#WrestleTallinn

Arujau Ascends to World Finals, Upsets Reigning World Champ Idrisov

By Eric Olanowski

TALLINN, Estonia (August 12) – Vitali ARUJAU (USA) ascended to Tuesday night’s junior world finals after upsetting returning world champion Akhmed IDRISOV (RUS), 8-1 in their 57kg semifinals bout. 

Arujau, a 2016 cadet world runner-up, scored two takedowns and a pair of two-point exposures en route to the unexpected seven-point victory over the Russian wrestler who was one of three returning freestyle world champions looking to win back-to-back titles.

In the opening period, Arujau snatched a high-single leg, and with his opponent hobbling on one foot, the American thunderously swept out the leg of Idrisov and gained the 2-0 advantage. Arujau conceded a step out and slid into the second period with the 2-1 lead. 

In the closing period, Arujau transitioned from a double to a single leg and instead of finishing the move on his feet, the American exposed his Idrisov’s back and extended his lead to 4-1. 

Down by three points, Arujau’s opponent picked up his offensive urgency and shot a double but couldn’t penetrate the defense of the American. With his opponent caught undeath, Arujau capitalized on the Russian wrestler’s mistake and exposed his back for the second time in the period and widened his advantage to 6-1. 

Even with the five-point lead and short time remaining, Arujau remained in attack mode and tacked on another takedown. He ultimately picked up the upset win over the reigning world champion, 8-1 and reached the world finals for the first time since falling in the 2016 cadet world finals. 

Arujau will wrestle Toshiya ABE (JPN) on Tuesday night in the 57kg finals. Abe scored a takedown and three leg laces to build an early 8-0 lead over Vrezh GEVORGYAN (ARM). Though he wasn’t able to close the match out early, the three-time world team representative picked up the 10-3 victory and cemented his first podium finish at a World Championships. 

The finals on Tuesday night begin at 18:00 (local time) and can be watched live on www.unitedworldwresting.org.

RESULTS 
57kg 
GOLD - Vitali ARUJAU (USA) vs. Toshiya ABE (JPN) 
SEMIFINAL - Toshiya ABE (JPN) df. Vrezh GEVORGYAN (ARM), 10-3
SEMIFINAL - Vitali ARUJAU (USA) df. Akhmed IDRISOV (RUS), 8-1 

65kg
GOLD - Amirhossein MAGHSOUDI (IRI) vs. Kurban SHIRAEV (RUS)
SEMIFINAL – Amirhossein MAGHSOUDI (IRI) df. Ahmet Salim YIGIT (TUR), 7-0
SEMIFINAL – Kurban SHIRAEV (RUS) df. Syrbaz TALGAT (KAZ), 5-2 

70kg
GOLD - Vasile DIACON (MDA) vs. Erik ARUSHANIAN (UKR)
SEMIFINAL – Vasile DIACON (MDA) df. Mohmmadsadegh FIROUZPOURBANDPEI (IRI), 5-5 
SEMIFINAL – Erik ARUSHANIAN (UKR) df. Omer Faruk CAYIR (TUR), 2-1 

79kg
GOLD - Bagrati GAGNIDZE (GEO) vs. Amkhad TASHUKHADZHIEV (RUS)
SEMIFINAL – Amkhad TASHUKHADZHIEV (RUS) df. Arman AVAGYAN (ARM), 3-2
SEMIFINAL – Bagrati GAGNIDZE (GEO) df. Milan MESTER (HUN), 2-1 

97kg
GOLD - Yonger BASTIDA POMARES (CUB) vs. Abbas Ali FOROUTANRAMI (IRI)
SEMIFINAL – Yonger Pauli BASTIDA POMARES (CUB) df. Makhsud VEYSALOV (UZB), 4-3 
SEMIFINAL –  Abbas Ali FOROUTANRAMI (IRI) df. Feyzullah AKTURK (TUR), 4-2 

#WrestleTallinn

L’Inde remporte son premier titre mondial junior depuis 18 ans

By Eric Olanowski

TALLINN, Estonie (le 14 août) – L’Inde remporte son premier titre mondial junior depuis 18 ans grâce à la victoire de Deepak PUNIA en 86kg, tandis que la Russie s’est envolée vers le titre par équipe de lutte libre avec 48 points d’avance sur les États-Unis.

