Turkish Nationals

Demirhan, Tosun, and Yesilirmak Punch Tickets to World and European Championships

By Eric Olanowski

YALOVA, Turkey (January 9) - The Turkish Women’s Wrestling National Championships came to an end in Yalova, Turkey, and U23 world champions Evin DEMIRHAN and Buse TOSUN, and 2018 world runner-up Elif YESILIRMAK were among the winners.

Of the ten tournament champions, nine wrestlers punched their tickets to the 2019 World and European Championships. Yasin ADAR, the 2017 world champion and 2018 world runner-up did not compete at this weekend's National Championships but will be Turkey's 76kg representative at the World and European Championships.

In his opening ceremony speech, Turkish Wrestling Federation President Musa Aydin talked about the importance of September's Astana World Championships, saying, "Our first goal is the 2019 World Championships because there's now an Olympic quota. Athletes entering the top 6 in 2019 will receive a visa. We want to ensure that our athletes receive their visas one year in advance. Our goal is to join the Olympics by creating the best wrestling team in the world in 2020." 

The 2020 Olympic Games in Tokyo, Japan will be the most important Olympic Games in Turkish women's wrestling history. Turkey has won 63 Olympic medals, 29 of those being gold, at the Olympic Games, but they've all come from freestyle and Greco-Roman wrestlers. 

Six Turkish women have qualified for the Olympic Games, but have all fell short of winning a medal. Their highest finishes came at the 2016 Rio Olympic Games when Buse Tosun, who won the 68kg gold medal this weekend, and Hafize SAHIN finished in seventh-place. 

Elif Yesilirmak, who won the 62kg gold medal this weekend, was the first and lone Turkish women to wrestle at the 2008 London Olympics. She also competed in the 2016 Olympic Games, and has the opportunity to become the first Turkish woman to qualify for three Olympic Games. 

You can watch the Turkish women's wrestling team compete at the first Ranking Series event of the year, the Ivan Yaryin, which begins on January 24 in Krasnoyarsk, Russia.

Click HERE to read the full story from the Turkish Wrestling Federation. 

RESULTS

50kg
GOLD - Evin DEMIRHAN 
SILVER - Aynur ERGE 
BRONZE - Funda TUKENMEZ 
BRONZE - Zehra DEMIRHAN 

 

53kg 
GOLD - Zeynep YETGIL 
SILVER - Emine ÇATALOGLU 
BRONZE - Elif Büşra KOCA 
BRONZE - Fikriye GOK

55kg  
GOLD - Bedia DAY 
SILVER - Elif YILMAZ 

BRONZE - Aysun ERGE 
BRONZE Esra PUL 

57kg  
GOLD - Mehlika OZTURK 
SILVER - Ozge FINDIKCI 
BRONZE - Nurife DUMAN 
BRONZE - Nuray KARADUMAN


59kg  
GOLD - Elif YANIK 
SILVER - Derya BEYHAN 

BRONZE - Dilan KAYA 
BRONZE - Gizem KABAK 

 

65kg 
GOLD - Asli TUGCU 
SILVER - Cansu AKSOY 

BRONZE - Merve KARADENIZ 
BRONZE - Asli DEMIR 


62kg 
GOLD - Elif YESILIRMAK 
SILVER - İlknur BATIR 
BRONZE - Damla ARSLAN 
BRONZE - Cemile UNUDAN 

68kg
GOLD - Buse TOSUN 
SILVER - Kadriye AKSOY 
BRONZE - Sehernur BULUT 
FOURTH - Aysegul SEVER 

72kg  
GOLD - Merve PULA 
SILVER - Tugba SWORD 
BRONZE - Bester ANDERSON 


76kg 
GOLD - Aysegul OZBEGE 
SILVER - Mehtap GULTEKIN 
BRONZE - Fatma KANLIADA 

L'Hebdo !

L'Hebdo du 14 janvier !

By Eric Olanowski

En revue, le championnat d'Inde de lutte pro, l'équipe turque de lutte libre pour les championnats du monde et d'Europe, le prochain championnat de Russie de lutte gréco-romaine, le tournoi Yvan Yariguin et la disparition d'une légende de la lutte gréco-romaine. 

1. Le championnat d'Inde de lutte pro commence lundi  
Les Mumbai Maharathis et les NCR Punjab Royals ouvriront les festivités de l'un des championnats professionnels les plus populaires au monde, le championnat d'Inde de lutte pro ou Indian Pro League (PWL). Les combats quotidiens s'étaleront sur trois semaines, du 14 au 31 janvier.

