#BudaWrestle2018

Wiebe, Gray to Meet in Semifinals; Mensah Dominates Soronzonbold

By Andrew Hipps

BUDAPEST, Hungary (October 23) -- Olympic champion Erica WIEBE (CAN) and three-time world champion Adeline GRAY (USA) both missed last year's World Championships. Both showed they are back by reaching the semifinals with come-from-behind victories in their quarterfinal matches on Tuesday at the World Championships in Budapest, Hungary.

The two wrestlers will now meet in the semifinals at 76kg.

Wiebe trailed 2014 world champion Aline FOCKEN (GER) 4-2 with less than a minute remaining in the match before getting a takedown to take the lead on criteria. She added another takedown with 10 seconds remaining to seal the victory. 

Gray found herself in a 6-3 hole with a minute and 30 seconds remaining in her quarterfinal match against Elmira SYZDYKOVA (KAZ) before she secured a takedown and ran the Kazakhstan wrestler over for the fall with just over a minute remaining.

On the top side of the 76kg bracket, reigning world champion Yasemin ADAR (TUR) was unscored open in the opening session, picking up a 10-0 technical fall in her first match and following it up with a 7-0 victory in the quarterfinals over Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN). She will face local favorite Zsanett NEMETH (HUN) in the semifinals.

Perhaps the most impressive performance of Tuesday's opening session came from Tamyra MENSAH (USA), who dominated two-time world champion Battsetseg SORONZONBOLD (MGL) 10-0 in the quarterfinals at 68kg. Mensah jumped out to an 8-0 lead after the opening period on the strength of three takedowns. She then put the match away early in the second period with another takedown.  Soronzonbold was coming off a 5-2 win over past world champion Jenny FRANSSON (SWE). 

Mensah now faces Koumba LARROQUE (FRA), who remains on track in her quest to add a senior gold medal to a resume that includes world golds at the U23, junior and cadet levels. Larroque opened her competition with two falls before earning an 11-3 victory over Olivia DI BACCO (CAN) in the quarterfinals. 

Alla CHERKASOVA (UKR) and Feng ZHOU (CHN), both past world bronze medalists, will meet in the semifinals in the top half of the bracket at 68kg. 

At 65kg, Top-seeded Petra OLLI (FIN) survived a scare in her first match as she snuck past Sofiya GEORGIEVA (BUL) 4-4 on criteria. She then punched her ticket to the semifinals with a 6-2 win over Ritu RITU (IND).

Her semifinals opponent will be Ayana GEMPEI (JPN), a world champion at the U23 and junior divisions. Gempei cruised to a 6-1 victory in the quarterfinals over Adela HANZLICKOVA (CZE). 

On the bottom side of the 65kg bracket, Danielle LAPPAGE (CAN), a 2010 junior world champion, picked up three takedowns en route to a 6-2 win over Forrest MOLINARI (USA). Lappage will now face Iryna NETREBA (AZE), who blanked Chuying TANG (CHN) 3-0 in the quarterfinals. 

Egypt has a semifinalist in women's wrestling in Samar HAMZA (EGY), who dominated Naruha MATSUYUKI (JPN) 12-1 in the quarterfinals at 72kg. Hamza is one win away from reaching the gold-medal match, but standing in her way is returning world bronze medalist Justina DI STASIO (CAN). Di Stacio is one of three semifinalists today for Canada, along with Lappage and Wiebe.

Three-time world bronze medalist Nasanburmaa OCHIRBAT (MGL) edged Buse TOSUN (TUR) 7-6 in the quarterfinals at 72kg, setting up a semifinal meeting with Juan WANG (CHN). Wang has been dominant thus far, picking up two technical falls and outscoring her opponents 23-1. 

The semifinals will take place at 4:45 p.m. local time. 

Semifinal Matchups

Women's Wrestling

65kg
Petra Maarit OLLI (FIN) vs. Ayana GEMPEI (JPN) 
Iryna NETREBA (AZE) vs. Danielle LAPPAGE (CAN)

68kg
Alla CHERKASOVA (UKR) vs. Feng ZHOU (CHN)
Koumba LARROQUE (FRA) vs. Tamyra MENSAH (USA) 

72kg
Justina DI STASIO (CAN) vs. Samar HAMZA (EGY) 
Nasanburmaa OCHIRBAT (MGL) vs. Juan WANG (CHN)

76kg
Yasemin ADAR (TUR) vs. Zsanett NEMETH (HUN) 
Erica WIEBE (CAN) vs. Adeline GRAY (USA)

#BudaWrestle2018

Gray sacrée championne du monde pour la quatrième fois

By Andrew Hipps

BUDAPEST, Hongrie (le 24 octobre) -- Absente l'année passée, Adeline GRAY (USA), dominante, n'a laissé aucun doute sur son retour et remporte son quatrième titre mondial. 

Après avoir défait la championne olympique 2016 Erica WIEBE (CAN) en demi-finale des 76kg, Gray s'est emparée de l'or des championnats du monde pour la quatrième fois grâce à une victoire par supériorité technique et sans appel sur la championne du monde en titre Yasemin ADAR (TUR), mercredi soir à Budapest. 

Adar a marqué le premier point quelques secondes après le début du combat, mais Gray a su lui imposer un amené à terre en fin de première période, décrochant ensuite la supériorité technique 13-1 par un croisillon et retournant cinq fois de suite son adversaire dans cette position.

"C'est fantastique !," a déclaré Gray après sa victoire. "Je n'arrive pas à y croire. J'ai fait un tel travail mental aujourd'hui. Je suis fière de moi, fière de mon corps, fière de mon équipe. Je suis si heureuse de tout ce qui est arrivé - ces deux jours ont été magnifiques."

