisés à Paris par la Fédération de lutte de France.

« La lutte a de la chance de pouvoir compter sur l’ISF » déclare Lalovic. « Leur engagement auprès de ce sport nous permettra d’atteindre plus de jeunes et de leur enseigner ce sport au plus haut niveau, avec des formateurs et coaches professionnels. »

United World Wrestling fournira l’assistance professionnelle pour la formation des arbitres, les cours de coaching et l’event management. L’ISF travaillera avec ses membres pour améliorer la qualité et la disponibilité des écoles de lutte à travers le monde.

Ce partenariat a également pour but de créer d’autres partenariats avec toute une variété de fédérations sportives.

Développement

Succès du Forum Mondial des Femmes dans la Lutte

By United World Wrestling Press

ISTANBUL (le 29 novembre) -- Après une semaine bien remplie au Forum des femmes dans la lutte d'Isatanbul, plusieurs membres importants de la communauté de la lutte ont offert leurs commentaires sur cette réunion, dédiée à l'avancement de la situation des femmes dans le sport dans un esprit d'égalité et de diversité des sexes.

50 participantes venues de 40 pays ont assisté au Forum d'une durée de quatre jours tenu dans la capitale de la Turquie, Istanbul.

M. Nenad Lalovic, Président d'United World Wrestling et membre du Bureau exécutif du CIO, a exprimé sa satisfaction au sujet de l'événement et des objectif fixés.

M. Nenad Lalovic, Président d'United World Wrestling et membre du Bureau exécutif du CIO, a exprimé sa satisfaction au sujet de l'événement et des objectif fixés (Photo : Kadir Caliskan)

"Nous sommes conscients de l'importance qu'il y a à rester au sommet de l'Agenda 2020 et nous nous sommes engagés à donner à la lutte la bonne direction. Plus de diversité, plus d'opportunités, permettront un meilleur développement de notre sport autour du monde. Ce forum est un élément clé de nos projets pour le futur des femmes dans le sport," a-t-il déclaré.

Le Professeur Ibrahim CICIOGLU (TUR), membre de la Commission d'arbitrage, a partagé la même satisfaction au sujet du programme et de sa capacité à offrir de réelles opportunités aux femmes des cinq continents. 

"C'est la première fois que je travaille avec un aussi grand groupe de femmes de l'UWW. Elles sont toutes très au fait des défis qu'elles affrontent et des opportunités à créer pour développer la lutte dans leurs pays. Ce programme est principalement orienté vers le développement des capacités de direction et de communication et devrait être appliqué à tous nos programmes éducatifs - et particulièrement à ceux d'arbitrage."

Sally Roberts (USA), fondatrice de "Lutte comme une fille / Wrestle Like a Girl," au Forum mondial des femmes dans la lutte (Photo : Kadir Caliskan)

Sally ROBERTS (USA), fondatrice de "Lutte comme une fille / Wrestle Like a Girl" : "C'est l'un des forums les plus effectifs auquel j'ai pu assister. J'observais les athlètes, et je les voyais occuper leur espace d'une manière bien plus résolue et fière qu'à l'accoutumée. Et lorsque j'étais assise avec elles lors des repas, je les entendais dire : "Je ne me suis jamais sentie aussi soutenue par ma fédération, jamais elle n'a voulu que je sois si forte."

Anara KAPPASSOVA (KAZ), l'administratrice de la Fédération du Kazakhstan, a résumé ainsi son expérience au Forum d'Istanbul : "J'ai reçu des outils pédagogiques de grande qualité et j'ai pu discuter avec des participantes venues de toute la planète. Ces quatre jours m'ont ouvert les yeux, m'ont donné une plus grande confiance et me permettront d'améliorer mes capacités de gestion ; je pourrai faire un meilleur travail dans ma fédération et augmenter l'implication des femmes dans tous les domaines.
 
Lise LEGRAND (FRA), Vice-Présidente de la FFLA et lutteuse olympique, a joyeusement ajouté : "Je suis plus forte, plus confiante en moi après ces quatre jours. J'ai rencontré des femmes et des hommes passionnés qui veulent construire la lutte de demain en y intégrant diversité, culture, respect et collaboration mutuelle."

Daniel Igali (NGR) a quitté le forum satisfait de ses expériences (Photo : Kadir Caliskan)

Le champion olympique et Président de la Fédération nigériane de lutte Daniel IGALI (NGR) a déclaré qu'il a quitté le forum extrêmement satisfait. 

"J'ai passé quatre jours magnifiques à apprendre et acquérir des compétences professionnelles de communication essentielles, à écouter des histoires motivantes. Je suis convaincu que les participants quittent le forum mieux préparés à être des dirigeants efficaces."
 
Le Département du développement de l'UWW annoncera prochainement les dates précises du 3ème Forum, prévu pour décembre 2020. Pour plus d'informations sur nos programmes de développement, vous pouvez consulter notre site web sur www.unitedworldwrestling.org/development.