Le PWL accueille six équipes de cinq hommes et quatre femmes. Chaque équipe affiche cinq lutteurs indiens et quatre internationaux.

Cliquez ici pour suivre le PWL

SÉLECTIONS

DELHI SULTANS
Lutte Féminine 
53kg - Pinki PINKI (IND) 
57kg - Katherina ZHYDACHIVSHA (ROM)
62kg - Sakshi MALIK (IND)
76kg - Shustova ANASTASIA (UKR)

Lutte Libre
57kg - Rahul AWARE (IND)
65kg - Andrey KVIATKOVSKI (UKR)
74kg - Khetik TSABOLOV (RUS) 
84kg - Praveen PRAVEEN (IND)
125kg - Sumit Malik (IND) 

HARYANA HAMMERS
Lutte Féminine 
53kg - Seema SEEMA (IND) 
57kg - Anastasia NICHITA (MDA) 
62kg - Tayana OMELCHENKO (AZE) 
76kg - Kiran KIRAN (IND) 

Lutte Libre
57kg - Ravi KUMAR (IND) 
65kg – Rajneesh RAJNEESH (IND) 
74kg - Parveen RANA (IND) 
86kg - Ali SHABANOV (BLR) 
125kg - Aleksander KHOTSIANIVSKI (UKR) 

MUMBAI MAHARATHI
Lutte Féminine 
53kg - Vinesh PHOGAT (IND)
57kg - Angelica BETZABETH (VEN)
62kg - Shilpi YADAV (IND)
76kg - Zsaneet NEMETH (HUN)

Lutte Libre
57kg - Ibragim ILYASOV (RUS)
65kg – Harphool HARPOOL (IND)
74kg - Sachin RATHI (IND)
86kg - Deepak PUNIA (IND)
125kg - Vladislav BAITSEEV (RUS) 

NCR PUNJAB ROYALS
Lutte Féminine
53kg - Anju ANJU (IND)
57kg - Mimi HRISTOVA (BGR)
62kg - Anita ANITA (IND)
76kg -  Alina STADNIK(UKR)

Lutte Libre
57kg - Nitin RATHI (IND)
65kg - Bajrang PUNIA (IND)
74kg - Amit DHANKAR (IND)
86kg - Dato MARSAHISHVILI (GEO)
125kg - Korey JARVIS (CAN) 

UP DANGAL
Lutte Féminine
53kg - Vanesa KALADZINSKAYA (BLR)
57kg – Sarita SARITA (IND)
62kg - Navjot Kaur (IND)
76kg - Epp MAE (EST)

Lutte Libre
57kg - NaveenNAVEEN (IND)
65kg - Pankaj RANA (IND)
74kg - Jitender JITENDER (IND)
86kg - Irakli Misituri (GEO)
125kg - Georgi SAKANDELIDZE (QAT)

MP YODHA
Lutte Féminine 
53kg - Ritu PHOGAT (IND) 
57kg - Pooja DHANDA (IND) 
62kg - Elise MANOLOVA (AZE) 
76kg- Andrea CAROLINA (COL) 

Lutte Libre
57kg - Sandeep TOMAR (IND) 
65kg - Haji ALIYEV (AZE) 
74kg - Vasil MIKHAILOV (URK) 
86kg - Deepak DEEPAK (IND) 
125kg - Akash ANTIL (IND)


Taha AKGUL (TUR), double champion du monde et champion olympique, a remporté le championnat de Turquie de lutte libre, catégorie des 125kg, le weekend dernier. Il a confirmé sa présence au premier événement de série de classement de l'année, le tournoi Yvan Yariguin. (Photo par Martin Gabor)

2. L'équipe turque de lutte libre prête pour les championnatrs d'Europe et du Monde
La salle des sports de l'université Corum Hittite de Corum, en Turquie, a accueilli plus de 450 des meilleurs lutteurs turcs à l'occasion du championnat de Turquie de lutte libre. Comme pour le championnat de Turquie de lutte féminine, les gagnants du championnat de lutte libre ont assuré leur place dans l'équipe turque pour les championnats du monde et d'Europe. 

Taha AKGUL, double champion du monde et champion olympique, fait partie de ceux qui ont obtenu leur place dans l'équipe. Akgul, qui pour la première fois depuis 2013 n'a pas obtenu de médaille au championnat du monde, a confirmé qu'il se rendra à Krasnoyarsk, en Russie, à l'occasion du premier événement de série de classement de l'année, le tournoi Ivan Yariguin, pour concourir dans la catégorie des 125kg. 