Si Punia, tout au long de la finale de la catégorie des 86kg, a échangé des amenés à terre avec son adversaire Alik SHEBZUKHOV, c’est son attaque en position basse en seconde période qui a permis à l’Inde d’enfin renouer avec le succès depuis les titres de Ramesh KUMAR et Palwinder CHEEMA lors des finales, respectivement, des 69 et 130kg, du championnat du monde juniors de Tashkent en 2001. “Quel bonheur de remporter le premier titre mondial junior de l’Inde en 18 ans !”, a dit Punia. Cette victoire, mercredi soir, marque une amélioration sur la médaille d’argent qu’il avait obtenue l’année dernière.

Punia, actuellement classé cinquième mondial des 86kg seniors, est attendu pour représenter l’Inde lors du championnat du monde de Noursoultan en septembre prochain “C’est bientôt le grand championnat du monde... j’espère devenir champion encore une fois.” 

Alan BAGAEV (RUS) a vaincu Lucas DAVISON (USA) 5-4, offrant ainsi à la Russie sa seconde médaille d’or de lutte libre du championnat du monde juniors 2019. (Photo : Kadir Caliskan)

La Fédération russe a conclu la course par équipe en lutte libre par la victoire d’Alan BAGAEV (RUS) en 92kg. Même si la Russie termine huit fois médaillée en lutte libre, seuls Bagaev et Amkhad TASHUKHADZHIEV ont obtenu un titre. Tashukhadzhiev repart avec celui des 79kg par une victoire 7-1 sur Bagrati GAGNIDZE (GEO).

Bagaev, en finale des 92kg contre Lucas DAVISON (USA), a terminé par 5-4 grâce un amené à terre décisif à 12 secondes de la cloche. Il avait auparavant concédé trois sorties de tapis et un point pour passivité et était mené 4-3. Sa prise a soulevé des exclamations de la part de l’équipe russe, qui termine ainsi avec 48 points d’avance sur les États-Unis, deuxièmes de la compétition, suivis de près par l’Iran à tout juste un point.

David CARR (USA) sort d’un combat à 4-4 contre Jintaro MOTOYAMA (JPN) et repart médaillé d’or des 74kg. (Photo : Kadir Caliskan)

Les États-Unis deuxièmes de justesse
Les États-Unis, médaillés dans les cinq catégories de poids, obtiennent la deuxième place de la compétition - David CARR (USA) et Mason PARRIS (USA) ont remporté leurs finales en 74 et, respectivement, 125kg.

David Carr se défait de justesse de Jintaro MOTOYAMA (JPN) par 4-4 sur critères et devient champion du monde junior des 74kg. Commentaire de l’intéressé sur son titre : “J’y ai songé tout l’été. J’en ai rêvé ; je l’inscris dans mes objectifs tous les jours.” 

Carr a inscrit une attaque en position basse en première période avant de littéralement renverser son adversaire japonais – prenant l’avantage sur critères après avoir concédé un amené au sol et deux sorties de tapis.

Mason PARRIS’ (USA) cloue le tenant du titre de champion du monde cadet Amir ZARE (IRI) en 1 minute et 20 secondes en finale des 125kg. (Photo : Kadir Caliskan) 

Mason Parris est le second Américain titré ce mercredi. Il ne lui aura fallu que 80 secondes pour obtenir le tombé face au champion du monde en titre cadet Amir ZARE (IRI). “J'ai fait cette projection de bras que je fais depuis l'âge de cinq ans et ça a marché. C'était d'enfer,” a commenté Parris drapé du drapeau américain. 