Gray avait obtenu ses titres précédents en 2012, 2014 et 2015. 

Wiebe s'est finalement emparée de la première médaille de bronze de la catégorie face à Epp MAE (EST) 4-0 ; Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN) de la seconde par forfait. 

Le Canada a couronné une championne du monde : un an après avoir remporté sa première médaille de bronze mondial à Paris en 75kg, Justina DI STASIO a vaincu Nasanburmaa OCHIRBAT (MGL) 4-2 en finale des 72kg. Elle était descendue d'une catégorie de poids pour laisser la voie libre à Wiebe. 

Di Stasio n'a jamais été menée au cours du combat. Elle a mis à terre son adversaire une première fois dans la première minute, puis une seconde fois à la reprise pour atteindre les 4-0. Ochirbat a bien répondu par son propre amené à terre mais n'a pas pu marquer à nouveau.

Di Stasio était débordée d'émotion après sa victoire. 

"J'ai si souvent rêvé de ce jour !", dixit Di Stasio.

Les médailles de bronze de la catégorie des 72kg sont allées à Buse TOSUN (TUR) et Martina KUENZ (AUT). Tosun a mis à terre WANG Juan (CHN) en fin de combat, obtenant la victoire 5-2. Kuenz, médaillée de bronze au championnat du monde cadets de 2011, a retenu Amer HAMZA (EGY) 2-1. 

En finale des 65kg, Petra OLLI (FIN) a su maintenir sous sa coupe Danielle LAPPAGE (CAN) 6-5 et obtenir son premier titre mondial depuis sa médaille de bronze en 2015. Lappage, championne du monde juniors 2010, a très vite montré sa force en marquant dès le début du combat et ajoutant une mise à terre pour atteindre les 3-0. Olli s'est rapprochée grâce à un amené à terre en fin de première période, pour prendre la tête sur critères dès la reprise sur un point obtenu par avertissement. 

Mais Olli a repris de l'avance  (5-3) en milieu de période, par passage sous le bras et amené au sol. Menée de deux points à dix secondes de la cloche, Lappage obtint un dernier amené à terre par ramassement de jambe simple, égalisant à 5-5. Mais un avertissement pour verrou de doigt donna l'avantage, et la victoire, à Olli 6-5. 

Alla CHERKASOVA (UKR) a vaincu Koumba LARROQUE (FRA) 15-10 en finale des 68kg.

L'Ukrainienne de 29 ans ajoute une médaille d'or de championnat du monde au bronze décroché en 2010. Larroque était à l'affût de son premier titre mondial en catégorie seniors, après avoir aligné les médailles d'or des championnats U23, juniors et cadets.

Cherkasova était menée 4-0 à la pause, ayant concédé deux mises à terre en première période. Dans une frénésie d'action en début de seconde période, le résultat s'établit à 6-3 en faveur de la Française. Mais Cherkasova bloqua Larroque en croisillon pour lui infliger six rotations au sol, prenant une avance inéluctable de 15 à 6. Larroque allait bien remonter de cinq point sur le tard, mais pas assez pour déloger une Cherkasova dominante.

Les médailles de bronze de la catégorie des 65kg sont allées à Ayana GEMPEI (JPN) et Iryna NETREBA (AZE). Gempei, championne du monde juniors et U23, s'est défaite de Ritu RITU (IND) pour son premier titre mondial seniors. Netreba, cinquième des mondiaux 2015, a vaincu en douce Forrest MOLINARI (USA) 1-1, obtenant un point supplémentaire après la cloche. 

Tamyra MENSAH (USA) récolte sa première médaille de championnat du monde face à Olivia DI BACCO (CAN). Montée à 6-0, elle a su tenir sa position jusqu'à la victoire 7-4 pour la médaille de bronze des 68kg. La seconde médaille de la catégorie est revenue à Feng ZHOU (CHN), 12-1 et impérieuse face à Maryia MAMASHUK (BLR). Il s'agit de la seconde médaille de championnat du monde pour Zhou, après celle obtenue en 2015. 

RÉSULTATS FINAUX

LUTTE FÉMININE

65kg
OR : Petra OLLI (FIN) df. Danielle LAPPAGE (CAN) par VPO1*, 6-5
BRONZE: Iryna NETREBA (AZE) df. Forrest MOLINARI (USA) par VPO1, 1-1
BRONZE: Ayana GEMPEI (JPN) df. Ritu RITU (IND) par VPO1, 7-3

68kg
OR : Alla CHERKASOVA (UKR) df. Koumba LARROQUE (FRA) par VPO1, 15-10
BRONZE: Tamyra MENSAH (USA) df. Olivia DI BACCO (CAN) par VPO1, 7-4
BRONZE: Feng ZHOU (CHN) df. Maryia MAMASHUK (BLR) par VSU1, 12-1

72kg
OR : Justina DI STASIO (CAN) df. Nasanburmaa OCHIRBAT (MGL) par VPO1, 4-2
BRONZE: Buse TOSUN (TUR) df. Juan WANG (CHN) par VPO1, 5-2
BRONZE: Martina KUENZ (AUT) df. Samar HAMZA (EGY) par VPO1, 2-1

76kg
OR : Adeline GRAY (USA) df. Yasemin ADAR (TUR) par VSU1, 13-1
BRONZE: Epp MAE (EST) df. Erica WIEBE (CAN) par VPO, 4-0
BRONZE: Hiroe MINAGAWA SUZUKI (JPN) df. Zsanett NEMETH (HUN) par VIN, 0-0

*se réfère aux types de victoire et points de classement attribués en conséquence (voir Règles Internationales de Lutte, Article 42)