La meilleure surprise du tournoi est venu d'Osman GOCEN qui, chez les 86kg, a décroché son billet pour les championnats du monde et d'Europe en se défaisant en finale du médaillé mondial d'argent en titre Fatih ERDIN. Gocen a aussi pris le dessus sur Selim YASAR, médaillé olympique d'argent de Rio.  

C'est la première fois qu'une équipe turque prendra part au Yariguin - le 24 janvier prochain. 

RÉSULTATS

57kg
OR - Ahmet DUMAN  
ARGENT - Ahmet PEKER 
BRONZE - Barıs KAYA 
BRONZE - Ali KARABOGA 

61kg 
OR - Recep TOPAL  
ARGENT - Sedat OZDEMIR 
BRONZE -  Munir AKTAS  
BRONZE - Cabbar DUYUM 

65kg 
OR - Mehmet OGUT  
ARGENT - Selahattin KILICSALLAYAN
BRONZE - Cengizhan ERDOGAN  
BRONZE - Ali PINE 

70kg 
OR - Mustafa KAYA 
ARGENT - Serhat ARSLAN 
BRONZE - Mehmet KARACA  
BRONZE - Enes USLU  

74kg
OR - Yakup GOR
ARGENT - Fazlı ERYILMAZ  
BRONZE - Muhammed AKDENİZ 
BRONZE - Nazım KARA  

79kg
OR - Muhammed KOTANOGLU  
ARGENT -  Ender COSKUN 
BRONZE - Musa GURBUZ 
BRONZE - Abdulkadir OZMEN 

86kg
OR -  Osman GOCEN  
ARGENT - Fatih ERDIN 
BRONZE - Selim YASAR  
BRONZE - Arif OZEN  

92kg 
OR - İbrahim BOLUKBASI  
ARGENT -  Erhan YAYLACI  
BRONZE -  Samet OZARSLAN
BRONZE - Süleyman KARADENİZ 

97kg  
OR -  Fatih YAŞARLI  
ARGENT -  Baki SAHIN 
BRONZE - Ali BONCEOGlU 
BRONZE -  Feyzullah AKTURK  

125kg  
OR -  Taha AKGUL  
ARGENT -  Fatih CAKIROGLU 
BRONZE -  Huseyin CIVELEK
BRONZE - Abdullah OMAC


Roman VLASOV (RUS), double champion olympique, fera son retour sur les tapis depuis sa blessure au genou subie deux semaines avant le championnat du monde 2018. (Photo: Tony Rotundo)

3. Le championnat de Russie de lutte gréco-romaine commence le 18 janvier
La Fédération russe a avancé la date du championnat de Russie de lutte gréco-romaine 2019. Il se déroulera dès ce weekend et du 18 au 24 janvier à Kaliningrad. 

Sergey EMELIN, Stepan MARYANIAN, Artem SURKOV, Alexander CHEKHIRKIN, Musa EVLOEV et Sergey SEMENOV, les six champions du monde en titre de lutte gréco-romaine, sont dispensés de championnat du Russie. Ce qui ne rend pas la compétition moins intéressante, car les champions olympiques Roman VLASOV et Davit CHAKVETADZE seront là pour reprendre leurs positions.

Sept scénarios à suivre au championnat de Russie !


Kyle SNYDER (USA), double champion du monde et champion olympique, est programmé pour le premier événement de série de classement de l'année, le tournoi Yvan Yariguin. (Photo par Max Rose-Fyne)

4. Le Yariguin dans moins de dix jours  
Le premier événement  de série de classement de l'année d'United World Wrestling, le tournoi Yvan Yariguin, débute dans moins de dix jours à Krasnoyarsk, en Russie. 

Taha AKGUL, pour la Turquie, et Kyle SNYDER (USA), pour les États-Unis, tous deux champions olympiques, ont confirmé leur présence à Krasnoyarsk.

L'annonce à suivi que Jordan BURROUGHS, médaillé d'or aux Jeux Olympiques de Londres, se rendra pour la première fois de sa carrière au Yariguin, rapidement infirmée par USA Wrestling. Burroughs était supposé prendre la place du champion du monde en titre des 79kg Kyle DAKE (USA) après que ce dernier soit devenu père d'une petite fille, EllaJo Rose, née le 12 décembre dernier. 

En lutte féminine pour cet événement de série de classement, la championne du monde en titre des U23, la norvégienne Grace BULLEN, a confirmé sa présence à Krasnoyarsk. Pour accéder à ce titre mondial en 2018, Bullen avait vaincu RONG Ningning (CHN), championne du monde et tenante du titre du Yariguin. 