Les USA ont également obtenu trois autres médailles en cette troisième journée de la compétition. Lucas John Davison (92kg) tombe en finale pour l'argent et Gabriel TAGG (61kg) et Trent HIDLAY (86kg) repartent avec le bronze.

Kaiki YAMAGUCHI (JPN) a inscrit 12 points d'affilée en seconde période de sa finale contre Andrii DZHELEP (UKR) remportée 13-2, catégorie des 61kg. (Photo : Kadir Caliskan)

Yamaguchi et Abe champions du monde 
Kaiki YAMAGUCHI (JPN) était mené d'un point à la pause de la finale des 61kg, avant d'inscrire 12 points d'affilée contre Andrii DZHELEP (UKR), rejoignant ainsi son compatriote Toshiya ABE (JPN) dans le cercle des champions du monde juniors.

Yamaguchi a obtenu un point pour passivité à une minute de la première cloche, pour rapidement concéder ensuite un amené au sol. Yamaguchi a encore plongé derrière Dzhelep mais sans réussir à mettre son adversaire à genou, entrant ainsi en seconde période à 1-2. 

Le message du personnel japonais a fait son effet durant la pause, Yamaguchi passant ensuite en phase offensive et inscrivant 12 points sans appel : tout d'abord un ramassement de jambe intérieur pour passer à 5-2, puis un ramassement de jambe simple suivi d'un triple croisillon. Yamaguchi obtient ainsi sa première médaille de classe internationale - rien moins qu'un titre mondial.

View this post on Instagram

Highlights from the Finals on Day 3! #uww #wrestletallinn

A post shared by Olympic Wrestling (@unitedworldwrestling) on

Les combats reprennent jeudi à 10h30 heure locale et sont diffusés en direct sur www.unitedworldwrestling.org.

RÉSULTATS 

Par équipe - Lutte Libre 
OR - Russie  (168 points)
ARGENT - États-Unis (120 points)
BRONZE - Iran (119 points)
4me - Japon (84 points)
5me- Inde (80 points)

61kg
OR - Kaiki YAMAGUCHI (JPN) df. Andrii DZHELEP (UKR), 13-2 
BRONZE - Gabriel Robert TAGG (USA) df. Goderdzi DZEBISASHVILI (GEO), 15-4 
BRONZE - Alik KHADARTSEV (RUS) df. Asgar MAMMADALIYEV (AZE), 6-0 

74kg
OR - David CARR (USA) df. Jintaro MOTOYAMA (JPN), 4-4 
BRONZE - Abdulvasi BALTA (TUR) df. Bat-Erdene BYAMBASUREN (MGL), par tombé 
BRONZE - Khadzhimurad GADZHIYEV (AZE) df. Devid BETANOV (RUS), 7-0

86kg 
OR - Deepak PUNIA (IND) df. Alik SHEBZUKHOV (RUS), 2-2 
BRONZE - Trent Niemond HIDLAY (USA) df.  Ivars SAMUSONOKS (LAT), 9-0
BRONZE - Hunter Jeffery LEE (CAN) vs. Miriani MAISURADZE (GEO), 4-2 

92kg
OR - Alan BAGAEV (RUS) df. Lucas DAVISON (USA), 5-4 
BRONZE - Ertugrul AGCA (GER) df. Ali ABDOLLAHI (IRI), 8-6
BRONZE - Viky VIKY (IND) df. Batmagnai ENKHTUVSHIN (MGL), 4-3 

125kg
OR - Mason PARRIS (USA) df. Amir ZARE (IRI)
BRONZE - Alen KHUBULOV (RUS) df. Hovhannes MAGHAKYAN (ARM), 14-3
BRONZE - Pasa Ekrem KARABULUT (TUR) df. Vasil KHVISTANI (GEO), 4-1