PROGRAMME (Heure locale/GMT+7) 

23 janvier (Mercredi)
08.00 - Arrivée des délégations
15.30 - Stage arbitres
15.30 - Conférence de presse des représentants du Comité organisateur, du corps des arbitres, chefs d'équipes et entraîneurs
16.30 - Tirage : Femmes: cat : 50,55,59,65 kg Hommes : cat : 57,61,70 kg

24 janvier (jeudi)
08:30 - Examen médical et pesée cat : Femmes : 50,55,59,65 kg Hommes : 57,61,70 kg
11.00 - Éliminatoires Femmes : 50,55,59,65 kg Hommes : 57,61,70 kg
16.00 - Tirage cat : Femmes : 53,57,62,68 kg Hommes : 65,79,125kg
17.00 - 1⁄2 finales cat : Femmes : 50,55,59,65 kg Hommes : 57,61,70 kg

25 janvier (vendredi)
08:15 - Pesée cat : Femmes : 50,55,59,65 kg Hommes : 57,61,70 kg
08:30 - Examen médical et pesée cat : Femmes : 53,57,62,68 kg Hommes : 65,79,125kg
11.00 - Éliminatoires et 1⁄2 finale cat : Femmes : 53,57,62,68 kg Hommes : 65,79,125kg  - Repêchage cat : Femmes : 50,55,59,65 kg Hommes : 57,61,70 kg
16.30 - Tirage cat : Femmes : 72,76 kg Hommes : 74,86,92,97 kg
16.00 - Cérémonie d'ouverture
17.00 - Finales cat : Femmes : 50,55,59,65 kg Hommes : 57,61,70 kg

26 janvier (samedi)
08:15 - Pesée cat : Femmes : 53,57,62,68 kg Hommes : 65,79,125kg
08:30 - Examen médical et pesée cat : Femmes : 72,76 kg Hommes : 74,86,92,97 kg
11.00 - Éliminatoires et 1⁄2 finale cat : Femmes : 72,76 kg Hommes : 74,86,92,97 kg - Repêchage cat : Femmes : 53,57,62,68 kg Hommes : 65,79,125kg
18.00 - Finales cat: Women: 53,57,62,68 kg Men: 65,79,125kg

27 janvier (dimanche)
09:00 - Pesée cat : Femmes : 72,76 kg Hommes : 74,86,92,97 kg
11.00 - Repêchage cat : Femmes : 72,76 kg Hommes : 74,86,92,97 kg
13.00 - Finales cat : Femmes : 72,76 kg Hommes : 74,86,92,97 kg

28 janvier (lundi)
Jusqu'à 12.00 - Départ des délégations 

5. Disparition de Vadim Psarev, entraîneur mythique de lutte gréco-romaine, à l'âge de 86 ans
Le légendaire entraîneur de lutte gréco-romaine Vadim PSAREV est décédé samedi 12 janvier dans la ville d'Almaty au  Kazakhstan, âgé de 86 ans.

Psarev, pendant sa longue carrière, a entraîné cinq médaillés olympiques, dont trois champions. Natif de Russie, il aura également été l'entraîneur de 12 médaillés d'or de championnats et coupes du monde. 

Psarev était entré en 2014 au Hall of Fame d'United World Wrestling. Il avait également reçu, en 1969, le titre de "Vénérable entraîneur de l'URSS" pour son travail dans l'Union Soviétique des années 40, 50 et 60. 

Psarev est, plus tard, devenu l'entraîneur en chef de l'équipe nationale de lutte gréco-romaine, un rôle récompensé de même par le titre de "Vénérable entraîneur du Kazakhstan."

Cliquez ici pour la biographie de Vadim Psarev.

L'Hebdo dans les réseaux ! 

1 . #mondaymotivation#wrestling #wrestler #suplex #grecoroman@musaevloev1
2. @tahakgul, double champion du monde et champion olympique, sera au premier événement de série de clkassement de l'année, le tournoi Ivan Yariguin, en catégorie des 125kg.
3. Sourires du dimanche 😀!
4. “La saison 2019 est lancée. C'est le moment d'écrire l'histoire !” 🎥: @swedewrestling .#teamSweden #swedewrestling #sweden#worldchampionship #2019 #wrestling
5. Joyeux vendredi, fans de lutte.

View this post on Instagram

Sunday smiles 😀!

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

View this post on Instagram

Happy Friday, wrestling fans.

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on